Précédent
Index du Forum Autres forums Forum 'Causerie' LEXIQUE, GLOSSAIRE, EXPRESSIONS ETC...
Sujet: [url=t55068] 

LEXIQUE, GLOSSAIRE, EXPRESSIONS ETC... de Conciliabule

[/url].
dans le forum: 
Page 1 sur 1
Poster un nouveau sujet: 
 

Répondre au sujet LEXIQUE, GLOSSAIRE, EXPRESSIONS ETC... de Conciliabule Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Auteur Message
Conciliabulehors ligne
Avatar

Inscrit le: 09.08.17
Messages: 757
Hashimoto
féminin
Message:

MessageLEXIQUE, GLOSSAIRE, EXPRESSIONS ETC... de Conciliabule

 
Posté le: 08. Nov 2017, 08:08
Répondre en citant

Bonjour à Tous,

Il est des termes que je découvre à la lecture de certains posts dont je ne comprends pas toujours la signification. Qu'à cela ne tienne ! Désireuse d'enrichir mon vocabulaire, je décide d'ouvrir ce sujet "Lexique, glossaire" que chacun d'entre vous pourra venir compléter.

Je commence :

Compliance terme lu et employé par Marie2 => Lien à l'intérieur du forumSujet :

compliance , nom féminin

Sens 1
Bon suivi d'un traitement médicamenteux.
Traduction anglais : compliance
Sens 2
Aptitude d'une cavité organique à se modifier.
Sens 3
Observance par un patient de ses prescriptions.

Excellente journée à Tous.

C. Kleeblatt

_________________
"L'IMPORTANT n'est pas de convaincre
mais de donner à REFLECHIR" Exclamation Rolling Eyes


Dernière édition par Conciliabule le 10. Nov 2017, 23:57; édité 1 fois
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Conciliabule LEXIQUE, GLOSSAIRE, EXPRESSIONS ETC... de Conciliabule
Conciliabulehors ligne
Avatar

Inscrit le: 09.08.17
Messages: 757
Hashimoto
féminin
Message:

MessageExpression "Faire pendant"

 (p471557)
Posté le: 10. Nov 2017, 23:57
Répondre en citant

Bonsoir,

"Faire pendant" expression relevée dans le post de Bobette => "Pour faire pendant à Zazie, Stephan Eicher - Déjeuner en paix"

En voici la définition : "Personne ou chose comparable ou symétrique à une autre. Synon. contrepartie, répartie, réplique, pareil, semblable."

C. Kleeblatt

_________________
"L'IMPORTANT n'est pas de convaincre
mais de donner à REFLECHIR" Exclamation Rolling Eyes
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Conciliabule Expression "Faire pendant"
Conciliabulehors ligne
Avatar

Inscrit le: 09.08.17
Messages: 757
Hashimoto
féminin
Message:

MessageGRELE RADIQUE OU ENTERITE RADIQUE

 (p471570)
Posté le: 11. Nov 2017, 06:46
Répondre en citant

Bonjour,

J'ai été amenée à souvent employer les termes de "grêle radique" appelé aussi "entérite radique". Pathologie dont je souffre, souffrirai à vie et résultant des effets délétères de la radiothérapie. Cela vous donnera une idée de ce que je subis au quotidien. A noter qu'il s'agit dune entérite radique CHRONIQUE me concernant comme indiqué plus haut.

Encore une précision. J'avais posé la question au médecin dans le service de radiothérapie et avec qui j'avais eu un rdv comme le veut le protocole, de savoir quels effets pouvait engendrer ce genre de rayons. Il m'a répondu "quelques désordres intestinaux de même qu'une "vessie réduite". J'ai été VICTIME de désinformation !

Aujourd'hui, Je souffre entre autres choses, d'un grêle et d'une vessie radiques qui peuvent à tout moment se COMPLIQUER. Que Dieu m'en préserve. En effet, si le cancer et les interventions chirurgicales ainsi que la chimio furent en quelque sorte "une promenade de santé", dans le cadre de mon cancer des ovaires, j'ai TERRIBLEMENT SOUFFERT de ce grêle radique et suis marquée psychologiquement.

Je cite :



"On regroupe sous le terme d'entérite radique les complications intestinales de la radiothérapie abdomino-pelvienne définies par l'existence de lésions morphologiques acquises de la muqueuse et de la paroi intestinales. L'entérite radique peut se présenter sous une forme aiguë ou chronique. L'entérite radique aiguë est la conséquence directe de l'irradiation abdominale ou pelvienne, son traitement est symptomatique et les symptômes régressent dans les semaines suivant l'arrêt de la radiothérapie [1] [2]. L'entérite radique chronique (ERC) peut apparaître 2 mois à 30 ans après l'arrêt de la radiothérapie [3] [4]. Contrairement aux manifestations aiguës, elle résulte d'une atteinte transmurale de l'intestin. On estime que 5 à 15 % des malades bénéficiant d'une radiothérapie abdominale ou pelvienne vont avoir des manifestations cliniques en rapport avec une ERC [1] [2] [5] [6] [7] [8] [9] [10] [11]. L'ERC peut apparaître de façon insidieuse et se révéler à un stade déjà évolué. Les douleurs abdominales ou la diarrhée, qui en sont les principaux symptômes, sont souvent longtemps négligés car considérés comme secondaires quand la maladie cancéreuse est guérie, ou placés au second plan quand le cancer n'est pas contrôlé. L'ERC est pourtant une affection grave avec, dans les formes sévères, une survie actuarielle de 36 % cinq ans après la première consultation pour ERC [12]. Du fait de résections intestinales itératives responsables d'un syndrome du grêle court et/ou d'un tableau de sub-occlusion chronique, l'ERC peut nécessiter une nutrition parentérale à domicile (NPAD) prolongée. Elle représente ainsi de 4 à 12 % des causes de NPAD prolongée chez les adultes [13] [14] [15].

Le recours à une intervention chirurgicale est nécessaire dans environ la moitié des cas [2] [6] [9] [16]. Mais la chirurgie reste réservée aux atteintes sévères résistant au traitement médical car elle est grevée d'un taux élevé de morbidité et de mortalité, respectivement de 30 à 50 % et de 10 à 15 % [17]. De plus, une persistance des symptômes est observée chez plus de la moitié des malades opérés [18]. La résection intestinale peut être suivie de séquelles fonctionnelles importantes s'intégrant au maximum dans le cadre d'un syndrome du grêle court. D'autre part, les lésions radiques tendent à s'aggraver au cours du temps [19]et, dans 39 % des cas, la symptomatologie clinique observée au décours de l'intervention chirurgicale est en rapport avec une autre atteinte que la lésion initiale [18].

Le traitement médical de l'ERC doit donc être privilégié. Il repose tout d'abord sur la prévention des lésions d'entérite radique. Une fois les lésions constituées, il pourra être symptomatique, visant à améliorer le confort de vie et à traiter les complications, ou étiopathogénique, visant à limiter le processus pathologique au niveau du grêle. Bien que ses résultats soient souvent décevants, le traitement médical peut parfois entraîner une amélioration permettant de surseoir à la chirurgie. Enfin, des moyens thérapeutiques nouveaux sont en cours de validation et peuvent faire espérer une amélioration de la prise en charge thérapeutique de l'ERC.
Top of the page - Article Outline

Physiopathologie de l'entérite radique chronique

Les lésions intestinales induites par la radiothérapie sont la conséquence d'un effet cytotoxique direct contemporain de l'irradiation, compliqué secondairement à long terme par une atteinte vasculaire, la constitution de dépôts de collagène et une fibrose extensive [5]. Le passage à la chronicité paraît pour partie lié à la sévérité anatomique de l'atteinte aiguë [20], celle-ci étant responsable d'une altération de la physiologie intestinale favorisant la constitution d'un mécanisme inflammatoire local. En particulier, une altération des mécanismes de défense épithéliale induite par les radiations ionisantes pourrait favoriser une inflammation locale chronique en rapport avec la flore intestinale locale comme cela a été observé dans le cas des maladies inflammatoires cryptogénétiques de l'intestin [21], aboutissant aux lésions d'ERC. En effet, les différents mécanismes constituant la première ligne de défense épithéliale de l'hôte, à savoir une faible perméabilité épithéliale, la sécrétion d'ion chlore et d'eau et la motricité intestinale, sont altérés par les radiations ionisantes.

L'effet aigu des radiations ionisantes sur la muqueuse intestinale se traduit par une inhibition des mitoses au niveau des cryptes aboutissant à une dénudation épithéliale augmentant la perméabilité épithéliale vis à vis des bactéries et des antigènes endo-luminaux [22]. On observe ainsi dans les suites immédiates de l'irradiation une augmentation de l'apoptose épithéliale en rapport avec une augmentation de l'expression de l'antigène p53 [23] [24]et une altération de la structure épithéliale avec une diminution de la taille des villosités intestinales [25] [26].

Concernant la sécrétion épithéliale de la muqueuse intestinale, des études chez l'animal ont montré, avant même l'apparition de lésions épithéliales, une diminution de celle-ci en réponse à des secrétagogues chez des lapins [27] [28]et des rats [29]irradiés. Cette diminution de la réponse sécrétoire aux secrétagogues secondaire à l'irradiation a été reliée, d'une part à une diminution des mastocytes au sein de la muqueuse digestive [29] [30], d'autre part à une augmentation locale du monoxyde d'azote (NO) liée à une augmentation de l'expression de la NO-synthase [31] [32] [33]. De plus, il a été montré chez l'animal que l'utilisation d'inhibiteurs de la NO-synthase se traduisait par un retour à une réponse normale aux secrétagogues de la muqueuse intestinale irradiée [34]et par une diminution des lésions épithéliales liées à l'irradiation [35].

Enfin, concernant la motricité intestinale, l'irradiation du grêle et du côlon chez le cobaye se traduit par une accélération du transit et une augmentation de la sensibilité aux stimuli cholinergiques [36].

Au total l'ensemble de ces phénomènes aboutit au décours de l'irradiation à une diminution des moyens de défense locale de première ligne de la muqueuse intestinale favorisant la constitution d'une inflammation chronique.

Outre ces facteurs endo-luminaux, une atteinte vasculaire et la constitution de dépôts de collagène responsables d'une fibrose sont impliquées dans la constitution des lésions d'entérite radique [1] [5] [7]. Ces anomalies prédominent au niveau de la sous-muqueuse. Les lésions vasculaires touchent essentiellement les petites artères qui présentent de manière caractéristique, un épaississement et une hyalinisation de la paroi, une prolifération de cellules spumeuses au niveau de l'intima et la présence de microthrombi intra-luminaux. Les fibroblastes sont activés par les radiations ionisantes et présentent de multiples projections cytoplasmiques et un noyau augmenté de taille, irrégulier et hyperchromatique [7]. La conséquence en est la constitution d'une fibrose au niveau de la sous-muqueuse. Ces anomalies vasculaires et la fibrose peuvent aussi être observées au niveau du chorion [7].

L'ensemble de ces facteurs aboutit à une inflammation chronique de l'intestin avec des ulcérations muqueuses et une ischémie chronique gênant la cicatrisation pouvant aboutir à une perforation avec constitution d'une fistule ou d'un abcès. Les lésions sténosantes liées à la fibrose, plus ou moins associées à des troubles moteurs, aboutissent à la constitution d'une occlusion chronique et à une pullulation bactérienne responsable de diarrhée et de dénutrition. Les lésions touchent surtout l'iléon pré-terminal qui est fréquemment situé dans le champ d'irradiation. La conséquence de l'atteinte iléale est une diminution de la réabsorption des acides biliaires à ce niveau, ce qui a pour effets de majorer la diarrhée du fait de l'action irritative des acides biliaires sur le côlon et de diminuer l'absorption lipidique du fait de la diminution du pool et de la concentration intra-duodénale des acides biliaires.

A côté de l'atteinte du grêle, une atteinte rectocolique est fréquemment observée, prédominant au niveau du sigmoïde et du rectum, du fait de leur localisation correspondant au champ d'irradiation. Ces lésions peuvent majorer les troubles en cas d'ERC, notamment en aggravant la diarrhée du fait de la perte de la compliance recto-sigmoïdienne.

L'ensemble est responsable des manifestations cliniques de l'ERC aboutissant à un tableau associant de manière variable un syndrome sub-occlusif chronique et une diarrhée chronique avec syndrome de malabsorption. Des complications aiguës avec perforations et constitution de trajet fistuleux ou d'abcès peuvent se surajouter."

La suite pour ceux qui seront allés jusqu'au bout et que cela intéresse :

=>http://www.em-consulte.com/en/article/99180

_________________
"L'IMPORTANT n'est pas de convaincre
mais de donner à REFLECHIR" Exclamation Rolling Eyes


Dernière édition par Conciliabule le 17. Nov 2017, 01:00; édité 1 fois
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Conciliabule GRELE RADIQUE OU ENTERITE RADIQUE
Conciliabulehors ligne
Avatar

Inscrit le: 09.08.17
Messages: 757
Hashimoto
féminin
Message:

MessageEPIPHENOMENE

 (p472063)
Posté le: 14. Nov 2017, 06:16
Répondre en citant

Épiphénomène, terme employé par Sylviane : "L'erreur commune peut-être, c'est de considérer que tout cela n'est que ponctuel, un "épiphénomène", c'est ce que pensent beaucoup de gens (y compris autour de moi) alors que..." => Lien à l'intérieur du forumSujet

Epiphénomène , nom masculin

Sens 1
Phénomène secondaire lié à un autre phénomène.

C. Kleeblatt

_________________
"L'IMPORTANT n'est pas de convaincre
mais de donner à REFLECHIR" Exclamation Rolling Eyes


Dernière édition par Conciliabule le 17. Nov 2017, 00:59; édité 1 fois
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Conciliabule EPIPHENOMENE
Conciliabulehors ligne
Avatar

Inscrit le: 09.08.17
Messages: 757
Hashimoto
féminin
Message:

MessageBLOCKBUSTER

 (p472251)
Posté le: 15. Nov 2017, 06:07
Répondre en citant

Blockbuster, terme employé par Sylviane : "Permets moi quand même de penser que si c'était un blockbuster qu'ils nous vendaient, les problèmes de logistique seraient réglés depuis belle lurette." Lien à l'intérieur du forumSujet

Blockbuster : nom masculin

(mot anglais signifiant « bombe de gros calibre », de block, pâté de maison, et to bust, détruire)

- Production cinématographique à gros budget publicitaire, destinée à produire des profits record. (Recommandation officielle : grosse machine.)

- Médicament qui procure des recettes très importantes à la société qui le commercialise.

C. Kleeblatt

_________________
"L'IMPORTANT n'est pas de convaincre
mais de donner à REFLECHIR" Exclamation Rolling Eyes


Dernière édition par Conciliabule le 17. Nov 2017, 00:58; édité 1 fois
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Conciliabule BLOCKBUSTER
Conciliabulehors ligne
Avatar

Inscrit le: 09.08.17
Messages: 757
Hashimoto
féminin
Message:

MessageBRAINSTORMING

 (p472636)
Posté le: 17. Nov 2017, 00:49
Répondre en citant

Brainstorming. Terme utilisé par Sylviane : "Non, non pas du tout Clélie, au contraire, cela m'a enrichi. excuse moi, quand un sujet me passionne, j'ai parfois un style lapidaire ou incisif, mais non c'est un plaisir : un vrai brainstorming ces posts !" Lien à l'intérieur du forumSujet

Définition :

"Le brainstorming ou remue méninges est une technique d’étude qualitative et de créativité utilisée notamment pour générer des concepts, des idées publicitaires ou des marques. Le concept du brainstorming a été promu par le publicitaire Alex Osborn dans les années 1950 aux USA.

Une réunion de brainstorming prend la forme d’une réunion de groupe ou chacun est invité à émettre librement et spontanément des idées ou suggestions en relation avec le sujet de l’étude. L’animateur doit s’assurer de l’absence de jugements négatifs portés sur les suggestions sous peine de nuire à la « productivité » et à la créativité de la séance de brainstorming.

L’efficacité des techniques de brainstorming est parfois remise en cause en soulignant le fait qu’émettre les idées au sein d’un groupe introduit un phénomène de convergence ou de « panurgisme » qui limite finalement la créativité (voir à ce sujet un article de la Harvard Business Review).

Sur la base des principes du brainstorming, s’est également développé la technique du crowdstorming."

_________________
"L'IMPORTANT n'est pas de convaincre
mais de donner à REFLECHIR" Exclamation Rolling Eyes
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Conciliabule BRAINSTORMING
Conciliabulehors ligne
Avatar

Inscrit le: 09.08.17
Messages: 757
Hashimoto
féminin
Message:

MessageEVERGREENING

 (p472640)
Posté le: 17. Nov 2017, 01:38
Répondre en citant

Terme employé par Béate => "3) C'est là qu'intervient peut-être la 3ème raison (également inavouée, bien sûr), "l'evergreening" ou "l'obsolescence programmée", vu que le brevet de l'AF expire en 2019 ..." Lien à l'intérieur du forumSujet

Définition :

Prolongement des brevets par les compagnies pharmaceutiques.

_________________
"L'IMPORTANT n'est pas de convaincre
mais de donner à REFLECHIR" Exclamation Rolling Eyes
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Conciliabule EVERGREENING
Conciliabulehors ligne
Avatar

Inscrit le: 09.08.17
Messages: 757
Hashimoto
féminin
Message:

MessageMAIEUTIQUE

 (p472641)
Posté le: 17. Nov 2017, 01:49
Répondre en citant

Terme employé par Sylviane, qui parfait mon vocabulaire en ce moment cela dit en passant :"Oh toi Ana3, tu as déjà été vérifier (Wink)Tu fais de la maïeutique (Wink)
Mais qui que tu sois, merci pour ton apport." Lien à l'intérieur du forumSujet

Définition :

"La maïeutique, du grec ancien μαιευτική, par analogie avec le personnage de la mythologie grecque Maïa, qui veillait aux accouchements, est une technique qui consiste à bien interroger une personne pour lui faire exprimer (accoucher) des connaissances."

_________________
"L'IMPORTANT n'est pas de convaincre
mais de donner à REFLECHIR" Exclamation Rolling Eyes
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Conciliabule MAIEUTIQUE
Conciliabulehors ligne
Avatar

Inscrit le: 09.08.17
Messages: 757
Hashimoto
féminin
Message:

MessageKAFKAIENNE

 (p472642)
Posté le: 17. Nov 2017, 02:12
Répondre en citant

Terme employé par Gérard Baptiste dans une interview à France Bleu mise en ligne par Skinner : Lien à l'intérieur du forumSujet

"J'ai d'abord une pensée pour les patients, deux mois après des annonces visant à soulager leur souffrance. Il faut qu'ils retrouvent la bonne posologie de ce médicament. C'est une question grave. Pourquoi une telle légèreté de l'Agence du Médicament qui a retiré un produit pour le remplacer par un nouveau alors qu'il n'y avait aucune autre alternative en comprimés sur le marché. Même ceux qui souffrent sont minoritaires, ils n'ont aujourd’hui aucune solution. Les médecins aussi est parfois face à une impasse. Dans 44% des cas, il y a une TSH normal, c'est-à-dire qu'on ignore si il souffre à cause d'hypothyroïdie ou d'hyperthyroïdie. C'est une situation kafkaïenne. Beaucoup sont contraints d'aller chercher l'ancienne formule, en Espagne par exemple."

_________________
"L'IMPORTANT n'est pas de convaincre
mais de donner à REFLECHIR" Exclamation Rolling Eyes
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Conciliabule KAFKAIENNE

Page 1 sur 1
imprimer le sujet: LEXIQUE, GLOSSAIRE, EXPRESSIONS ETC... de Conciliabule
Sujet: 

LEXIQUE, GLOSSAIRE, EXPRESSIONS ETC... de Conciliabule

dans le forum: 

Répondre au sujet LEXIQUE, GLOSSAIRE, EXPRESSIONS ETC... de Conciliabule Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Poster un nouveau sujet: 
 
You cannot post calendar events in this forum
Précédent   Revenir en haut  
Index du Forum Autres forums Forum 'Causerie' LEXIQUE, GLOSSAIRE, EXPRESSIONS ETC...


'Vivre sans thyroïde' | Home | Plan du site | Contact

Actualiser la barre de navigation     Effacer les cookies déposés par ce forum   |  Passer à la version mobile (beta)


        Designed and powered by  free-Si.de  and  all-Si.de         based  on          Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group     Traduction par : phpBB-fr.com