Précédent
Index du Forum Forums Thyroïde Opération RECITS D'OPERATION
Sujet: [url=#t875] 

RECITS D'OPERATION

[/url].
dans le forum: 
Page 64 sur 64
Aller à la page Précédent  1, 2, 3 ... 62, 63, 64
Poster un nouveau sujet: 
 

Répondre au sujet RECITS D'OPERATION Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Auteur Message
Sonia76hors ligne
Inscrit le: 04.08.17
Messages: 5
Thyroidite de hashimoto
Le havre
féminin
Message:

Message

 (p470876)
Posté le: 06. Nov 2017, 17:22
Répondre en citant

Bonjour Gallica, ravie de voir que tout va bien et que tu as bien vécu ton opération. La mienne est programmée pour le 9 novembre et j'avoue que j'appréhende énormément. Ton témoignage comme celui des autres opérés me rassure un peu... Mais comme je suis une grande angoissée je ne suis même pas encore sûre que je vais arriver à me rendre à l'hôpital. Je lutte avec moi-même pour ne pas annuler...
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Sonia76
Sylviane91hors ligne
Inscrit le: 04.09.17
Messages: 2633
Ablation thyroïde ca...
féminin
Message:

Message

 (p481949)
Posté le: 23. Jan 2018, 19:18
Répondre en citant

En ce qui me concerne l'opération s'est bien passé (c'est l'après qui est moins facile, je veux dire deux ou trois mois plus tard).

Etonnamment au réveil, je n'avais pas mal (peut-être bourrée de médicaments, me souviens pas de ce côté là car c'était, il y a plus de 9 ans, j'avais 42-43 ans, c'est même presque le mois anniversaire ). Je pétais le feu même ! D'ailleurs je me demande si ce n'est pas "le chant du cygne" de la thyroïde qui , sentant une agression (elle est retirée) doit envoyer (peut-être) ses dernières salves de T3/T4 en grande quantité au moment où elle est retirée (pas expliqué scientifiquement, mais vous voyez ce que je veux dire).
Toujours est-il que les membres de ma famille, qui sont venus me voir à ce moment là, m'ont dit que "j'avais bonne mine" et j'ai demandé un miroir, c'est vrai, j'avais les joues bien roses et le regard clair.

Donc en pleine forme...par contre le truc c'est qu'on m'avait mis dans une salle de réveil d'où j'avais interdiction de bouger pour 24h...et quand j'ai demandé un livre, personne (du personnel hospitalier) n'a bien voulu aller me le chercher dans ma chambre, me disant aussi que cela n'aurait pas convenu "aux normes d'hygiène"...du coup, j'ai trouvé le temps loooong, très loooong dans cette salle de réveil, vu que je n'étais pas fatiguée du tout et réveillée depuis belle lurette... 24h à m'ennuyer quoi.

Je n'ai en plus pas pu y dormir car j'avais une voisine de lit dans cette salle de réveil, une très vieille dame qui venait de se faire opérer et qui, elle, avait bien plus de difficultés à se remettre de l'opération et qui, dans une forme de délire post-opératoire je pense, parlais toute seule à des personnes invisibles...

Mais sinon, non, j'étais à ce moment là dans une forme éclatante. D'ailleurs j'ai passé le reste de mon séjour à l'hôpital à me balader, harnachée à la potence sur roulettes contenant différentes formules liquides et rattachées à mon cou, justement parce que je m'ennuyais sec ! Et j'ai passé plus de temps à la cafétéria en pyjama que dans ma chambre - la potence médicamenteuse sur roulettes me suivant partout- (au moins, y'avait de la vie , là, je lisais le journal, je prenais un jus d'orange ou un café, je voyais plein de gens).

Vu de l'extérieur, par contre, c'est impressionnant, on a plusieurs trucs, des genres de tuyaux, qui sont rattachés à notre gorge, au réveil.

Mais ne pas oublier que, durant cette période, on a "la tête dans le guidon", je trouve que c'est plus après qu'il y a le contre-coup, moralement bien sûr, mais aussi physiquement parce qu'on commence à ce moment là à se brancher sur un système chimique et non plus naturel.

Le chirurgien était très talentueux en couture (technique de micro chirurgie) + j'ai peut-être aussi un organisme qui a bien réagi : pas de trace de cicatrice chez moi (j'ai aussi conscieusement mis de la crème tous les jours).

Je suis allé retravailler un mois après.


Ps : je dois avoir sûrement une histoire avec les vieilles dames qui viennent de se faire opérer car, pour une autre opération, je me suis retrouvé dans la même chambre qu'une vieille dame , qui elle aussi sortait d'une opération (pas la même opération) et qui, elle aussi délirait : elle avait 7 ans mentalement, à ce moment là et sautait dans son lit, s'imaginant qu'elle sautait à la corde. Je n'avais qu'une trouille, c'est qu'elle se casse la figure, aussi je sonnais pour prévenir le personnel hospitalier de ce qui se passait mais ils étaient sur-occupés, donc j'ai dû me relever ('alors que moi-même je venais de me faire opérer) plusieurs fois pour la recoucher.
Honnêtement, je pense que l'hôpital, c'est le dernier endroit où on peut se reposer, sont beaucoup trop sur-occupés maintenant. Mieux vaut être chez soi en post-opératoire dès qu'on le peut, je pense.

rePS : La prochaine fois, j'vous raconte mes accouchements. Naaaan, j'plaisante Wink
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Sylviane91
P_Dbrhors ligne
Inscrit le: 24.01.18
Messages: 2
Loboisthmectomie gauche
Angers
féminin
20+
Message:

MessageLobectomie

 (p483322)
Posté le: 03. Fév 2018, 16:51
Répondre en citant

Parce que ce forum a apporté beaucoup de réponses à mes questions depuis quelques mois, je me lance dans le récit de mon opération qui s'est déroulée le 29 janvier dernier.
Je suis rentrée le matin pour 7h30 à la Clinique Saint Joseph de Trélazé pour une opération en ambulatoire. Mon conjoint m'accompagnait. Nous avons a peine le temps de faire les différentes démarches à l'accueil et d'être conduit dans la chambre que déjà le brancardier arrive pour me chercher. Je suis opérée la première ce jour-là. Petit stress de ma part, l'infirmière est encore dans la chambre et vient tout juste de m'apporter ma super tenue pour le bloc (blouse, chaussons, charlotte et culotte en papier). Le brancardier me dit de ne pas m'angoisser qu'il repasse dans 5 minutes. Je me dépêche d'enfiler ma tenue et m'installe sur le lit. Le brancardier revient, à peine le temps de dire au revoir à mon chéri et hop c'est parti.
On me fait patienter plusieurs minutes dans un sas le temps que l'on termine de préparer le bloc opératoire. On me fait ensuite entrer dans le bloc. Ma chirurgienne vient me saluer et me demande si tout va bien ce à quoi j'acquiesce malgré que je me sente légèrement tendue. On me place plusieurs électrodes sur la poitrine. L'anesthésiste me pose un cathéter et me place un masque sur la bouche et le nez. Il me prévient qu'il injecte le produit anesthésiant dans la voie veineuse. Je me rappelle que cela me fait un peu mal à ce moment-là puis plus rien.
Je me réveille en salle de réveil et n'y voit pas grand chose (je suis myope et n'ait pas me lunettes). Un infirmier vient me demander si tout va bien et si j'ai mal. Je lui répond que ça me tire un peu mais que ça va. Il me redonne un peu de morphine. Je somnole pendant ce que je pense quelques minutes. On finit par me dire qu'on va me faire remonter dans ma chambre.
J'arrive dans ma chambre, accueillit par mon conjoint et mes parents contents de me voir. Il est midi. Je suis un peu plus réveillée et n'ai pas spécialement de douleurs dans la gorge mais plutôt à l'extérieur au niveau de ma cicatrice qui tire. Des difficultés à déglutir et une impression que quelque chose obstrue ma gorge mais sinon c'est supportable. La chirurgienne passe me voir aux alentours de 14h et me demande comment je vais, je lui réponds que ça peut aller. Elle me dit soulagée de m'entendre parler à peu près bien. je suis surprise et lui demande pourquoi. Elle me répond qu'elle a malheureusement un peu touché au nerf récurrent car cela saignait beaucoup et elle ne voyait pas bien. Elle me prévient que je risque de perdre un peu la voix dans les prochains jours mais qu'il ne faut pas que je m'inquiète car cela va revenir, il faut juste laisser le temps au nerf de cicatriser. Elle me dit ensuite qu'elle repassera me voir en fin de journée pour valider ma sortie.
Toutes les deux heures, une infirmière vient prendre ma tension, ma température ainsi que mon rythme cardiaque. Dans l'après-midi, on m'apporte une petite collation avec du pain beurre, du thé et un verre de jus d'orange. Je mange un peu mais ai du mal à avaler le pain qui est un peu dure. Ma mère va me chercher une petite brioche à la cafétéria de la clinique et me la ramène, cela passe mieux. Je me lève plusieurs fois pour aller aux toilettes mais ne me sens pas très stable sur mes jambes. J'ai très chaud à tel point qu'on finit par couper le chauffage dans la chambre car je n'en peux plus. A peu près une heure après avoir manger je me sens mal et vais vomir le peu que j'avais manger. Je me sens mal et fébrile.
Vers 18h30 la chirurgienne repasse et me dit que comme je n'ai pas garder ce que j'ai mangé (sans doute du à l'anesthésie selon elle), elle préfère me garder une nuit en observation au cas ou. Je suis déçue mais en même temps je ne me sentais pas spécialement la force de faire le trajet pour rentrer chez moi.
Je sors le lendemain matin à 10h30, plus en forme malgré une petite nuit de 5h car je ne dors jamais très bien lorsque je ne suis pas chez moi.
Voilà, en espérant que cela puisse rassurer les futurs opérés, en dehors de ma mauvaise réaction à l'anesthésie, la douleur est largement supportable. Il faut juste bien se reposer et ne pas vouloir trop en faire après. Aujourd'hui, à J+5, je me sens bien, je peux tourner la tête à droite et à gauche malgré quelques douleurs aux cervicales encore un peu présentes.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: P_Dbr Lobectomie
Leananhors ligne
Inscrit le: 08.01.18
Messages: 17
Lobo-isthmectomie dr...
Belfort
féminin
30+
Message:

Message

 (p484167)
Posté le: 10. Fév 2018, 12:20
Répondre en citant

Bonjour, mon tour est donc passé. J'ai été opéré le 8 février par le Pr Kennel chef du service ORL à Colmar. Convoquée à 09h30 decendue au bloc 1h après. Tout le monde à été très sympathique, toujours un petit mot rassurant. Chacun vient se présenter, l'infirmière anesthésiste, l'anésthésiste qui m'avait eu en consultation, le chirurgien tous ont un mot gentil. L'opération s'est déroulée comme prévue, une lobo-isthmectomie le second lobe sain de tous micro-nodules. Un réveil un peu douloureux dû à la position durant l'opération et mes épaules et cervicales fragiles. La prise en charge de la douleur a été au top, une infirmière devant mon envie d'attendre de voir si la douleur passait d'elle même n'a pas hésiter à me dire que ça pouvait vraiment tout changer un peu d'analgésique qu'il ne fallait pas se poser de question. J'ai fini par suivre ce conseil avisé. Le plus long c'est toute cette attente dans les deux salles de réveil, entre-coupé de phases de sommeil chimique.
J'ai eu du mal à me remettre de l'anesthésie, des nausées mais j'ai pu un peu manger le soir même à 19h30 de retour dans ma chambre. La nuit a été longue aussi avec un sommeil en dents de scie et le passage de l'infirmière toutes les 3 heures pour la perf de paracétamol.
8h30 passage de l'interne, au vu du drain je dois pouvoir sortir, chose confirmée par le chirurgien qui est venu me voir une heure après.
Retrait du drain, pas agréable mais ça va, les douleurs aussi il faut juste s'habituer au fait que ça tire sur l'avant. A moi de gérer ma douleur avec du doliprane et du tramadol à la maison.
Hier j'étais encore bien dans le gaz, aujourd'hui moins et le plaisir d'avoir fait une bonne nuit.
Rendez-vous dans 10 jours pour enlever les strips, avoir sûrement les résultats anapath (bénins selon les premiers éléments lors de l'opération) et voir si un traitement sera mis en place, une prise de sang hier matin mais je n'ai pas su pourquoi elle a été faite.
Un grand merci à ce forum, car bien informée j'ai un peu moins stressée je savais à quoi m'attendre, au service hospitalier et le personnel vraiment au petit soin pour nous.
J'espère que ce petit recit rassurera d'autre personne sur le point d'être opérée. Bon courage à vous.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Leanan
Leramhors ligne
Inscrit le: 09.03.18
Messages: 2
non spécifié
Message:

Message

 (p487128)
Posté le: 10. Mar 2018, 00:39
Répondre en citant

Bonjour à tous

Pour ma part j'ai été opérée à la pitié Salpêtrière e 2 mars 2018 par le Pr. Tresallet.
L'opération c'est très bien déroulée.

Arrivée la veille : enregistrement, rencontre avec l'anesthésiste de garde pour savoir si rien n'a changé installation
Dans la chambre (double) on a 2 serviettes de bain jetable 4 gants de toilette jetables et le désinfectant pour se laver. 2 douches à faire l'une après l'autre.

Puis étonnamment plus personne ne passe ... Hormis pour le repas... Euh et les affaires pour demain les aurez quand ? Et je dois me lever vers quelle heure ? Et pi ça m'arrive vraiment 🙄😖 Bon j'ai pris ma douche et suis prête il est presque 21h je vais demander des infos au poste de soins... 1 ère réponse... Une blague et il part et je revois pas la personne (fin de service) 2 ème personne très gentille me.dit " mais ne vous inquiétez pas on vos réveillera" oui ben euh comment dire j'ai envie j'ai besoin de savoir pour me préparer ou juste pour savoir parce que je suis déjà la moi hou hou ... Bon je retourne dans ma chambre... On parle avec la voisine ça aide elle a le même sentiment de flou que moi elle stresse elle aussi...
22h30 l'équipe de nuit toque et entre dans la chambre : polies souriantes communiquantes rassurantes MERCI vous m'avez sauvé la nuit j'ai pu dormir plus sereinement... J'y croyais plus...
J'ai eu de la vitamine D pour garder lieu le calcium

Réveil 6h00 : rebelote double douche et tenue d'opération ah oui NB pensez à prendre votre sèche cheveux !!
Tenue d'opération Charlotte chausson culotte jetable super sexy et e chemises bleues une à l'endroit une à l'envers.

Retour chambre (pas de douche dans la chambre mais au fond du couloir) séchage de cheveux attachés par un chouchou spécial et je patiente jusqu'à l'heure du départ

7h40 : on vient me chercher je descends au bloc à pieds 😁 j'en vos des couloirs et il fait froid au sous sol... Clim pour les salles d'opération normal. J'arrive dans ma salle enfin dans le sas j'attends assise sur un fauteuil avec une couverture chauffante. On se présente à moi on fini d'installer la salle on me mets le cathéter et la perfusion en place. Puis finalement je vais sur la table d'opération. Allongée, on remonte les côtés du matelas. L'infirmière anesthésiste me propose de la musique avec son téléphone et elle continue de me parler...." On attend l'anesthésiste..." Je fini par lui dire ... "Et le chirurgien ?" 8h10 sur la pendule, elle donne le masque avec l'air...je le repousse d'un réflexe de dégoût.
En fin c'est l'odeur du plastique neuf qui n'est vraiment pas agréable sinon y'a que de l'air et de l'o2...
L'anesthésiste arrive l'infirmière me dit "ne vous inquiétez pas je vais vous tenir le masque plus fort respirez profondément" 2/3 inspiration profondes et plus rien aucun souvenir... Jusqu'au réveil.dans la salle de réveil.

Je me rencontre en écrivant qu'on doit ressentir la tension du moment en fait c'est en y repensant surtout sur le moment j'étais dans un environnement sorte d'auto-hypnose... Ne pas penser ne pas ressentir ne pas analyser... la musique a bien aidé...

Le réveil : top pour moi de temps de remonter (en brancard) à 14h dans la chambre et j'étais parfaitement réveillée. L'attente à été un peu dure pour mes proches qui n'ont pas eu d'info du tout ... (Même pas "elle est en salle de réveil ça va elle attend d'être remonter...")

Installation dans mon lit les infirmières l'aident à mettre une nouvelle tenue bleue pour pas restée toute nue merci

Ensuite après midi bien et entourée... Par mes proches pas revue les soignants avant le repas du soir... Une personne est passé avec la collation de 4h30 m'a dit je vais demander si vous avez le droit.... Elle n'est jamais revenue donc ... Je devais pas avoir le droit... Au repas j'ai eu de la purée et surtout l'autorisation de manger le gâteau au chocolat avec un café que mes amis m'ont emmenés...

On ne m'a jamais dit quand je pouvais si e pouvais m'habiller me changer j'ai fini pas craquer le lendemain.

La nuit : pas trop de douleur mais surtout de l'inquiétude de prendre une mauvaise position et d'ouvrir ma cicatrice... Cicatrice à la colle
Merci au passage maman pour le super oreiller !!
L'inf. De nuit (encore une équipe de nuit au top!!) Me propose un anti douleur que je refuse me dit qu'il repassera à 2h et à 5h du mat pour la surveillance post opératoire avec prise de sang à 5h du mat
Pour la calcémie.
Je prendrai l'antidouleur à 5h du mat.
Dans l'ensemble j'ai pas dormir un peu, cou tendu et crispé mais pas trop douloureux mai je me suis dit que ça me détendrait d'avoir moins mal encore...


J'arrête là le récit bon courage dans tous les cas . C'est un témoignage Pour dire que ca se passe bien malgré tout les inquiétudes plus ou moins révélées. Courage
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Leram
jerem59hors ligne
Inscrit le: 07.04.15
Messages: 15
non spécifié
Message:

Messageoperation

 (p487737)
Posté le: 17. Mar 2018, 19:49
Répondre en citant

Bonjour a tous , je m’appelle Jérémy , j'ai 30 ans et ça fait plusieurs années que je traîne un goitre multinodulaire , mes prises de sang était pourtant toujours parfaite du coup j'ai laissais trainer malgré les conseils de mon endocrinologue de me enlever la thyroide car ça allait devenir de plus en plus génant

J'ai pris mon courage a deux mains et j'ai sauté le pas , je suis rentré a l'hopital avant hier dans l'apres midi , jai eu le droit a un bon petit repas , et je ^pouvais manger jusqu'a minuit , jai regarder le match de foot tranquillement et par contre après pas moyen de fermer l'oeil le stress a commencé a monter monter ... jusqu'a 5h30 ou on vient me chercher pour la douche , apres ca une heure d'attente dans ma chambre , je suis un patient debout donc les aides soignants viennent me chercher et m’amène dans une salle d'attente prêt des blocs , la encore 30 minutes d'attente je vous dis pas le stress , on vient enfin me chercher on m'allonge sur un lit , me mets tout l'attirail pour être opéré

J'entends mon coeur battre la chamade dans leurs appareil , on me pose un masque sur la bouche , et on me dis de respirer fort , je respire , je respire je sens que ca brûle dans mon torse et hop dodo , je me reveil en sursaut je pense que j'avais un truc dans la bouche , on me ramené dans ma chambre , la je suis ko je re dors une heure ou deux après j’émerge ca va de mieux en mieux par contre pas d’appétit , le chirurgien vient me voir au soir et me dis que tout s'est bien passé

Cette nuit et ce matin contrôle du calcium tout vas bien , l'infirmiere et venu retirer le pansement le chirurgien a contrôlé la cicatrice , on ma remit un pansement , j'ai parler un peu avec le chirurgien du taitement pour linstant je suis sous a une dose de 137,5 de levothyrox , d'ailleurs je lui ai dit que j'avais vu des mauvais trucs sur ce fameux nouveaux levothyrox il ma dis que comme moi j'en ai jamais pris ça ne changera rien , donc la j'ai un mois d’arrêt de travail et il ma dit de continuer a vivre normalement , je lui ai dis même boire de l'alcool de temps en temps ? il ma dit bien sur vous pouvez même boire une biere aujourd’hui si vous voulez , c'est d"ailleurs ce que j'ai fais en rentrant , voila pour l'instant ça va niveau douleurs ça tire mais c'est supportable
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: jerem59 operation
fleur de printempshors ligne
Avatar

Inscrit le: 16.04.18
Messages: 1
Goitre multinodulair...
Rennes
féminin
Message:

Messageopération : allez-y sans crainte

 (p490711)
Posté le: 16. Avr 2018, 10:03
Répondre en citant

Bonjour à tous et merci à "vivre sans thyroïde" de m'avoir aidée dans la préparation de mon opération. Je viens témoigner pour rassurer les futurs opérés !

Opérée mardi dernier d'une thyroïdectomie totale pour goitre multinodulaire et hyperthyroïdie frustre, je suis du genre stressée et limite hyperactive. J'ai reculé l'échéance de l'opération pendant plusieurs années mais le goitre avait grossi et risquait de devenir toxique.

J'ai été avertie la veille de l'heure de l'opération du lendemain. Convoquée à 11 h 30, cela m'a permis de rester dormir chez moi et finalement j'ai pas mal dormi, certainement mieux que si j'avais passé la nuit à la clinique.

Le plus long a été d'attendre deux heures dans la chambre en tenue d'opérée. Mais j'étais plutôt calme car j'allais être délivrée de deux mois de stress. J'avais confiance dans le chirurgien.

Puis à 14 h, on m'a descendue au bloc. Il n'y a pas eu beaucoup d'attente. Je tremblais mais pendant que l'infirmière me posait des questions, on me posait la perfusion. 1er masque à oxygène (qui sent le plastique) et couverture chauffante pour le confort. Puis 2ème masque et toujours la discussion. on a parlé jardin ! En fait ils cherchent à vous faire oublier la situation. Un bien-être m'a envahie tout doucement. C'était agréable !! Je ne me suis même pas vue m'endormir ! Incroyable. Je me suis réveillée à 19 h 10 nauséeuse mais ils ont tout de suite mis un médicament dans la perfusion et rapidement je me suis bien. Retour dans la chambre à 20 h 30.
L'opération a duré plus longtemps que prévue 4 h au lieu de 2 h 30 car le goitre était en fait plus important même s'il ne se voyait pas sur mon cou.Je peux vous dire que maintenant je respire très très bien ... il comprimait les voies respiratoires.

La nuit a été en dents de scie : pas de douleurs spécifiques, juste celle d'une plaie ... mais la position dorsale ne me convient pas (douleurs lombaires ) A 1 h 30, on m'a donné un fromage blanc pour le calcium. Le lendemain à 11 h, j'ai été levée, on m'a enlevé la perfusion et à 12 h 30 je me promenais dans les couloirs avec le drain dans la poche. Voilà c'est aussi simple que cela. Le drain a été retiré le jeudi matin et les fils aussi (je n'avais pas de résorbables pour cause d'allergie) Ce n'est pas douloureux.

Dans les jours qui suivent, on a la douleur d'une coupure. Si nécessaire, on prend paracétamol et ibuprofène.
Je suis sous lévothyrox 137,5 à prendre 30 mn avant le petit déj.
Je reprends le travail le 14 mai. La longueur de mon arrêt vient du fait que ma voix est mon outil de travail. A ce propos, le chirurgien a utilisé un appareil qui teste la voix pendant l'opération pour ne pas toucher le nerf récurrent. A l'heure actuelle, je sens que j'ai la voix faible et fatigable. Mais c'est tout. Je suis en pleine forme.

Voilà, j'espère que je vous ai rassuré. Je me dis que j'aurais dû le faire avant. Je me sens tellement bien maintenant.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: fleur de printemps opération : allez-y sans crainte
Tinouhors ligne
Inscrit le: 14.12.17
Messages: 5
non spécifié
Message:

MessageDepassement honoraire

 (p491568)
Posté le: 27. Avr 2018, 20:15
Répondre en citant

Bonjour à toutes et tous qui avez été opérés par le Professeur Carnaille.
Je viens de le voir en consultation et j'ai reçu son devis. De ce côté, je sais à quoi m'en tenir.
Cependant, j'ai demandé aux infirmières le nom de l'anesthésiste que je ne verrai que 2 jours avant l'opération (je ne peux pas faire autrement) si il y avait moyen de le joindre car je voudrais connaître le montant de ses dépassement.
Malheureusement je n'ai pas pu avoir le renseignement
Quelqu'un peut-il m'indiquer le montant du dépassement d'honoraire de l'anesthésiste ?
Merci beaucoup
Tinou
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Tinou Depassement honoraire
Javottehors ligne
Inscrit le: 04.11.17
Messages: 87
Basedow
Lot 46
féminin
Message:

Message

 (p491657)
Posté le: 29. Avr 2018, 16:50
Répondre en citant

Very Happy Bonjour à toutes,

Pour moi la TT se précise, mon endocrino m'en a parlé juste à mon dernier RDV, le 26 avril.

Ce serait bien pour l'automne.

Le temps de digérer la nouvelle et me revoilà.

Quelqu'un aurait-il un bon chirurgien à me conseiller dans un rayon de 200 km autour de Brive. Au-delà, cela devient ingérable pour les visites préops, etc...

Ce serait encore mieux, si le chirurgien en question n'était pas trop en dépassement d'honoraires.

Je suis en train aussi de chercher une assurance hospi, en compléntaire de ma complémentaire justement pour ne pas être embêtée pendant ma convalescence car je vis seule avec mon chien. Si quelqu'un a une bonne idée, j'achète.

Merci pour vos réponses.

Bon dimanche à toutes et à tous.

Pascale Freunde Freunde Freunde

ps: je dois être nunuche mais je n'arrive pas à envoyer le MP qui est dans ma boite d'envoi. Si quelqu'un peut me dire comment faire... merci
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Javotte
wynnie
Avatar

Hypo / thyroide atro...
féminin
50+
Message:

Message

 (p491741)
Posté le: 01. Mai 2018, 07:58
Répondre en citant

Bonjour javotte
Pour le mp il reste dans la boîte d'envoi tant que le destinataire ne l'a pas lu....

Bon courage pour la suite

_________________
Wynnie

le forum vous est utile? Pensez à adhérer à l'association qui finance le fonctionnement du forum, tous les infos ici : Lien à l'intérieur du forumfmember.php


Dernière édition par wynnie le 02. Mai 2018, 21:59; édité 1 fois
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: wynnie
Javottehors ligne
Inscrit le: 04.11.17
Messages: 87
Basedow
Lot 46
féminin
Message:

Message

 (p491873)
Posté le: 02. Mai 2018, 21:19
Répondre en citant

Very Happy Merci Winnie.

Bises Freunde Freunde

Pascale

PS: le Berger, c'est pas pour tout de suite!
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Javotte
wynnie
Avatar

Hypo / thyroide atro...
féminin
50+
Message:

Message

 (p491877)
Posté le: 02. Mai 2018, 22:00
Répondre en citant

Sûr. Faut te retaper d'abord!
_________________
Wynnie

le forum vous est utile? Pensez à adhérer à l'association qui finance le fonctionnement du forum, tous les infos ici : Lien à l'intérieur du forumfmember.php
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: wynnie
Yumehors ligne
Inscrit le: 19.12.17
Messages: 12
Cancer suspecté en a...
27
féminin
30+
Message:

Message

 (p496982)
Posté le: 14. Juil 2018, 22:07
Répondre en citant

Voilà 2 jours que je suis rentrée chez moi, d'avance désolée pour celles et ceux qui après lecture de mon récit, se sentiront angoissé(e)s, la plupart des témoignages ici sont rassurants, certains points des histoires des uns et des autres peuvent ne l'être.
J'étais très angoissée avant l'entrée à l'hôpital, je le vivais vraiment mal, les deux douches bétadinées la veille et le matin avant de partir étaient des épreuves supplémentaires, j'en ai avalé, foutu dans mes yeux, une cata.
J'arrive à 6h45 au CHI, à 7h je suis dans ma chambre ( ouf ils ont pu me donner une chambre solo ), une aide soignante passe me donner.. un flacon de bétadine rouge, je proteste " je l'ai déjà faite, deux fois, comme demandé ", elle me répond que j'ai remis mes vêtements, que je peux ne pas mouiller mes cheveux mais qu'en gros j'ai pas le choix. 1er couac.
Le second avec la même quand je lui demande la télécommande de la télévision " bah il faut une caution " " oui mais c'est dans le forfait " " 30€ de caution à déposer blablabla " okok merci ça promet >< Mon chéri restant m'attendre dans ma chambre, je souhaitais vraiment qu'il ait la télé... au final on avait pas assez sur nous, même après mon enregistrement il a fallu attendre fin d'après midi que ma maman passe pour nous dépanner de quoi prendre la télécommande...

L'infirmière passe peu après 7h, elle me met mon bracelet, j'ai revêtu ma tenue de bloc ( et j'ai pratiquement déchiré la culotte en l'enfilant, moi et ma délicatesse légendaire ), à son arrivée elle me demande comment je vais, je m'effondre en larmes, heureusement elle est très douce elle. Elle me rassure pour mon confort dans la chambre, elle m'indique que je passe en premier, que ce sera vite fini.

Vers 8h on passe me chercher, le brancardier est sympa, l'infirmière me lance sur le trajet que d'ici mon retour ma chambre sera un 4 étoiles, on tente de communiquer avec le brancardier mais le lit fait un bruit dingue et l'hôpital aussi, c'est cocasse.

Il me fait passer sur le brancard, me donne ma charlotte que je peine à enfiler tant mes mains tremblent. Il prend le soin de me couvrir d'une couverture afin que je n'ai pas froid au bloc. Délicate attention que j'ai apprécié.

Il me stationne ensuite en attente, qui durera dans les 20mn je pense, on me dis bonjour, on me sourit, certains m'ignorent mais j'essaie de respirer profondément, les yeux fermés, d'ailleurs l'anesthésiste dira en venant me saluer " mais vous dormez déjà, qu'est ce que je vais faire moi?! ". Elle est très gentille, bien plus que l'homme que j'ai vu à la consult. Je lui redis que je ne supporte pas bien la morphine, je lui demande de préserver mes cervicales au max, on discute un peu elle et l'infirmière de bloc ( qui ne me quittera plus dés lors ), sont vraiment gentilles et très prévenantes.

On m'amène au bloc, l'anesthésiste pose la perf ( aïe la main c'est douloureux >< ! ), on discute avec moi, on voit mes tatouages d'animaux, alors ça se met à parler oisillons tombés du nid, l'anesthésiste me demande de penser à un endroit que j'aime, dans lequel je me sens bien, pour que je m'endorme sereine. L'infirmière de bloc dit qu'avec mon Dr tout ira bien, elle rajoute qu'elle en ferait bien son 4h en gros x) je me crois dans Grey's Anatomy, elle me demande mon avis, j'articule " il est bien pour son âge " bah oui il pourrait être mon père quand même !
Il entre dans la pièce, malgré le masque je vois à ses yeux qu'il sourit, il est entré plein d'énergie, avec du sourire dans la voix, ça me rassure.
On me met le masque sur le visage, je respire et je pars.

Au réveil, je ne comprends pas, je suis perdue, j'arrive rapidement à distinguer l'heure sur leur horloge " comment peut il être si tard, je suis rentrée en premier au bloc?" je suis anxieuse car il est 15h30 et je ne comprends pas pourquoi ça a été si long. J'ai envie d'uriner mais impossible dans le bassin, j'indique avoir une légère nausée, elle passe très vite. La douleur est très supportable.

On m'informe brièvement que le docteur a tout enlevé, je comprends plus ou moins, j'essaie de ne pas me rendormir parce que je veux retourner dans ma chambre ( je suis très têtue ). Je demande par deux fois si mon conjoint a été prévenu de mon réveil, on me dit que les filles ont du faire le nécessaire, il est tard j'ai peur qu'il ne s'inquiète.

Le brancardier m'embarque vers 16h15, je retourne à ma chambre, mon amoureux est là, il s'empresse de prévenir ma mère qui s'inquiète beaucoup, et mes amies, ma soeur etc il m'informe qu'on ne lui a rien dit, qu'il a commencé à s'inquiéter vers 15h car je devais redescendre sur l'heure de midi mais aucune info.

Le chirurgien passe très vite, il m'explique que lui aurait donné le bon dieu sans confession à mon nodule en le voyant dans les yeux mais que l'extempo est revenu avec du pas bon. Je n'ai pas de terme exact, il me dit rapidement qu'un cancer est suspecté, pas certain néanmoins mais que même si tel est le cas, je dois pas voir ça comme une condamnation etc, il se veut rassurant, je suis tellement dans le gaz que j'opine du chef sans trop suivre.

Ma maman arrive je transmets les infos, son visage change de couleur elle s'assoit rapidement, après coup j'ai un sursaut d'énergie, je veux m'asseoir, je discute, j'ai soif on m'autorise à boire, à 18h30, on m'apporte à manger, je prends une soupe et une crème qui passent bien. Mon amoureux rentre, exténué, maman reste encore un peu. Elle m'accompagnera tenter le lever pour cause pipi avant son départ, le début est chancelant mais je tiens, et c'est tout de suite plus simple pour vider sa vessie.

La première nuit est compliquée, je dors très peu ( il faut dire que j'ai été endormie 7h du coup... ), j'ai des nausées parce que j'ai trop faim, je sonne pour qu'on m'apporte un encas, ça prendra 1h30 pour me ramener une salade de fruits et un yaourt.
L'aide soignante m'aide à passer un vêtement que j'ai apporté, c'est tout de suite plus agréable.

Après les constantes du matin, mon docteur repasse me voir, il me dit que si tout va bien je sortirai le Jeudi, si ma calcémie est stable car il a du malmener mes parathyroïdes. Je suis le mercredi matin à 2.11, il est assez satisfait, ça pourrait être pire. On me donne mon 1er levo mais après le petit déjeuner , on me dit que si c'est une fois c'est pas grave. Puis on m'apporte mon calcium et mon un-alfa qui vont m'accompagner quelques temps.

Je passe la journée du mercredi à somnoler, je dors 15mn toutes les heures pratiquement, je suis épuisée, mon amoureux passe, sa voix m'endort, je dort une bonne demi heure. Malgré tout la nuit est meilleure, je ne dors que par blocs de 1h30 à 2h30, réveillée par les bruits de l'hôpital,les cris des malades, la télé que je laisse pour m'apaiser, je tousse beaucoup, l'infirmier de nuit passe, je l'en informe, il dit qu'il préviendra le médecin, et de pas hésiter à sonner si ça devenait gênant pour respirer, il prend ma saturation qui est ok.

Au petit jour, il tente une prise de sang pour ma calcémie mais ma veine joue les évadées, il renonce après avoir tâché mes draps de sang, il laisse la tâche à sa consoeur de 7h. Elle sera obligée de repiquer dans ma main droite ( l'autre étant perfusée, et mes veines de coudes étant au mieux invisibles au pire fuyantes ).

Elle me donne mon levo que je prends à jeun cette fois, j'ai mon calcium, la totale. Je me sens inconfortable, je " pue l'hôpital" la veille j'ai fait une petite toilette comme j'ai pu avec ma perf, mais on me l'enlèvera le mercredi soir, le Jeudi je me douche avec un film protecteur sur mon pansement, épuisant mais ça fait du bien.

On m'apporte le déjeuner de midi, je commence à perdre espoir de sortir, heureusement mon chirurgien passe au dessert pour m'indiquer que ma calcémie est encore un peu basse mais rien de grave, que je me remettra bien mieux chez moi, il me prépare mes ordonnances et je préviens mon amoureux qu'il peut venir me chercher.

Sortir de ma chambre, puis du service, puis aller jusqu'au bout du parking pour la voiture a été hyper crevant, mais je suis contente de partir, j'ai un stock de junkie à aller récupérer à la pharmacie, on y passe à l'arrivée, je suis obligée de m"asseoir, je ne tiens pas debout, ça tourne très vite.

Les 2 étages pour rentrer chez moi sont une épreuves de Koh Lanta, au moins les poteaux, à l'arrivée je me couche.

Je suis très fatiguée, on fera d'ailleurs une sieste à deux dans l'après midi, et une grosse nuit de sommeil ensuite. La journée du vendredi est difficile, je suis éreintée, je me sens vidée, molle, j'ai des soucis de régulation de température, j'ai trop chaud, trop froid, mon moral fait des siennes je pleure, je m'excuse d'être une autiste cancéreuse, je me vois mourir, je suis très très mal.

Je suis impressionnée par la fatigue, aller au toilettes relève du marathon prendre une douche est une épreuve des JO, tout est à envisager en bénéfice risque niveau fatigue.

Cette nuit, bien dormi mais pas assez, réveil tôt pour l'infirmière qui est presque étonnée de la finesse de la cicatrice, elle l'a trouvé très belle, elle me dit que ce sera vraiment hyper discret après. Elle me met un pansement qui me permet de me doucher et m'explique que je peux les changer moi même si je pense avoir transpiré ou mouillé le pansement, qu'il vaut mieux un pansement sec que d'attendre sa visite.

Aujourd'hui je mange normalement, je bois presque normalement ( je n'arrive pas à boire chaud ça me fait tousser ). Je suis fatiguée mais pas autant qu'hier heureusement. La douleur c'est vraiment pas le truc à craindre, depuis le début je la note à 2 maximum, je ne prends que du paracétamol et encore, pas beaucoup, je prends déjà pas mal de cachets.

Même mes cervicales ne me font pas si mal, il a vraiment fait attention pour ça.
Je suis assez étonnée vu l'ampleur du boulot ( ablation de la thyroïde en deux temps avant et après extempo , curage ganglionnaire etc ) de ne pas souffrir plus, j'imagine que c'est à ça qu'on reconnait aussi un bon chirurgien qui maîtrise sa procédure.

Je suis sous levo 100 pour le moment, dosage dans 1 mois et demi pour voir si on change, calcémie à surveiller toutes les semaines au labo, je revois le chirurgien le 23 pour un point post op. Résultat d'anapath prévus dans 3 semaines. Je me demande ce qui rend mon chirurgien si zen, même s'il évoque un cancer, il ne fait que répéter que tout ira bien, vous savez s'ils ont moyen dés l'extempo de jauger de la gravité d'un cancer supposé? Je suis inquiète, je n'ai que 31 ans, des tas de projets, la chambre plombée ça me terrifie, le mot cancer me ronge le ventre depuis 3 jours.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Yume
Aller à la page Précédent  1, 2, 3 ... 62, 63, 64
Page 64 sur 64
Aller à la page Précédent  1, 2, 3 ... 62, 63, 64
imprimer le sujet: RECITS D'OPERATION
Sujet: 

RECITS D'OPERATION

dans le forum: 

Répondre au sujet RECITS D'OPERATION Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Poster un nouveau sujet: 
 
You cannot post calendar events in this forum
Précédent   Revenir en haut  
Index du Forum Forums Thyroïde Opération RECITS D'OPERATION


'Vivre sans thyroïde' | Home | Plan du site | Contact

Actualiser la barre de navigation     Effacer les cookies déposés par ce forum   |  Passer à la version mobile (beta)


        Designed and powered by  free-Si.de  and  all-Si.de         based  on          Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group     Traduction par : phpBB-fr.com