Précédent
Index du Forum Forums Thyroïde Grossesse Basedow + grossesse + goitre bébé, ...
Sujet: [url=t12355] 

Basedow + grossesse + goitre bébé, besoin d'aide

[/url].
dans le forum: 
Page 1 sur 2
Aller à la page 1, 2  Suivant
Poster un nouveau sujet: 
 

Répondre au sujet Basedow + grossesse + goitre bébé, besoin d'aide Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Auteur Message
titi1982hors ligne
Inscrit le: 05.01.06
Messages: 52
non spécifié
Message:

MessageBasedow + grossesse + goitre bébé, besoin d'aide

 (p97216)
Posté le: 17. Oct 2006, 07:14
Répondre en citant

Bonjour, voilà, j'ai besoin de vos conseils ou temoignages... J'ai une maladie de Basedow et des anticorps à 30 environ... Je suis enceinte de jumeaux un garçon et une fille et là je viens d'apprendre que ma petite a une thyroide plus grossse que la normale et mon petit un goitre... Ils vont donc prévoir de traiter n utero en injectant le ttt dans le liquide amniotique, Je suis enceinte de 4mois 1/2 et je suis mal depuis hier car je ne sais pas trop ce qui m'attend j'ai très peur!

Est ce q qq1 a déjà vécu la même chose, comment ça s'est passé? Est ce q mon bébé aura un gros goitre ou est ce q le goitre va se resorber, j'attends vos temoignages avec impatience merci
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: titi1982 Basedow + grossesse + goitre bébé, besoin d'aide
Beateen ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 42584
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

Message

 (p97229)
Posté le: 17. Oct 2006, 09:46
Répondre en citant

Bonjour Titi,

je comprends que tu sois inquiète ! Je ne sais pas si des gens dans le forum ont déjà eu ce problème (si oui, tu auras certainement d'autres réponses), mais je vais également écrire à des endocrinos que je connais pour connaitre leur avis et expériences sur le sujet.

J'ai retrouvé nos anciennes discussions, du mois de juillet, où tu venais juste d'apprendre que tu étais enceinte, et te souciais déjà des effets éventuels des anticorps sur le bébé : Lien à l'intérieur du forumMessage (je n'avais pas vu tes dernières questions, j'étais absente à ce moment-là, j'en suis désolée). Donc, depuis, tu as appris que ce sont des jumeaux ? Félicitations ! Wink

Si je comprends bien, tu es toujours sous traitement actuellement (PTU) ? Ce qu'il faudrait savoir, c'est si le goitre des bébés est dû à une hypo (ce qui voudrait dire que TON traitement anti-thyroidien freine trop fortement LEUR thyroide), ou si ce sont plutôt tes anticorps qui, en plus de TA thyroide, attaquent la LEUR, provoquant une hyper ? Dans ce cas, les bébés peuvent avoir quelques symptômes d'hyper pendant la grossesse, comme un pouls acceleré et une croissance un peu moins rapide.

D'après les liens que je viens de trouver, si on propose d'injecter un traitement (cela se fait dans le liquide amniotique), c'est apparemment le premier cas qui s'est produit chez toi, les bébés sont légèrement en hypo, et on va leur donner de la L-Thyroxine (hormone T4), une fois par semaine, pour leur permettre de se developper tout à fait normalement. Car s'ils étaient en HYPER, c'est à TOI qu'on donnerait (ou augmenterait) le PTU, si j'ai bien compris.

J'ai trouvé quelques articles qui parlent de la grossesse sous Basedow :
http://www.reseau-naissance.com/med....._basedow_et_grossesse.pdfLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre
(voir le "protocole de prise en charge" page 14, c'est comme cela qu'on va te traiter)
et http://www.lesjta.com/article.php?ar_id=988Lien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre (un peu technique)

Apparemment, tu es bien prise en charge, par une équipe pluridisciplinaire (endocrino, gynéco ...), c'est très important - car, bien suivie et correctement traitée, tout devrait bien se passer, et même si on surveillera certainement très étroitement tes bébés à la naissance, et qu'ils auront peut-être un peu d'hypo ou d'hyper à ce moment-là, cela sera vraisemblablement transitoire et ils iront parfaitement bien ! Dans un cas comme le tien, l'existence de toutes ces technologies modernes (échographie, prise de sang chez le foetus, etc) est vraiment une bénédiction !

Et puis, il faut te rassurer par rapport à leur développement : la période la plus cruciale, les premiers mois de grossesse, est déjà derriére toi, et pendant cette période-là, je crois que tu étais à peu près équilibrée en hormones (et en tout cas, pas en hypo) ? Au début de la grossesse, les hormones thyroidiennes (de la mère) sont extrèmement importantes pour le développement des bébés (notamment du cerveau). Ensuite, ils développent leur propre thyroide (au cours du 3ème mois) ; les problèmes actuels concernent plutôt directement leur thyroide (hypo ou hyper), mais moins leur développement général. Et puis, avec une bonne prise en charge, j'espère qu'on arrivera rapidement à les corriger !

En juillet, tu disais qu'on prévoyait de t'opérer pendant ta grossesse (puisque l'opération était prévue de toute facon, mais que la grossesse était intervenue de facon impromptue) ? Est-ce toujours prévu ? Si c'est trop compliqué maintenant, et représenterait un risque pour les enfants, il faudra peut-être attendre après l'accouchement, c'est à discuter avec les médecins.

Je t'embrasse très très fort, bon courage, et tiens-nous au courant !

Beate
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
titi1982hors ligne
Inscrit le: 05.01.06
Messages: 52
non spécifié
Message:

Message

 (p97255)
Posté le: 17. Oct 2006, 14:01
Répondre en citant

Tout d'abord je tiens à te remercier pour ton message...

Hier le gyneco m'a parlé d'éventuellement arrêter mon ttt (PTU) mais il doit entrer en contact avec l'endo pour savoir si ça ne risquait pas de remttre en route mon hypo. En plus g bien peur q faire ça n'augmente mes anticorps, je ne sais pas ce que tu en penses?

De toute façon, il faut prélever sur les cordons pour savoir s'ils sont en hyper ou hypo...

Par contre, ce qui m'inquiète c le terme de goitre est ce qu'en traitant le goitre va disparaitre ou est ce q mon bébé naitra avec un gros cou? Je me pose beaucoup de question, j'attends l'appel du gyneco car il devait avr aujourd'hui 1 réunion avec les autres médecins...

Tu parlais de ttt hebdomadaire, ça me fait peur, ms bon je sais q c pour la bonne cause ms j'ai tellement peur de perdre mes bébés avec ces injections...

En ce qui concerne l'opération je revois mon endo kla semaine prochaine ms je pense q ça ne se fera pas, je crois q ça ne changera rien et ça me rassure encore moins d'être opérer avec tout ça...
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: titi1982
Beateen ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 42584
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

Message

 (p97275)
Posté le: 17. Oct 2006, 15:26
Répondre en citant

Bonjour !

C'est bien que tes médecins se concertent, car il faut en permanence voir les DEUX côtés du problème, ta maladie de Basedow d'un côté, mais le bien-être des enfants de l'autre !

Si on arrête le PTU, cela ne risque pas de remettra en route ton hypo, mais au contraire, ton hyper (puisque le PTU "freine" la thyroide hyperactive) ! Mais si vraiment c'est le PTU qui, actuellement, agit trop fortement sur la thyroide des bébés, il est possible qu'il faille au moins le réduire, voire l'arrêter totalement, même si tu dois pour cela être légèrement en hyper (pas trop quand-même, ce serait dangéreux) - ainsi, leur thyroide à eux ne sera plus freinée et le goitre devrait disparaitre.

C'est vrai que tes anticorps augmenteront peut-être encore un peu, mais bon, on ne pourra pas faire autrement, et de toute facon, un jour ou autre, et le plus tôt possible, on te débarrassera de ta thyroide de toute facon ...

Comme je le disais dans mon premier message, avant de décider quoi faire (modifier TON traitement et/ou leur donner un traitement à EUX), il faudra savoir ce qui se passe exactement : leur goitre vient-il du fait que le PTU agit sur eux et freine leur thyroide, les mettant en hypo, ou au contraire d'une attaque de tes anticorps (provoquant une hyper) ? Autant le PTU que les anticorps peuvent passer la barrière du placenta (même si ce n'est pas obligatoire) - pour savoir si les bébés ont des anticorps, il faudra peut-être prélever un peu de sang dans le cordon ombilical pour voir s'il contient des anticorps, et où en est la TSH, et puis, regarder différents paramètres pour savoir s'ils sont en hypo ou hyper (rythme cardiaque, courbe de croissance ...)

Ensuite, on décidera - et si, comme je le pense, ils sont actuellement un peu en hypo à cause de tes médicaments, on te demandera de réduire le PTU et on surveillera, et éventuellement, on leur donnera un peu de L-thyroxine en l'injectant directement dans le liquide amniotique, apparemment c'est une méthode qui marche très bien pour administrer des médicaments ou vaccins. Mais en diminuant le PTU, normalement l'hypo des bébés devrait s'améliorer toute seule, donc ce ne sera peut-être pas nécessaire, ou du moins pas souvent.

Je te mets quelques extraits des articles indiqués dans mon premier message :

Citation:
Hypothyroïdie fœtale par passage transplacentaire d'antithyroïdiens de synthèse

PTU comme carbimazole traversent le placenta. Le passage se fait dans les mêmes proportions pour les deux produits [18]. Le risque d'hypothyroïdie est dose-dépendant (en particulier au-delà de 150 mg/j pour le PTU, 10 mg/j pour le carbimazole). Il n'existe cependant pas d'effet seuil. ... Les hypothyroïdies fœtales induites par les antithyroïdiens de synthèse peuvent s'accompagner de goitre mais de façon inconstante (10 à 15 % en moyenne et jusqu'à 25 % lorsque la TSH maternelle est normalisée par le traitement). Cette notion conduit à la conclusion que le traitement de l'hyperthyroïdie maternelle ne doit pas s'attacher à placer à tout prix la patiente en euthyroïdie, mais bien plutôt d'administrer la doses d'antithyroïdiens de synthèse la plus faible possible, y compris au prix d'une discrète hyperthyroïdie rémanente. La diminution des doses d'antithyroïdiens de synthèse constitue le premier traitement des goitres fœtaux survenant dans ce contexte. En cas de persistance de l'hypothyroïdie au bout d'une semaine après diminution des doses d'antithyroïdiens de synthèse, on aura recours à l'administration intra-amniotique de L-thyroxine ....

Citation:
Le goitre est un signe pouvant se rencontrer en cas d'hyperthyroïdie comme d'hypothyroïdie. ... L'importance des modifications de volume thyroïdien dans la reconnaissance des dysthyroïdies fœtales a conduit certaines équipes à proposer un suivi de la croissance thyroïdienne par échographie chez certains fœtus à risque [1], en particulier afin de guider la posologie des antithyroïdiens de synthèse pendant la grossesse. Des courbes de croissance thyroïdienne normale existent [23], permettant d'identifier précocement les augmentations anormales de volume. Sur une série courte de 20 cas de patientes présentant un Basedow traité, 5 fœtus ont présenté un volume thyroïdien > 95e percentile. La diminution des antithyroïdiens de synthèse a permis la réintégration du volume thyroïdien dans les limites de la normale dans 3/5 cas. Dans les deux cas où le volume demeurait élevé malgré la baisse des antithyroïdiens de synthèse, la ponction de sang fœtal a confirmé l'hyperthyroïdie (par passage d'anticorps antirécepteurs). ....

Citation:
On peut proposer la stratégie suivante chez les fœtus exposés, en particulier ceux des mères présentant une maladie de Basedow traitée par antithyroïdiens de synthèse :
• détermination des taux d'anticorps antirécepteurs à la TSH en début de grossesse : le risque d'hyperthyroïdie fœtale paraît faible en-deçà d'une valeur inférieure à 5N, a fortiori < 3N ;
• diminution des antithyroïdiens de synthèse à la plus faible dose possible et dosage de la TSHUS chez la mère qui doit demeurer abaissée ;
• surveillance échographique régulière à compter de 20 SA (/ 15j), avec analyse de la thyroïde fœtale, de la maturation osseuse, du rythme cardiaque fœtal et de la mobilité fœtale.
Le dosage itératif des anticorps antirécepteurs n'apparaît pas indispensable, la tendance étant plutôt à la diminution durant la grossesse.

Citation:
L'hyperthyroïdie fœtale ... impose le traitement. Il consiste en l'administration d'antithyroïdiens de synthèse à la mère à des doses initiales d'environ 300 mg/j de PTU par exemple ou 40 mg/j de carbimazole. L'hyperthyroïdie fœtale est due essentiellement au passage transplacentaire d'anticorps antirécepteurs stimulants. Ces anticorps pouvant persister après guérison du Basedow (après chirurgie ou iode radioactif) donc le fœtus peut présenter une hyperthyroïdie alors que la mère est eu- ou hypothyroïdienne. L'administration d'antithyroïdiens de synthèse peut donc induire ou aggraver une hypothyroïdie maternelle. Une «add-back therapy» par L-thyroxine est alors possible, sachant le faible passage transplacentaire des hormones thyroïdiennes .... L'efficacité thérapeutique se juge sur la décroissance du volume thyroïdien ainsi que, le cas échéant sur la réduction de la tachycardie fœtale.

Le traitement de l'hypothyroïdie fœtale a fait l'objet de davantage de controverses. Si les études anciennes ne considéraient le traitement justifié qu'en cas de goitre susceptible d'entraîner des complications mécaniques à l'accouchement ou en post-natal immédiat, les études plus récentes incitent à compenser toute hypothyroïdie diagnostiquée dès la période fœtale. L'essentiel des hypothyroïdies fœtales survenant chez des mères présentant des pathologies thyroïdiennes est dû à l'effet des antithyroïdiens de synthèse. Le premier traitement est dès lors de diminuer voire d'interrompre le traitement en cause. En cas de persistance du goitre ou de l'hypothyroïdie à la cordocentèse, l'administration intra-amniotique de L-thyroxine donne de bons résultats. Les injections peuvent être répétées, de façon à satisfaire les besoins fœtaux estimés à 6 à 10 μg/kg/j au 3e trimestre, à raison de 250 à 500 μg/injection. Le suivi thérapeutique se fait là encore sur le volume du goitre et éventuellement sur les ponctions de sang fœtal itératives. Pour certains auteurs, le dosage de la TSH amniotique, s'il ne permet pas de poser le diagnostic du type de dysthyroïdie chez le fœtus, pourrait être adapté au suivi thérapeutique

Donc, pour resumer, tout cela se traite, et avec un bon suivi cela devrait rapidement s'améliorer ! Tu avais déjà fait une fausse couche il y a quelque temps (avant qu'on ne connaisse tes problèmes thyroidiens, je crois ?), on comprend que tu t'angoisses maintenant pour tes deux bébés - mais je pense qu'à 4 mois et demi, tu as déjà fait un bon bout du chemin, et comme je le disais plus haut, le problème actuel, même s'il est gênant et qu'il faut s'en occuper, est certainement moins "vital" qu'il n'aurait pu l'être un ou deux mois plus tôt, j'espère qu'en diminuant un peu ton traitement, cela va vite s'arranger !

J'espère que ton gynéco pourra vite te donner des nouvelles ! Où en es-tu avec tes analyses, actuellement, es-tu plutôt vers l'hyper, vers l'hypo ? Etant donné que l'arrêt du PTU mettra plusieurs semaines à faire de l'effet sur ta thyroide (mais sera plus vite perceptible chez les enfants), cela te laissera encore un peu de marge avant de rebasculer en hyper (SI tu dois basculer) ... ensuite, on verra ...

Je t'embrasse très fort, tiens-nous au courant !

Beate
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
titi1982hors ligne
Inscrit le: 05.01.06
Messages: 52
non spécifié
Message:

Message

 (p97328)
Posté le: 17. Oct 2006, 19:13
Répondre en citant

Je me suis trompée dans mon message en fait je n'ai jamais été en hypo mais tjs e,n hyper avec maladie de Basedow. Là ça c calmé un peu, je vais beaucoup mieux mais tjs à la limite de l'hyper je ne sais même pas si g déjà été guérie en fait, car pas équilibrée...
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: titi1982
Beateen ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 42584
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

Message

 (p97340)
Posté le: 17. Oct 2006, 20:32
Répondre en citant

Bonsoir;

oui, je me doutais un peu que tu avais confondu les deux - ce n'est pas grave, tu dois être "sens dessus-dessous" depuis que tu as appris tout ça, à te faire du mauvais sang pour tes enfants !

C'est bien aujourd'hui que ton gynéco devait discuter de ton cas avec d'autres médecins ? Quand sauras-tu ce qu'on te conseille, demain ? Doit-il t'appeler, dois-tu le rappèler ?

De quand date ta dernière analyse, où en était ta TSH ? Assez basse, je suppose ? Il faudra vraiment voir avec l'endocrino ET le gynéco, si tu peux baisser le PTU, si oui à combien, pour essayer de freiner le moins possible la thyroïde des bébés tout en évitant de te retrouver en grosse hyper ...

Quand dois-tu subir les prochains examens (notamment la prise de sang dans les cordons ombilicaux, pour voir si tes enfants sont en hypo ou hyper, s'il y a des anticorps qui réussissent à passer etc) ?

Gros bisou et à bientôt !

Beate

PS : une petite image pour te remonter le moral ... plus que quelques mois à tenir, et certainement à t'angoisser, aussi, mais ensuite j'espère que ces soucis seront vite oubliés ...

Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
titi1982hors ligne
Inscrit le: 05.01.06
Messages: 52
non spécifié
Message:

Message

 (p97651)
Posté le: 20. Oct 2006, 09:03
Répondre en citant

Bonjour, alors appparememnt les medecins ont décidé d'attendre de voir l'évolution car g un rdv ds 1 semaine pour une echo de controle je pense q si le goitre ne se développe pas trop ils vont attendre, j'en saurai plus à l'écho... Donc pour l'instant pas de pds de rpévu sur les cordons.

Ma dernière pds remonte à début nivembre, j'en fait une ts les mois, le moois dernier, ma tsh était normale ms ce sont ma T3 et T4 qui ne sont pas ds la normales, cependant elles ne sont pas trop éloignées de la normale. Le mois dernier mes anticorps étaient de 13 environ, j'étais content car ils avaient bien baissé mais là ils sont remonté à 30 environ dc je suis dégoutée ms bon...

Sinon as tu parlé de mon cas aux endo q tu connais, qu'en pensent-ils?

Merci encore pour tes messages et ton soutien!!
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: titi1982
Beateen ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 42584
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

Message

 (p97660)
Posté le: 20. Oct 2006, 10:04
Répondre en citant

Bonjour Titi !

Je n'avais pas encore écrit à mon ami endocrino, car j'attendais de savoir si tes bébés étaient en hypo ou en hyper ... mais puisque pour l'instant, on n'en saura rien, je vais lui écrire tout de suite, je te tiendrai au courant de sa réponse !

J'imagine que si les médecins veulent attendre la prochaine échographie, c'est qu'il n'y a aucun autre facteur inquiétant, à part le goitre : ils surveillent certainement de près le rythme cardiaque, la courbe de croissance, la mobilité etc? Tous ces facteurs réunis permettent de savoir si les enfants sont plutôt en hyper ou en hypo : en hypo, ils bougent peu, ont un rythme cardiaque lent et grossissent beaucoup, alors qu'en hyper, ils sont très actifs, ont un rythme cardiaque plus rapide que la normale et sont relativement petits.

S'il n'y a rien de particulièrement inquiétant, et que tes valeurs sont à peu près dans les normes, autant attendre quelques jours de plus pour décider s'il faut faire quelque chose (car la prise de sang dans le cordon, l'administration intrautérine de médicaments etc sont quand-même des actes "invasifs" qu'on ne fait que s'ils sont indispensables).

Pour la procédure qu'on suit normalement dans un cas comme le tien, tu as les textes que je t'ai recopiés en haut, je pense que c'est "ce qui se fait" en France, à l'heure actuelle. Je te tiendrai au courant si j'apprends des informations supplémentaires (même si, bien sûr, pour un médecin, il est difficile de donner un avis "à distance", sans même savoir si le goitre de tes enfants est dû à une hyper ou une hypo - mais il pourra au moins me dire ce qu'il fera, LUI, dans un cas comme ca !)

Gros bisou, tiens-nous au courant !

Beate
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
Beateen ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 42584
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

Message

 (p97796)
Posté le: 20. Oct 2006, 21:14
Répondre en citant

Bonjour Titi,

j'ai reçu une réponse de mon ami, un grand endocrinologue anglais qui s'y connait bien en problèmes thyroïdiens pendant la grossesse (Petros Perros de Newcastle, avec qui je corresponds assez fréquemment).

Je te traduis ce qu'il m'écrit (en fait, ça recoupe en grande partie ce que je t'avais déjà dit dans mes précédentes réponses) :

Citation:
Chère Beate,

comme vous l'imaginez, ce n'est pas une question facile. J'espère qu'elle est suivie dans un bon centre qui a de l'expérience avec ce genre de situation.

Je suis un peu étonnée qu'on la traite à la fois avec le PTU et le Lévothyrox (est-ce bien ton cas, c'était ainsi AVANT ta grossesse ?). Ce n'est pas l'approche qu'on recommande habituellement, puisque le PTU traverse le placenta et parvient aux bébés, mais pas la T4, et donc, la mère pourrait être euthyroïdienne alors que l'enfant est en hypo et developpe un goitre. Mais si elle est traitée ainsi, il existe certainement une bonne raison, et je ne vais donc pas critiquer mes confrères sans connaitre davantage de détails. Vous avez raison, le goitre du bébé pourrait provenir soit d'un traitement antithyroïdien trop fortement dosé, soit d'un traitement insuffisant. Parfois, on observe un goitre même quand le traitement est optimal.

Je pense que le plus important est que les enfants soient en euthyroïdie (équilibrés). A ce stade de la grossesse, les hormones thyroidiennes maternelles et infantiles évoluent en parallèle, du moins quand la mère n'est traitée QUE par le PTU. Un moyen simple de connaitre le statut "thyroïdien" du bébé est de surveiller son rythme cardiaque, ainsi que sa croissance. Il est possible de prélever du sang dans le cordon, et même d'injecter des hormones dans le liquide amniotique quand les bébés ont besoin d'un traitement, mais ce sont des actes invasifs qui comportent certains risques, dont les résultats ne sont pas forcément meilleurs, et qui devraient avoir lieu uniquement dans certains endroits spécialisés (c'est ici que la notion "centre expérimenté" a son importance).

Concernant le goitre, il ne représente aucun risque, sauf qu'il pourrait éventuellement constituer une gène "mécanique" lors d'un accouchement par les voies basses. Etant donné qu'il s'agit d'une grossesse un peu compliquée et qu'elle attend des jumeaux, j'imagine qu'on lui proposera peut-être d'accoucher par césarienne, et dans ce cas, le fait que les bébés aient éventuellement un goitre n'aura pas d'importance - d'ailleurs, ce goitre disparaitra après l'accouchement.

Tenez-moi informé de la suite des évènements, et transmettez mes meilleures salutations à elle ainsi qu'à sa famille.


Citation:
Dear Beate,

This is as you can imagine not a straight forward problem. I hope she is
being managed in a good centre with experience in this situation.

I find it a little strange that she is being treated with both PTU and
thyroxine. This is not the usual or recommended approach, because PTU
reaches the babies but T4 does not, so the mother can be euthyroid while
the fetus is hypothyroid and can develop a goitre. Having said that there
may well be a good reason and I would be reluctant to criticise without
knowing more about the details. You are right that the goitre in the baby
can arise both from overtreatment with PTU or undertreatment. In some
cases a goitre can also appear when treatment is optimal.

I think the crucial issue is that the babies are euthyroid. Maternal and
fetal thyroid status in this situation parallel each other closely(if
mother is treated by PTU alone. In addition, a very simple indication of
the baby's thyroid status is the fetal heart rate, and also whether the
beby is growing normally. It is possible to get amniotic fluid and measure
thyroid hormones and even instill thyroid hormones in the fluid for
treatment, but these approaches are invasive and associated with risks. I
am not aware that the outcome with these more aggressive approaches is
better and certainly they should only be udertaken in certain places(this
is where the experience of the centre comes in). The goitre by itself is
not a problem if the babies are euthyroid, but may be an issue if she has
a normal vaginal delivery. I suspect with her pregancy being complicated
and her having twins she will be advised to have a caesarian, and in that
case the goitre does not matter (will disappear after birth).

I would be interested to know of the outcome and please pass on my best
wishes to her and her family.

Regards,

Petros

Voilà ... donc, maintenant on attend impatiemment la prochaine échographie, et ensuite on verra, j'imagine qu'on te proposera de réduire le PTU, tout en arrêtant le Lévothyrox (si tu en prends ?) ...

A bientôt !

Beate
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
titi1982hors ligne
Inscrit le: 05.01.06
Messages: 52
non spécifié
Message:

Message

 (p97917)
Posté le: 21. Oct 2006, 20:27
Répondre en citant

coucou beate merci une fois de plus pour la rapidité de ta réponse... Je ,e suis pas traitée sous lévothyrox, je n'ai que du PTU les jours pairs 2 par jour et les jours impairs 3 par jour. J'ai également du propranolol pour mon coeur car je faisais de la tacchycardie donc g 1/4 de comprimé 2 fois par jour...

Pourquoi le goitre risque de gêner l'accouchement? Lorsque l'on parle de goitre il s'agit d'une grosse thyroide pas d'un cou énorme? ca me fait un peu peur... Sinon quels sont les risques concernant les injections ds le liquide amniotique si tu les connais?

Merci et bisous
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: titi1982
Beateen ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 42584
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

Message

 (p97927)
Posté le: 21. Oct 2006, 21:48
Répondre en citant

Bonsoir titi,

normalement, "goitre" veut juste dire "thyroide un peu grosse", et donc ne devrait pas du tout gêner l'accouchement ! Mais c'est vrai que parfois, il existe des goitres vraiment très gros, même si ça se voit de moins en moins (et qu'on sait de mieux en mieux l'éviter, grâce notamment à l'échographie et aux traitements "in utéro"). Donc, ça reste à surveiller, mais j'espère que tout se passera bien pour toi et pour les bébés ! Et d'ailleurs, même s'ils ont un goitre à la naissance (dû à l'action de tes médicaments), cela devrait se resorber rapidement ensuite, quand ils ne seront plus sous l'action des antithyroïdiens ...

Bon, si toi, tu ne prends pas de lévothyrox, uniquement du PTU, "tant mieux", ce sera plus facile à gérer, apparemment, aux dires de mon ami endocrino. Si le prochain examen montre que tes enfants manquent d'hormones (et ont donc la thyroïde trop freinée par ton traitement), je pense qu'on te demandera de réduire le PTU - et si leur hypo est trop importante, on leur donnera de la thyroxine directement dans le liquide amniotique.

Ce n'est pas "dangéreux" comme traitement, mais comme il s'agit quand-même d'un acte "invasif" (il faut introduire une aiguille, sous contrôle échographique, dans la poche des eaux), avec un petit risque d'infection, on préfère attendre le plus possible avant de s'y resoudre, pour être sûr de ne le faire que quand c'est vraiment indispensable. Et il faut être suivi dans un centre qui connait bien ce genre de choses, et où on a de l'expérience.

Quand dois-tu passer la prochaine échographie, en fin de semaine ? Bon courage d'ici-là, et tiens-nous au courant !

Beate
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
titi1982hors ligne
Inscrit le: 05.01.06
Messages: 52
non spécifié
Message:

Message

 (p97946)
Posté le: 22. Oct 2006, 11:27
Répondre en citant

Coucou Béate, tout ce que tu me dis me rassure. Demain je vois mon gyneco qui me dira ce qui a été conclu lors de leur réunion, vendredi je vois mon endo qui pourra m'en dire plus également et enfin lundi prochain je repasse une echo à lille. En fait j'habite ds l'Aisne mais pour ce qui est de a thyyroide et de ces echo je les passe à Lille ds un centre très réputé (Jeanne de Flandres) donc je ne me fais pas de soucis à ce sujet car les médecins sont très qualifiés!

Je t'embrasse et je te tiendrai au courant
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: titi1982
titi1982hors ligne
Inscrit le: 05.01.06
Messages: 52
non spécifié
Message:

Message

 (p98878)
Posté le: 31. Oct 2006, 11:32
Répondre en citant

Bonjour Béate je reviens te donner des nouvelles après mes rendez vous chez l'endo et avoir repassé une echo...

L'endo a baissé mon ttt passant de 3 cp les jours impairs et 2 les jours pairs à 1 les jours impairs et 2 les jours pairs car ma thyroide est presque équilibrée même s mes anticorps restent hauts... J'espère ainsi que mes bébés pourront profiter de cette baisse de ttt!

Quant à l'écho elle a révélé qu'en éffet les 2 avaient des problèmes ms que ça ne les gênaient pas pour baisser leur tête ni pour déglutir et leur croissance est tt à fait normale donc pour l'instant on va retarder le geste au maximum car il comprte un risque... J'ai une écho ts les 15 jours pour contrôler et s'il s'avère qu'il y ait un problèeme les médecins interviendraient sinon ils attendraient 7 mois 7 mois 1/2 comme ça s'il devait y avoir un problème ils me feraient accoucher... Je suis donc rassurée et j'espère que ça ne va pas évoluer ds le mauvais sens! Sinon leur coeur bat normalement donc c cool mais g qd même une écho cardiaque et l'endo m'a prescrit une pris de sang pour connaître les anticorps bloquants et stimulants, ça permettra d'avr un indice pour svr s'ils sont en hypo ou hyper...

Par contre je me posait une question est ce q leur problème de thyroide peut causer un retard cérébral ou un retard de croissance?

Voilà merci beaucoup biz
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: titi1982
Beateen ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 42584
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

Message

 (p98958)
Posté le: 01. Nov 2006, 00:08
Répondre en citant

Bonjour Titi,

merci de donner des nouvelles - je commençais à me demander ce que tu devenais ! Ouf, tout ça a l'air plutôt rassurant ! Si leur rythme cardiaque est normal, c'est très bon signe, ils ne sont apparemment ni en hyper ni en hypo - le seul effet qu'ont tes médicaments sur tes bébés est ce petit goitre ! Mais cela ne semble pas très gênant pour l'instant, et on peut espérer qu'en baissant la dose, cela va encore s'améliorer (et ça devrait se résorber après l'accouchement, quand ils ne seront PLUS sous l'action de ton traitement).

Donc, tout va bien, et tant mieux si on n'a pas besoin de gestes "invasifs", genre ponction du cordon ou injecter des médicaments dans la poche des eaux ... même bien maitrisés, ces gestes-là comportent toujours un tout petit risque de provoquer des contractions, ou une infection ... mieux vaut donc les retarder le plus possible, et ne les faire qu'en cas de besoin absolu.

Pour la croissance et le développement de tes bébés, non, je ne pense pas qu'il y ait de risque ! C'est surtout au tout début de la grossesse que les hormones thyroïdiennes (de la mère, car à ce moment-là le bébé n'a pas encore de thyroïde) sont essentiels pour le développement du cerveau. Ensuite, ils ont encore leur importance bien sûr, mais ce n'est plus aussi "dramatique" que les 3 premiers mois - et puis, apparemment leur courbe de croissance et leur rythme cardiaque sont normaux, donc ils ne semblent PAS souffrir d'hypo ! Généralement, les bébés en hyper sont plus petits que la moyenne (et ont un rythme plus rapide), les bébés en hypo sont plus gros (et ont le coeur plus lent).

Bonne continuation, tiens-nous au courant !

Beate
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
bernard juliettehors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.11.05
Messages: 289
Cancer : Carcinome P...
Ales
féminin
60+
Message:

Message

 (p99115)
Posté le: 02. Nov 2006, 19:58
Répondre en citant

Bonsoir titi

Je me permet d'écrire mon expérience afin que tu sois moins angoissée par apport ton accouchement .

Je vais te parler de mon accouchement en 1975 . C'est pas hier !
J'ai accouché d'une petite fille de 5,700 kg qui est née avec un énorme goitre , tellement gros qu'on a pas osé me monter ma fille tout de suite. L'accouchement a été trés trés long vu son poids . Il m'aurrait fallu une césarienne , mais voilà , il y a 30 ans on ne fesait pas d'échographie , et quand ils s'en sont rendue compte il était trop tard .

Ma fille est née avec une hypothyroidie avec cet énorme goitre parce que quelques mois avant , j'ai été traitée pour une hyperthyroidie pendant 2 ans ( j'ai pris du FRENANTOL ) et que personne ne m'avait dit de le mentionner pour une éventuelle grossesse .
Ma fille a gardé son goitre jusqu'à l'age de 20 ans quand elle a décidé pour raison esthétique de se le faire enlever . Elle a été traitée dés qu'ils ont trouvé ce qu'elle avait , elle avait 3 mois car à l'époque aucun médecin n'avait jamais vu un bébé né avec un goitre .

Alors , ne te fais pas de souci , aujourd'hui avec les échographies , on peut voir dessuite et traiter dessuite quel progrés !
Pour le développement si ça peut te rassurer aussi , elle a bien grandie (1,75m) elle a le bac +5 et elle est maman d'un jolie petit garçon , tu peux là voir si tu vas dans " les bébés du forum " Ingrid et bébé William .
Voilà , je ne pouvais pas ne pas te le dire car je te comprends que tu puisses avoir peur pour tes bébés . Et bien moi je suis sure que ça va bien se passer puisque ça c'est bien passé pour moi il y a 30 ans en arrière .
Je te souhaite une trés bonne grossesse
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: bernard juliette
Aller à la page 1, 2  Suivant
Page 1 sur 2
Aller à la page 1, 2  Suivant
imprimer le sujet: Basedow + grossesse + goitre bébé, besoin d'aide
Sujet: 

Basedow + grossesse + goitre bébé, besoin d'aide

dans le forum: 

Répondre au sujet Basedow + grossesse + goitre bébé, besoin d'aide Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Poster un nouveau sujet: 
 
You cannot post calendar events in this forum
Précédent   Revenir en haut  
Index du Forum Forums Thyroïde Grossesse Basedow + grossesse + goitre bébé, ...


'Vivre sans thyroïde' | Home | Plan du site | Contact

Actualiser la barre de navigation     Effacer les cookies déposés par ce forum   |  Passer à la version mobile (beta)


        Designed and powered by  free-Si.de  and  all-Si.de         based  on          Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group     Traduction par : phpBB-fr.com