Précédent
Index du Forum Autres forums Autres maladies Article : Comprendre un hypocondriaque
Sujet: [url=t44824] 

Article : Comprendre un hypocondriaque

[/url].
dans le forum: 
Page 1 sur 1
Poster un nouveau sujet: 
 

Répondre au sujet Article : Comprendre un hypocondriaque Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Auteur Message
Lilyjanehors ligne
Avatar

Inscrit le: 04.10.07
Messages: 2132
Hashimoto
féminin
50+
Message:

MessageArticle : Comprendre un hypocondriaque

 (p378675)
Posté le: 21. Mar 2014, 15:18
Répondre en citant

Pour ceux qui vivent avec ces personnes, cet article très intéressant:

http://www.dossierfamilial.com/sant.....dre-un-hypocondriaque,971Lien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre

_________________
Devenez membre de l'association "Vivre sans Thyroïde"
Modalités Lien à l'intérieur du forumici
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Lilyjane Article : Comprendre un hypocondriaque
wynnie
Avatar

Hypo / thyroide atro...
féminin
50+
Message:

Message

 (p378678)
Posté le: 21. Mar 2014, 15:30
Répondre en citant

merci
bises

_________________
Wynnie

le forum vous est utile? Pensez à adhérer à l'association qui finance le fonctionnement du forum, tous les infos ici : Lien à l'intérieur du forumfmember.php
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: wynnie
Beatehors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 44570
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

Message

 (p378744)
Posté le: 22. Mar 2014, 11:01
Répondre en citant

Bonjour,

Merci Lilyjane, très intéressant !

Un autre article sur l'hypocondrie dans le Point : http://www.lepoint.fr/societe/hypoc.....01-02-2014-1786903_23.phpLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre

Et tout un dossier, très complet (avec "test de tolérance de l'incertitude" etc) : http://www.psychomedia.qc.ca/diagnostics/surmonter-l-hypocondrieLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre

Bonne journée et bon weekend !

Beate
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
Bonne humeurhors ligne
Avatar

Inscrit le: 04.04.14
Messages: 73
Hashimoto/diabète 1
féminin
Message:

Message

 (p380058)
Posté le: 08. Avr 2014, 13:17
Répondre en citant

Nous en avons un fameux dans mon quartier...et il n'est pas toujours aussi drôle que supercondriaque de Danny Boon...

Gentiment, on se le refile à tours de rôle entre voisin.

Comme il fait toutes les pharmacies d'Orléans, nous sommes au courant des dernières nouveautés des labos.

Comme il est au chômage, je lui ai recommendé de postuler à wikipédia, tellement il connait bien les médicaments et les maladies.

Ceci dit, cet adorable clown, qui parfois nous use les nerfs, le jours ou il ne sera plus de ce monde...éh ben, il va terriblement nous manquer car au bout de 8 ans, on l'aime bien . Rolling Eyes ....parfois de loin. Very Happy
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Bonne humeur
Beatehors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 44570
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

Message

 (p380060)
Posté le: 08. Avr 2014, 13:39
Répondre en citant

Bonjour,

le problème, c'est que ces personnes souffrent réellement - et "meurent mille morts", entre les symptômes bien réels et les angoisses d'avoir x graves maladies !

Et l'incompréhension de l'entourage, et l'attitude désintéressée/hostile des médecins qui ne les prennent plus au sérieux et se les refilent les uns les autres, parfois avec des ordonnances pour des analyses le plus souvent peu utiles, juste pour "avoir la paix", ajoutent encore à leur mal-être, ils se sentent terriblement seuls, mal compris ... ils "savent" qu'ils ont quelque chose, quelque chose de grave ..., mais "personne ne veut le voir ..."

Ils sont dans une énorme souffrance (cf. l'exemple de Sabrina), et nous sommes bien démunis devant cette détresse, car aucun argument ne tient, ils mettent tout en doute, imaginent systématiquement le pire ... je pense que même pour un professionnel, ce doit être dur de les aider.

Nous ici, tout ce que nous pouvons offrir, c'est un peu d'écoute et d'empathie ... mais bon, c'est déjà ca ...

Bises à tous !

Beate
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
Fanny CHhors ligne
Avatar

Inscrit le: 03.05.04
Messages: 3358
OP TT 03/2012 kyste
près Lausanne, Suisse
féminin
60+
Message:

Messagecomprendre un hypochondriaque

 (p380063)
Posté le: 08. Avr 2014, 13:54
Répondre en citant

Bonjour Beate et tous,

Je suis tout à fait d'accord avec tout.

Mais comment on appelle les personnes qui font l'inverse?
Celles qui minimisent chez le médecin et qui ne disent pas tout pour éviter le trop d'examens et trop de médicaments? Wink
Des autruches!?

Bonne journée,

Fanny CH
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Fanny CH comprendre un hypochondriaque
Bonne humeurhors ligne
Avatar

Inscrit le: 04.04.14
Messages: 73
Hashimoto/diabète 1
féminin
Message:

Message

 (p380069)
Posté le: 08. Avr 2014, 14:28
Répondre en citant

L'hypocondrie est une peur d'anticipation, à propos d'une situation imaginaire. La personne hypocondriaque ne craint pas d'attraper une maladie : elle est persuadée d'être déjà malade. Elle s'inquiète des suites de sa pathologie, invente des scénarios catastrophes et rumine beaucoup.

Ne pas confondre avec la peur d'attraper des maladies, qui est la nosophobie.

On peut être hypocondriaque ET nosophobe.
Dans certain cas aussi développer des Troubles obsessionnels compulsifs

Et avoir les trois maladies au bout d'un certain temps;

Hypocondriaque; j'ai des petits points blanc sur les mains, c'est un signe de maladie de peau, proche des maladies de la craies...la seule solution serait de se laver les mains au savon de Marseille. Je suis malade, que va encore dire ma maman, et mon patron, ils vont me licencier, c'est contagieux, je suis donc contagieux

nosophobe; je vais faire couler trois litres d'eau bouillante d'abord du robinet pour que l'eau bouillante désinfecte le robinet des germes qu'il y à , à l'interieur des tuyaux, comme cela j'aurais sur le savon et mes mains de l'eau pure.
Sinon , j'aurais en plus des germes sur les mains et donc pleins de champignons microscopiques...

Trouble obsessionnels compulsif; je dois impérativement me laver 10 fois les mains au savon...maintenant...ah, et puis 10 fois encore après parce que je ne suis pas sur ....etc...etc...à la troisième fois, le propriètaire des lieux coupe l'eau et envoie promener ailleurs le malade.

Rolling Eyes et cela peut être comme cela 24H/24H...et 7j/7j... Rolling Eyes
http://3.bp.blogspot.com/-INWA4370-.....Tk/BT2Oj_LslHY/s400/1.JPGLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Bonne humeur
Rapiette
Message:

Message

 (p380079)
Posté le: 08. Avr 2014, 15:57
Répondre en citant

Bonjour !

@Beate

J'admire ta patience et ta prudence. Personnellement, j'ai décidé l'an dernier de ne plus répondre à Sabrina parce qu'à un moment j'ai eu un doute sur ses messages, certains mieux écrits que d'autres, mais il est vrai que chez certains le style varie énormément selon l'humeur. Et puis c'est tellement délicat, on est vraiment "sur le fil", un mot peut être mal interprété et provoquer une catastrophe. Parfois, on aurait envie de lui dire de se secouer, que le temps passe, qu'elle est en train de rater de bonnes choses de la vie...

Sauf que ce serait se comporter comme un éléphant dans un magasin de porcelaine. On ne "rebranche" pas comme ça sur la joie de vivre, ou sur la simple routine de la vie, une personne hantée par la condition humaine au point de ne plus savoir fonctionner qu'en guettant d'éventuelles défaillances de son corps. Il est probable que les médecins sous-estiment ses difficultés au quotidien, elle aurait sans-doute besoin du soutien d'un professionnel disponible, pas forcément médecin. J'ai cru comprendre qu'elle a un traitement, mais ce n'est sans doute pas suffisant. En même temps, elle doute de tout, alors que faire ?

Et puis chaque fois elle expose un peu plus son intimité et je trouve cela préoccupant. D'ici quelques années, ses enfants peuvent tomber là-dessus. mais on n'a pas le droit de la culpabiliser pour autant, elle fait comme elle peut, et elle souffre.

J'espère qu'elle arrivera à échapper à ses questionnements paralysants. J'espère que son entourage ne l'a pas déjà enfermée dans le rôle d'hypocondriaque de service, qu'elle arrivera à (re)prendre sa place de jeune femme et de mère. C'est vrai que la fréquentation d'Internet n'est pas ce qu'il y a de mieux pour Sabrina, mais c'est peut-être moins pire que de rester face à elle -même.

@Fanny CH

Tu as raison d'évoquer les "autruches", car ces personnes posent également problème à leur entourage. Est-on libre d'ignorer ses éventuels problèmes de santé (et qui n'en a pas en prenant de l'âge) ? Sans doute. Sauf qu'on s'inflige peut-être une perte de chance, si une maladie n'est pas décelée à temps. Et surtout, on compte implicitement sur l'assistance de sa famille en cas de pépin, on ne fait rien pour éviter de peser sur la vie de ceux qui prennent soin d'eux-mêmes. C'est un vrai problème, je trouve. J'en connais qui évitent soigneusement de se considérer comme mortels, qui pensent que l'ignorance va les sauver du destin commun. Pas plus facile à vivre que l'hypocondrie, pour la famille.

@ Sabrina

Comme je parle de toi dans cette discussion, je mets à ton intention un petit mot d'encouragement. Je suis désolée de te voir souffrir ainsi, accroche-toi de ton mieux et laisse-toi prendre en charge par les médecins. Ce sont eux qui peuvent t'aider vraiment. Amicalement,

Rapiette
Précédent   Revenir en haut
imprimer le message de: Rapiette
Bonne humeurhors ligne
Avatar

Inscrit le: 04.04.14
Messages: 73
Hashimoto/diabète 1
féminin
Message:

Message

 (p380412)
Posté le: 11. Avr 2014, 17:56
Répondre en citant

Et puis chaque fois elle expose un peu plus son intimité et je trouve cela préoccupant. D'ici quelques années, ses enfants peuvent tomber là-dessus. mais on n'a pas le droit de la culpabiliser pour autant, elle fait comme elle peut, et elle souffre.

Certaines personnes vivent des situations de détresses tellement importantes, qu'elles se mettent dans des situation qui peuvent leur créer des problèmes plus tard...avec un mari, des enfants, une vilaine commère de quartier, un employeur, ....etc...des petits con d'ados en mal d’imbécilités...

Arrow La souffrance, à un certain niveau, entraine la perte de la prudence et la lucidité.

Arrow Il est pourtant important que la personne en soufrance puisse parler.

Arrow Il est du ressort des personnes témoin de ce genre de situation n'en fassent pas publicité autour d'eux...

Arrow pour ces situations hautement sensible, il faudrait que le site internet ou il existe ce genre de fait, il y ai entre modérateurs une personne de confiance et de sagesse, qui puisse réfléchir et mettre en place un système pour protèger ces personnes qui traversent un mal être important.

Je termine sur une phrase d'un de mes anciens prof d'école;

Le bien ne fait pas de bruit
Le bruit ne fait pas de bien.


blöder PC non, j'ai pas dit ça non plus blöder PC
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Bonne humeur
Rapiette
Message:

Message

 (p380415)
Posté le: 11. Avr 2014, 18:31
Répondre en citant

Bonsoir !

Bonne humeur, tu as écrit :

Il est du ressort des personnes témoin de ce genre de situation n'en fassent pas publicité autour d'eux...

Le problème, c'est la mémoire du Web, pas les ragots (et sur ce point, lis mes messages, tu verras que je suis plutôt prudente dans mes écrits, même si j'y mets parfois une certaine énergie...). Moi, j'ignore l'identité de la personne, ça ne m'empêche pas de me préoccuper "maternellement" (vu mon âge) des conséquences de son comportement. Mais il ne me viendrait pas à l'idée d'en parler ailleurs que sur ce forum pour me moquer d'elle, par exemple, ou pour raconter une anecdote. Qu'est-ce que ça m'apporterait ?

pour ces situations hautement sensible, il faudrait que le site internet ou il existe ce genre de fait, il y ai entre modérateurs une personne de confiance et de sagesse, qui puisse réfléchir et mettre en place un système pour protèger ces personnes qui traversent un mal être important.


Ce forum est modéré grâce au dévouement de quelques personnes qui lui sont très fidèles. Dans le cas qui nous préoccupe, la jeune femme en détresse semble faire particulièrement confiance à Beate. Heureusement, Beate a des compétences reconnues et une qualité exceptionnelle d'écoute, mais c'est une lourde responsabilité, d'avoir ainsi charge d'âme, et ça pèse beaucoup sur la vie personnelle.

Personnellement, je suis très sensible à cette notion de responsabilité, parce que dans la majorité des discussions qui s'y tiennent, c'est facile de participer au forum sur des sujets très variés, d'écrire des messages amicaux, chaleureux... Pour peu qu'on ne raconte pas n'importe quoi, qu'on source ses allégations pour respecter la charte HON à laquelle le forum a souscrit, les conséquences sont limitées. Mais il arrive parfois qu'on sente qu'une personne est sur le point de basculer... On est à son ordinateur, et c'est comme si on assistait inopinément à un accident de la route, il faut agir. Dans ce cas, il n'y a pas d'autre solution que de prévenir les secours. On ne s'improvise pas soignant.

C'est pourquoi je ne pense pas que mettre en place un système de protection comme tu le suggères soit possible. D'une part, cela excède le rôle d'un forum de discussion ; d'autre part, chacun s'exprime librement sous sa propre responsabilité, on n'a pas à "infantiliser" quelqu'un parce qu'on le juge plus ou moins fragile. Ce serait déjà se comporter en soignant, ce qui n'a pas lieu d'être. Les personnes qui s'expriment le font anonymement, on ne sait pas quelle est la part de vérité de ce qu'elles disent (c'est la loi du Web...). Rien ne peut remplacer l'approche professionnelle d'un médecin en présence de la personne souffrante. Si une personne fréquente compulsivement le forum et reste sourde aux conseils qu'on lui donne de voir un médecin, on ne peut que lui répéter amicalement la même chose en espérant qu'elle l'entende un jour.

Bon week-end !

Rapiette


P.S. Je n'aime pas trop qu'on traite les ados de "petits c...". Pour ce qui est de la souffrance, beaucoup en connaissent un rayon. Il y a des ados malades, sur ce forum, je les embrasse.
Précédent   Revenir en haut
imprimer le message de: Rapiette
MagicAgehors ligne
Inscrit le: 04.10.14
Messages: 35
non spécifié
Message:

Message

 (p446378)
Posté le: 06. Mar 2017, 23:01
Répondre en citant

Bonne humeur a écrit:
Nous en avons un fameux dans mon quartier...et il n'est pas toujours aussi drôle que supercondriaque de Danny Boon...

Gentiment, on se le refile à tours de rôle entre voisin.

Comme il fait toutes les pharmacies d'Orléans, nous sommes au courant des dernières nouveautés des labos.

Comme il est au chômage, je lui ai recommendé de postuler à wikipédia, tellement il connait bien les médicaments et les maladies.

Ceci dit, cet adorable clown, qui parfois nous use les nerfs, le jours ou il ne sera plus de ce monde...éh ben, il va terriblement nous manquer car au bout de 8 ans, on l'aime bien . Rolling Eyes ....parfois de loin. Very Happy

Je fais remonter le topic étant tombé par hasard là dessus en cherchant sur google une association pour les hypocondriaques.

Ce qu'il faut savoir, c'est que c'est pas un rôle, c'est pas un plaisir et c'est en tout cas pas aussi marrant à vivre que le film de dany boon...
Je suis devenu hypocondriaque du jour au lendemain, avant j'allais au médecin quand j'avais le temps et vraiment quand j'étais très mal, 1 fois par an à tout casser et puis un jour, sans savoir pourquoi, j'ai eu ma première attaque de panique et là j'ai cru mourir, s'en est suivi le début de l'hypocondrie pour moi et les visites incessantes chez les médecins...

C'est une maladie, tout comme la dépression (et en plus elles s'associent). C'est vraiment difficile de vivre avec ça, je suis en ce moment en pleine période alors que je pensais en être sorti et ben non...Je suis mal tous les jours, j'ai des symptômes en pagaille et ce au quotidien... Je suis tellement anxieux que j'en fais des insomnies...
Je me réveil la nuit en me disant "tu as une maladie grave tu vas mourir" c'est juste invivable. Du moment ou j'ouvre les yeux jusqu'à que je les ferme, je pense à la maladie, j'ai essayé de me changer les idées, de sortir, d'aller voir des gens, et ben ça m'aide pas vraiment...Je ne pense plus qu'à ça c'est juste horrible. J4ai essayé psychiatre, psychologue et psychanalyste, j'ai pas eu de grands résultats ne voulant pas prendre d'anti dépresseur...Je vais tenter l'hypnothérapeute dans 1 semaine.

Tout ça pour dire qu'effectivement les hypocondriaques peuvent être embêtant mais au delà de ça il y a une énorme souffrance au quotidien, c'est tellement incontrôlable...
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: MagicAge

Page 1 sur 1
imprimer le sujet: Article : Comprendre un hypocondriaque
Sujet: 

Article : Comprendre un hypocondriaque

dans le forum: 

Répondre au sujet Article : Comprendre un hypocondriaque Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Poster un nouveau sujet: 
 
You cannot post calendar events in this forum
Précédent   Revenir en haut  
Index du Forum Autres forums Autres maladies Article : Comprendre un hypocondriaque


'Vivre sans thyroïde' | Home | Plan du site | Contact

Actualiser la barre de navigation     Effacer les cookies déposés par ce forum   |  Passer à la version mobile (beta)


        Designed and powered by  free-Si.de  and  all-Si.de         based  on          Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group     Traduction par : phpBB-fr.com