Précédent
Index du Forum Forums Thyroïde Substitution Lévothyrox et soja (réponse de Merck)
Sujet: [url=t11203] 

Lévothyrox et soja (réponse de Merck)

[/url].
dans le forum: 
Page 1 sur 2
Aller à la page 1, 2  Suivant
Poster un nouveau sujet: 
 

Répondre au sujet Lévothyrox et soja (réponse de Merck) Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Auteur Message
31reine31hors ligne
Inscrit le: 22.07.06
Messages: 5
non spécifié
Message:

MessageLévothyrox et soja (réponse de Merck)

 (p87117)
Posté le: 23. Juil 2006, 08:20
Répondre en citant

Réponse des laboratoires Merck du 23/03/06 :

Citation:
Madame,

Nous avons pris bonne note de votre mail dont nous vous remercions.

Il existe effectivement un phénomène d'interaction entre la lévothyroxine
et le soja, résultant, lorsque les prises sont concomittantes, en une
diminution de l'absorption intestinale de la lévothyroxine et donc une
diminution de la dose de lévothyroxine active.
De ce fait, Il convient d'espacer les prises de soja de celles de
lévothyroxine d'au-moins 2 heures, afin d'optimiser l'absorption
intestinale du Lévothyrox.

Une mise à jour de la notice de Lévothyrox, mentionnant cette précaution
d'utilisation, est effectivement prévue.

Espérant par ces précisions avoir répondu à votre attente, et restant à
votre disposition pour toute information complémentaire, nous vous prions
d'agréer, Madame, l'expression de nos salutations distinguées.

Responsable Médicale Endocrinologie
Merck Lipha Santé - Direction Médico-Réglementaire
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: 31reine31 Lévothyrox et soja (réponse de Merck)
chris59
Message:

Message

 (p87118)
Posté le: 23. Juil 2006, 08:26
Répondre en citant

Bonjour,

Merci Irène. au moins un courrier du Laboratoire même c'est vraiment intéresant et si en plus ils parlent de préciser cette notion sur la notice c'est très bien.

Mais je précise que ce genre de conseil de décaler la prise est peut être bien dans le cas où il n'y pas plus de thyroîde du tout et que la Levothyroxine remplace complètement les hormones thyroîdiennes.

Mais attention pour ceux et celles qui ont toujours une thyroîde active ou un lobe, et qui n'ont qu'un complément en Levothyroxine, le soja est toujours à ne pas prendre.

Le soja interférent aussi sur les hormons naturelles et ca c'est pour toute le journée.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: chris59
Beatehors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 46353
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

Message

 (p87126)
Posté le: 23. Juil 2006, 10:45
Répondre en citant

Bonjour Irène,

merci de nous avoir recopié ce courrier, j'ai ajouté le lien dans la discussion Lien à l'intérieur du forumFAQ : Recommandations pour la prise du Lévothyrox

Chris, penses-tu vraiment que le soya est totalement à éviter pour ceux qui ont des problèmes de thyroïde (hypothyroïdie)? Car pour les végétariens, par exemple, ça risque de poser problème ...

Je viens de relire le rapport de l'AFSSAPS sur les phytooestrogènes, très intéressant (comparaison THS/traitement aux phytooestrogènes etc), qui dit entre autres

Citation:
Concernant la fonction thyroïdienne, la consommation d’isoflavones peut augmenter les besoins en hormones thyroïdiennes chez les patients hypothyroïdiens.

et aussi

Citation:
En terme de santé publique, il apparaît nécessaire :
- de différencier consommation modérée équilibrée de soja et prise de compléments

Donc, il est vrai que le soja INFLUENCE les besoins en hormones thyroidiennes, en les augmentant (donc, si on consomme beaucoup de soja, il est possible qu'il faille un dosage plus important de Lévothyrox) - mais il faut quand-même distinguer entre une "consommation modérée" (un peu de lait de soja, de soja germé, d'une ou deux crèmes de soja) et une consommation vraiment importante, en tant que "soja-médicament" (prise de "phytooestrogènes" à base de soja, pour lutter contre les symptômes de la ménopause).

Je pense que du moment que la consommation du soja n'est que "modérée" et qu'on est conscient du fait que ça peut augmenter les besoins en hormones thyroidiennes et surveille donc cela, et qu'on laisse le délai préconisé de 2h entre la prise du Lévothyrox et le soja, il devrait être possible de continuer à en consommer, en évitant les excès et en restant attentif aux éventuels symptômes d'hypo.

Bonne journée !

Beate
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
chris59
Message:

Message

 (p87133)
Posté le: 23. Juil 2006, 11:06
Répondre en citant

kikoo Béate,

Et oui !!! Dans plusieurs émissions télé de santé il en été beaucoup question et à chaque fois il a été bien précisé ce principe.

J'ai toujours parler de consommation modérée et dans certains cas de suppression surtout quand le dosage de Levothyrox est difficile à trouver.

Des personnes qui prenaient du soja ayant des difficultés de dosage ont une amélioration considérable soit en supprimant totalement ou en diminuant de façon importante la consommation de soja.

Chez les personnes qui n'ont aucun problème de dosage, il n'y pas de nécessité de le supprimer.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: chris59
caranellhors ligne
Inscrit le: 03.05.05
Messages: 9574
Hypothyroïdie
Limoges
féminin
50+
Message:

MessageUn exemple...

 (p87134)
Posté le: 23. Juil 2006, 11:08
Répondre en citant

Beate a écrit:
Chris, penses-tu vraiment que le soya est totalement à éviter pour ceux qui ont des problèmes de thyroïde (hypothyroïdie)? Car pour les végétariens, par exemple, ça risque de poser problème ...


Bonjour Beate,

Je sais po si ça fera avancer le smilblik mais j'ai l'exemple de ma mère ki a une période consommé po mal de lait de soja.

A cette époque elle n'avait ke 25 de lévo puis 50 au bout de 5/6 ans (oui elle restée longtemps sur un dosage faible). Il semble donc ke sa consommation de lait de soja (environ 4 litres par semaine) n'avait po d'influence sur sa thyro ki fonctionnait encore un peu (aujourd'hui avec 75 ou 87,5 je pense ke la bête est morte).

Aujourd'hui elle en consomme moins, paske elle m'écoute parfois un peu Wink, mais aussi paske le rhumato (je précise k'on lui à découvert il y a deux ans la maladie de Kalher, ki est un cancer des os) a hurlé sur le sujet (po assez de graisses animal dans son alim pour ses os et ses articulations) elle a diminué la quantité.

Je pense k'on en revient à ce ke tu dis
Citation:
il faut quand-même distinguer entre une "consommation modérée" (un peu de lait de soja, de soja germé, d'une ou deux crèmes de soja) et une consommation vraiment importante,


Bisous

_________________
Pour vivre en paix avec son corps il faut le comprendre...
La vie est courte mais belle alors CARPE DIEM

Mon témoignage
Lévothyrox 125 + Cynomel 12.5
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: caranell Un exemple...
dafodilhors ligne
Avatar

Inscrit le: 26.02.06
Messages: 114
Hashimoto
Côte d'Azur
féminin
40+
Message:

Message

 (p87147)
Posté le: 23. Juil 2006, 13:37
Répondre en citant

Bonjour à tous,

Moi, je ne sais pas mais quand on lit la littérature sur le soja sur des sites américains (notament Weston A pride foundation avec traduction de certains articles en français) (et désolée je ne sais pas faire de lien web sur le forum), il y a de quoi se poser des questions. Ok il faut garder l'esprit critique, mais quand même. Sans parler du tapage marketing qui est fait en ce moment sur le soja. J'en ai consomé en substitut du lait pendant des années et j'ai tout arrêté.
D'ailleurs il n'y à qu'à voir de quelle manière les asiatiques le consomment depuis toujours : fermenté (dans ce cas il est sans danger).

En tout cas moi, les inventions de l'industrie agro-alimentaire, je n'ai plus confiance.

Bon dimanche
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: dafodil
dafodilhors ligne
Avatar

Inscrit le: 26.02.06
Messages: 114
Hashimoto
Côte d'Azur
féminin
40+
Message:

Message

 (p87148)
Posté le: 23. Juil 2006, 13:43
Répondre en citant

J'ai fait un essai. En espérant que ça marche. suis pas très douée.
A+


http://www.westonaprice.org/soy/bonnesraisons.html
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: dafodil
31reine31hors ligne
Inscrit le: 22.07.06
Messages: 5
non spécifié
Message:

MessageToujours le lévothyrox et le soja

 (p87153)
Posté le: 23. Juil 2006, 14:31
Répondre en citant

J'ai été opérée en 1996 (totalement même les parathyroïdes), et je préfère supprimer complètement le soja de mon alimentation (cela ne m'arrange pas vraiment car je suis végétarienne). En tout cas je suis sûre que depuis mon lévothyrox agit mieux la suppression du sojet (et aussi le fait de le prendre avec de l'eau bien avant le petit-déjeuner) -et non plus avec du jus de fruit au moment du repas.
Concernant le soja, de nombreuses études déconseillent de manger plus d'une part de soja par jour (surtout les enfants...) : ceci s'applique bien entendu aux gens en bonne santé.
Bonne fin de dimanche
Cordialement
Reine
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: 31reine31 Toujours le lévothyrox et le soja
Beatehors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 46353
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

Message

 (p87157)
Posté le: 23. Juil 2006, 15:39
Répondre en citant

Coucou Dafodil,


merci pour le lien, très instructif (et qui fait froid dans le dos !)

C'est vrai que certains effets du soja (augmentation des besoins en hormones thyroidiennes, effets oestrogéniques etc) sont réels ... même si je ne suis pas non plus sure que le danger représenté par le soja soit AUSSI catastrophique qu'il est dit dans cet article, je me méfie toujours un peu du "tout blanc/tout noir" ... mais en tout cas, ça fait sacrément refléchir ! Et ce qui est très intéressant, c'est quand ils comparent les quantités de soja consommées par les Asiatiques (en fait, très peu, à peine 2 ou 3 cuillères par jour) avec celles consommées par les Occidentaux et notamment les Américains (qui, eux, utilisent le soja pour remplacer la viande, les produits laitiers ...) - ce qui est nocif, c'est certainement cet "abus" (et quand on pense à tous les bébés élévés au lait de soja, ça peut faire peur ... je crois qu'au moins en France, il y a d'ailleurs des recommandations officielles de ne pas en donner au moins aux petits garçons, mais même sur les filles cela peut avoir des actions négatives, le rapport de l'AFSSAPS cité plus haut parle notamment d'un cycle plus long une fois adolescentes, et on peut se demander quel effet ça aura sur la fertilité en général ... comme quoi, l'humanité, entre les guerres et toutes ces "belles" inventions, finira bien par s'exterminer toute seule ...)

La fondation qui a publié cet article milite notamment pour le "vrai lait", et en cela, ils n'ont pas tort, car c'est vrai que quand on accuse le lait de vache de "tous les maux", c'est surtout le lait produit de manière "industrielle", par des vaches nourries contre nature et épuisées à donner des quantités énormes, dont on parle ... leur article sur le "realmilk" est intéressant aussi ...

Avec tout ça, on en revient à plusieurs discussions que nous avons eues il y a quelque temps, sur les laitages, les possibles origines alimentaires des maladies autoimmunes ... :
Lien à l'intérieur du forumSujet
Lien à l'intérieur du forumSujet
Lien à l'intérieur du forumSujet ...


Donc, à chacun de voir, personnellement je pense que le mieux, c'est la modération en tout : mélanger sainement, équilibré, de "tout", sans tout miser sur tel ou tel produit "miracle" (la plupart du temps, les "miracles" tant encensés finissent par produire un contre-coup un jour ou autre, parfois après des années, comme cela semble maintenant le cas pour le soja ... et encore, on ne parle pas du soja génétiquement modifié, là ...)

Sur ce, bonne fin de dimanche et bon appétit eat

Beate
(personnellement, je suis surtout "fan" de tout ce qui est laitages de brebis ou de chèvre ...)
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
chris59
Message:

Message

 (p87168)
Posté le: 23. Juil 2006, 16:26
Répondre en citant

kikoo

Citation:
Donc, à chacun de voir, personnellement je pense que le mieux, c'est la modération en tout : mélanger sainement, équilibré, de "tout", sans tout miser sur tel ou tel produit "miracle" (la plupart du temps, les "miracles" tant encensés finissent par produire un contre-coup un jour ou autre, parfois après des années, comme cela semble maintenant le cas pour le soja ... et encore, on ne parle pas du soja génétiquement modifié, là ...)


Tout à fait d'accord.
Car quand on pense aussi par exemple aux fameux oméga3, des parents veulent absolument en donner en plus dans l'alimentation de leur enfant de 3 ans.
Et maintenant nous sommes passé non seulement aux omégas 6 mais aux 9.

Tout est bon pour faire vendre.
Il faut manger ce qu'on aime et surtout faire attention aux soi-disants aliments médicaments. J'ai des gastro-entérologues qui hurlent à ce sujet.

La nourriture à l'état naturel a ce dont l'homme a besoin. Nul n'est besoin de modifier tel au tel aliment pour en faire un médicament.

Mangeons de tout et modérément et même si ca nbe soigne pas nos maladie au moins on ne sera pas plus mal malgré tout.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: chris59
lotusbleu2
Message:

Message

 (p87174)
Posté le: 23. Juil 2006, 17:12
Répondre en citant

Beate a écrit:
je me méfie toujours un peu du "tout blanc/tout noir" ... ce qui est nocif, c'est certainement cet "abus" Donc, à chacun de voir, personnellement je pense que le mieux, c'est la modération en tout : mélanger sainement, équilibré, de "tout", sans tout miser sur tel ou tel produit "miracle" (la plupart du temps, les "miracles" tant encensés finissent par produire un contre-coup un jour ou autre, parfois après des années, comme cela semble maintenant le cas pour le soja ... et encore, on ne parle pas du soja génétiquement modifié, là ...)

Sur ce, bonne fin de dimanche et bon appétit eat

Beate
(personnellement, je suis surtout "fan" de tout ce qui est laitages de brebis ou de chèvre ...)




Bonjour à toutes

J'ai lu en diagonale certains commentaires
J'ai retenu ces phrases de Beate car elles sont pleines de sagesse

L'endroit au monde où les femmes vivent les plus âgées,les plus minces et avec le moins de problèmes de cancers et de ménopause est...le Japon
Hong Kong vient pas très loin derrière avec la longévité des gens
Et les hommes Japonais et Chinois ne sont pas féminisés ou n'ont pas plus(chez les femmes aussi) plus ou moins de problèmes thyroïdiens

Cependant,les études commencent à prouver que les isoflavonoïdes sont puissantes et constituent,comme ce que les Chinois aiment appeler,un médicament dans votre assiette
La nourriture en Chine est le médicament dont ils savent depuis des millénaires, se servir
En Occident,on cherche des panacées et non l'équilibre

J,ai déjà travaillé à mon compte en médecine douce et aussi en tant que gérante d'un magasin d'alimentation naturelle et je voyais des hommes se pointer et chercher la vitamine miracles pour l'érection!!!!!
Puis des femmes ayant le cancer,recherchant avec urgence tout ce qui se vendait sur le comptoir pour éloigner la mort

Alors là comme ailleurs,on exploite l'ignorance et la crédulité des foules afin d'offrir tout ce qui se fait en lui attribuant des vertus extraordinaires
Du sel des Hymalayas qui a été foulé par des yaks sacrés.... Shocked
Des champignons de Tombouctou qui poussent sur un arbre à palabres lillénaire... Shocked
Du savon du fin fond des Alpes
Du shampoing fabriqué équitablement avec du beurre de karité(vrai parfois)
etc etc...
Le soya est un aliment sain
Transgénique? Douteux mais incorporé partout dans tous les produits
transformés
C'est la cata

Il faut le faire germer à la maison
Le manger avec très grande modération

Ne pas s'en servir comme substitut d'estrogènes à la ménopause
N,en donner qu'aux enfants allergiques au lait

Mais essayer avant le lait et produits de la chèvre

Ici on utilise lait et beurre de chèvre,yogouts et savons de chèvre
fromages de brebis et de chèvres

Les Japonaises ont dans leur menu beaucoup de poissons
de soya et de légumes verts
J'ai la composition exacte de leur menu

Tout est une affaire d'équilibre mais il y a aussi le climat,les habitudes sociales et alimentaires et l'exercice

Le soya est une bonne légumineuse mais transformée et ajoutée partout elle devient un petit danger à consommer parcimonieusement

Personne n'a jamais été malade en consommant de tout avec modération et bon jugement

Les Chinois sont réputés avoir l'alimentation la plus équilibrée de la planète (avec les Méditerranéens)
Ils ont moins de problèmes cardiaques,de cancers et de problèmes de ménopause et hormonaux

Quant à la thyroïde,il y a d'autres facteurs qui entrent en ligne de compte dont la proximité des centrales nucléaires et de l'eau contaminée ,
le stress,les radiographies fréquentes en bas âge,peut-être le mercure dans les amalgames dentaires? Et quoi d'autre

Ramener le soya comme le GRAND coupable des problèmes de dysfonctionnement thyroïdiens c'est diaboliser un produit et négliger toutes les autres causes qui,combinées,donnent des problèmes de santé à la population

Marie
Précédent   Revenir en haut
imprimer le message de: lotusbleu2
Invité
Message:

Message

 (p87175)
Posté le: 23. Juil 2006, 17:23
Répondre en citant

Beate a écrit:
-
(personnellement, je suis surtout "fan" de tout ce qui est laitages de brebis ou de chèvre ...)

Attention à la fièvre de Malte ! Wink Wink Wink Very Happy
Avec tout ce qui pose problème, on va devenir chèvre .
Précédent   Revenir en haut
imprimer le message de: Invité
chris59
Message:

Message

 (p87176)
Posté le: 23. Juil 2006, 17:29
Répondre en citant

Citation:
Ramener le soya comme le GRAND coupable des problèmes de dysfonctionnement thyroïdiens c'est diaboliser un produit et négliger toutes les autres causes qui,combinées,donnent des problèmes de santé à la population


Personne n'a dit qu'il était le grand coupable mais qu'il contribuait à aggraver les problèmes thyroîdiens surtout pris en excès.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: chris59
caranellhors ligne
Inscrit le: 03.05.05
Messages: 9574
Hypothyroïdie
Limoges
féminin
50+
Message:

MessageMerci, merci, merci....

 (p87178)
Posté le: 23. Juil 2006, 18:02
Répondre en citant

dafodil a écrit:
J'ai fait un essai. En espérant que ça marche. suis pas très douée.
A+


http://www.westonaprice.org/soy/bonnesraisons.html


Dafodil (ton pseudo m'amuse, ct le nom du cheval d'une amie),

Je te remercie grandement pour cet article ke je cherche partout depuis si longtemps. J'avais perdu le lien...

Voilà comment dans un but commercial on 'empoisonne' le monde et on diabolise un autre produit.

@Beate, la fondation en kestion n'ayant pas de but commercial, on peut lui faire relativement confiance. C justement à partir de cette constatation k'une journaliste scientifik française, déjà interpelé par les interventions de marques de produits laitiers, a lancé une enquête (dont je ne retrouve po trace malheureusement) du même type ke les auteurs de ce texte. Au départ elle bloquait un peu car le cri d'alarme venait des marques laitières et face au texte ke Dafodil nous a transmis elle s'est dit k'il fallait creuser le sujet.

De plus si on lit attentivement l'article, il n'y est po dit ke le soja est interdit mais le texte tente de faire comprendre l'importance de la modération et de mettre en garde contre la grande prétresse industrie du sajo ki prône une consommation excessive.

On en revient toujours et encore à mon philosophie : tout est bon si on le consomme de façon modérée.

Encore merci...

Freunde

_________________
Pour vivre en paix avec son corps il faut le comprendre...
La vie est courte mais belle alors CARPE DIEM

Mon témoignage
Lévothyrox 125 + Cynomel 12.5
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: caranell Merci, merci, merci....
dafodilhors ligne
Avatar

Inscrit le: 26.02.06
Messages: 114
Hashimoto
Côte d'Azur
féminin
40+
Message:

Message

 (p87181)
Posté le: 23. Juil 2006, 18:38
Répondre en citant

Carranel, tu devrais retrouver tes sources sur le site de la foudation, non ?

Il faut en effet avant tout garder l'esprit critique et nous n'en sommes pas encore au niveau des Etats-Unis.
Il m'arrive de consommer du soja à mon insu ou quand je suis invitée. Dans ce cas c'est pas la cata. Mais moi, j'en étais arrivée à consommer un grand bol de lait de soja tous les matins....En plus je trouve ça dégueux.
Concernant les laitages, je me suis rendue compte que je ne les digérais pas. Même la matin léger 90% lactose en moins.
J'ai essayé le lait cru non bouilli (toujours dans cet esprit critique de voir), (contraire à tous les diktats alors que si l'on est sûr de l'hygiène de la ferme il n'y a aucun danger). Je peux vous dire que c'est une pure merveille, pas si lourd que ça pour du lait entier, et je n'ai aucun problème de digestion, ni de sensation de coupe-faim. Il paraît que le lait cru a pleins de vertues que le pseudo-lait qu'on nous vend n'a plus.
Là encore, ce n'est peut être pas une bonne chose d'en consommer régulièrement mais la génération de mes parents en buvait tous les jours étant gamins. Les gens à cette époque faisaient même des cures de lait cru pour se remettre les intestins et tout ça en place. Bref, les lactimel et cie dont on nous vante les mérites. Tout ça, y'a plus dans le lait industriel.

Bonne soirée.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: dafodil
Aller à la page 1, 2  Suivant
Page 1 sur 2
Aller à la page 1, 2  Suivant
imprimer le sujet: Lévothyrox et soja (réponse de Merck)
Sujet: 

Lévothyrox et soja (réponse de Merck)

dans le forum: 

Répondre au sujet Lévothyrox et soja (réponse de Merck) Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Poster un nouveau sujet: 
 
You cannot post calendar events in this forum
Précédent   Revenir en haut  
Index du Forum Forums Thyroïde Substitution Lévothyrox et soja (réponse de Merck)


'Vivre sans thyroïde' | Home | Plan du site | Contact

Actualiser la barre de navigation     Effacer les cookies déposés par ce forum   |  Passer à la version mobile (beta)


        Designed and powered by  free-Si.de  and  all-Si.de         based  on          Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group     Traduction par : phpBB-fr.com