Précédent
Index du Forum Forums Thyroïde Basedow Angoisse et maladie : comment sorti...
Sujet: [url=t1098] 

Angoisse et maladie : comment sortir du cercle vicieux?

[/url].
dans le forum: 
Page 1 sur 1
Poster un nouveau sujet: 
 

Répondre au sujet Angoisse et maladie : comment sortir du cercle vicieux? Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Auteur Message
Sandyhors ligne
Avatar

Inscrit le: 02.05.04
Messages: 305
Maladie de Basedow
Strasbourg
féminin
Message:

MessageAngoisse et maladie : comment sortir du cercle vicieux?

 
Posté le: 19. Mai 2004, 19:05
Répondre en citant

Bonsoir!

Je me suis beaucoup interrogée (depuis un an que je participe au forum) sur le rapport entre l'état anxieux et la survenue de la maladie (pour moi : Basedow). Comme l'histoire de la poule et de l'oeuf : qui est apparu en premier? Il y a ceux qui pensent que c'est la maladie qui provoque l'angoisse, d'autres qui sont persuadés que le fond d'angoisse ( + les facteurs génétiques et environnementaux) a déclenché la maladie... qui à son tour, apporte des angoisses bien à elle : poursuite de l'activité professionnelle? changement de boulot? avenir à moyen terme? etc.

Je me rends compte que la maladie, dans mon cas personnel, est la marque corporelle d'une angoisse fondamentale que je "trimballe" depuis très longtemps, et que je gère bon an mal an. Si la maladie ne m'angoisse plus, en elle-même, si je l'ai acceptée, mes "anciennes" angoisses resurgissent, ici ou là, et assurent la continuité entre l'avant et l'après-maladie. Seulement, je suis plus "fragile" qu'avant et plus lucide aussi, et en ce moment, je me sens bizarre... car Basedow s'est endormie, et c'est comme si mes peurs de toujours en profitaient pour refaire surface!

La maladie serait-elle une aide pour se forcer à être plus fort? Comme une béquille pour nous aider à faire face à notre angoisse face à la vie?
Quand j'ai su que mes analyses étaient bonnes, pour la première fois depuis 15 mois, une angoisse est apparue aussitôt, qui a fait dire à quelqu'un de mon entourage : " Tu vas mieux : ça te pose un problème d'identité?!" Comme si j'étais plus fragile en retrouvant la "santé"... et donc plus sensible au stress : l'avenir me dira si mon organisme résistera, en attendant, j'essaie de positiver!

Pour ceux qui sont guéris ou en rémission, avez-vous déjà ressenti ce "vide" et cette étrange sentiment qui vous fait "angoisser d'aller mieux"?

P. S. : pour ceux que j'aurais pu choquer ou énerver par mes propos, qu'ils ne m'en tiennent pas rigueur, mais le côté psychologique de la maladie est tellement important dans le quotidien, que je voulais poser la question...

Vous pouvez me répondre en Message Privé, si vous voulez. Merci d'avance!

Bonne soirée!

Sandy - qui a besoin d'un petit "coup de pouce" en ce moment!
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Sandy Angoisse et maladie : comment sortir du cercle vicieux?
Agnès (86)hors ligne
Avatar

Inscrit le: 03.05.04
Messages: 206
Basedow opérée en 2005
Gironde
féminin
40+
Message:

Messageangoisse

 (p4332)
Posté le: 19. Mai 2004, 20:01
Répondre en citant

Ah oui tiens ...parlons en des angoisses ! Shocked Bah moi me sentir anxieuse avant d'être malade et je me disais quelle angoisse...et depuis je sais vraiment ce qu'est une crise d'angoisse et ça n'a franchement rien de comparable. J'ai besoin de repères et chez moi franchement ça peut sembler être de drôles de repères...si mon monde n'est pas stable ...paf je commence à sentir l'angoisse monter. Je crois que je n'ai jamais senti ça avant la maladie car j'avais l'impression d'être dans une bulle. Je suis toujours en observation. je dois refaire une analyse bientôt et franchement ça aussi ça m'angoisse ! Rolling Eyes Il faut à chaque fois que je réussisse à démonter ma peur à l'origine et déjà à la trouver pour que ma crise d'angoisse s'arrête et surtout ne pas être fatiguée et ne pas boire un excitant parce que là c'est l'effet boeuf! macht mich irre . Voilà je ne sais pas si ça t'aidera franchement...mais bon ...
gros bisous et bon courage

agnès
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Agnès (86) angoisse
Biba
Message:

Messageangoisse

 (p5098)
Posté le: 20. Juin 2004, 12:00
Répondre en citant

Bonjour Sandy et Agnès,

L'angoisse ! Apparemment nous connaissons tous cela sur ce forum. Entre la bonne crise d'angoisse, très désagréable je le reconnais, et l'angoisse diffuse, l'angoisse du "vide" comme le dit Sandy, je trouve que la vraie crise d'angoisse, qui pour moi se terminait souvent en crise de tétanie, est beaucoup plus facile à gérer.

Même les gens bien portants et équilibrés sont confrontés à leurs angoisses existentielles. La plupart les évacuent et s'étourdissent à coup de passions de toutes sortes : boulot, sport, famille, sexe, fric, les plus atteints étant ceux qui cherchent à réaliser des exploits et à se faire remarquer...

Face à l'angoisse du "vide", j'ai toujours eu une politique de fuite vers des contrées qui correspondant d'avantage à mes aspirations. C'est idiot car le retour est toujours extrêmement difficile et je vis dans l'attente de repartir !

Il faudrait apprendre à devenir sage...

Bon courage

Biba
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Biba angoisse
Caro59
50+
Message:

Messagece vide...

 (p5099)
Posté le: 20. Juin 2004, 12:23
Répondre en citant

Bonjour Sandy!

J'ai toujours lu tes messages avec une certaine admiration car je ne fonctionne pas de la même manière. D'une part je n'ai pas ta patience, et d'autre part...je n'ai vraiment pas ta patience !!!
En fait, j'admets tout ce que tu dis mais je suis vraiment préssée d'avoir des résultats et l'aspect psy des choses aurait plutôt tendance à m'encombrer, voire me ralentir... (Ne pas chercher à me convaincre !!!)

Cependant, le vide dont tu parles quand on se sent bien (ou quand la maladie semble derrière ou reculer), je le vis actuellement. Je viens de terminer, il y a presque 3 semaines déjà, ma chimiothérapie pour mon cancer du sein. Eh bien... je devrais être contente car le plus gros est passé mais...non, même pas !...juste une impression bizarre de n'avoir plus à me soigner. (j'ai bien encore la radiothérapie à attaquer mais ce n'est rien apparemment à côté de la chimio). Moins le moral aussi...

Strange tout ça... c'est la pression qui redescent ???
(pour ma part, je subbit peut-être aussi le contre-coup de cette ménopause provisoire due à la chimio. ??. Déjà les bouffées de chaleur sont très désagréables...)

Gros bisous et sincères félicitations ! (je ne saurais faire ce que tu fais !)
A+
Caroline
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Caro59 ce vide...
Sandyhors ligne
Avatar

Inscrit le: 02.05.04
Messages: 305
Maladie de Basedow
Strasbourg
féminin
Message:

MessageQuand on a peur de la vie...

 (p5102)
Posté le: 20. Juin 2004, 18:50
Répondre en citant

Bonjour, Biba et Caro!


Merci pour vos deux messages auxquels je souhaite répondre.

Biba, tu parles de fuite devant l'angoisse. Mais peut-on, doit-on la fuir pour lui faire perdre sa puissance? Elle est en nous, et on l'emporte avec soi, même si on s'en va très loin... Moi aussi, j'ai fui, à certaines occasions, mais sans jamais regretter de l'avoir fait, car à chaque fois, j'ai changé mon regard sur moi-même et sur la situation. Mais l'angoisse était toujours là, tapie et souvent, silencieuse, prête à refaire surface à l'occasion... Faire face à l'angoisse, la regarder au fond des yeux, cette angoisse de la vie, et retrouver le désir de vivre, simplement, de profiter des belles choses... Oui, je pense que la maladie m'a appris à mieux profiter du temps qui passe et des gens que je côtoie.

Caro, moi j'admire ta combativité, car je ne fonctionne pas de la même manière, persuadée que je suis que la solution se trouve quelquepart en moi... (n'est-ce pas Altéa? Wink ). Solution qui n'est pas miracle (on ne change pas comme ça, en quelques jours ou même en quelques mois), et que je ne trouverai pas seule.

Car pour moi, c'est la relation à l'Autre, aux autres, à cette partie de moi-même qui m'est étrangère (quand le corps déraille et s'auto-détruit) qui est la clé de la guérison, la vraie, la complète : celle du corps ET de l'esprit. La médecine soigne le corps, mais l'esprit aussi a besoin qu'on le console, car lui aussi en "prend un sacré coup"... C'est pourquoi je me fais des alliés autour de moi (famille, travail, quotidien), qui me soutiennent dans mon combat : soutien médical et mental, et je laisse de côté les "emmerdeurs" ou ceux qui "ne veulent pas comprendre". La solution se trouve en nous, mais ce sont les échanges avec les autres, la circulation de l'information, de l'émotion, de tout ce qui fait notre humanité, qui permet de la trouver... Cela est possible avec des personnes ouvertes et concernées, de près ou de loin : l'entourage, les gens du forum, les amis etc.

A plusieurs, on est plus intelligent que tout seul : c'est vrai aussi quand on est atteint par une maladie. Ma combativité est bien présente, mais j'ai cessé de vouloir "guérir et tout sera réglé", car je me rends compte que la vraie guérison est à chercher dans ce qui a déclenché la maladie : pas la cause physiologique, mais la cause première : je suis sur le chemin de sa découverte... Et, oui, Caro : je me donne toute la vie qui me reste pour y arriver! Mais là encore : c'est en côtoyant les autres que j'apprends à me connaître, parfois douloureusement, et en ce sens, ce sont les autres qui m'aident à guérir!

Quant à ma patience, elle est toute relative : disons que je me laisse tout le temps nécessaire pour guérir, car Basedow sera toujours "en moi", prête à resurgir, mais je ne la considère plus comme un danger, plutôt comme un témoin, toujours présent, qui me dit : "Prends soin de toi, aime-toi, et n'oublie pas que l'ennemi est en toi d'abord".

Cet "ennemi en moi", il est bien réel : c'est l'angoisse d'être malade à nouveau, de guérir, de changer etc. Je commence à le connaître, et il va m'accompagner jusqu'à la fin de ma vie, mais je fais tout ce qui est en mon pouvoir pour l'apprivoiser et le neutraliser : c'est un combat "diplomatique" et non un combat frontal, et j'espère le gagner!

Bonne soirée et merci de m'avoir lue juqu'au bout! J'apprends beaucoup des autres, de leurs expériences, de leurs vécus, même s'ils sont différents.

Sandy Blume
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Sandy Quand on a peur de la vie...
florence-ide
Message:

MessageRe: angoisse

 (p5113)
Posté le: 21. Juin 2004, 00:09
Répondre en citant

[
Bonsoir ,
pourquoi fuire le vide? Quand on a combattu quelques temps une maladie ou autre et qu'ensuite c'est fini, on est tellement fixé par ce but( combattre et guerir) qu'ensuite on a l'impression que tout est vide car le but qu'on s'etait fixé est atteint .Mais sentir ce vide et l'adopter permet de mieux rebondir ensuite, lutter contre est vain.....cela rejoint le sens de la vie....." c'est fait et maintenant que vais-je faire?".Laissons ce vide être en nous et demain instinctivement ce "trou" se remplira à nouveau, petit à petit, de petites choses insignifiantes( à peine perceptibles) mais qui ont leur importance.
Difficile de s'exprimer par le net mais ressentant en ce moment l'angoisse de la vie, je ne lutte pas contre, il faut essayer de l'apprivoiser même si on passe par des moments pas trés sympas au début , cela me permet de bien la connaitre et on arrive à mieux la vivre.Pour moi les moments de bonheur et de malheur sont la même chose et ont le même but: mieux se connaitre et être mieux et surtout accepter la vie telle qu'elle est avec ces rires et aussi ces larmes.
Ce n'est que ma reflexion, chacun "fonctionne" à sa façon et heureusement et les echanges que l'on peut avoir permet à chacun ,malgré nos differences,d'avancer.
Bonne soirée!
bisous
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: florence-ide Re: angoisse
Caro59
50+
Message:

MessageRe: angoisse

 (p5118)
Posté le: 21. Juin 2004, 10:59
Répondre en citant

[quote="florence-ide"][
Oui, ma Florence !

Je te fais de gros bisous
A+
Caroline

PS : En fait, tu te retrouves entre les deux !! Sandy et moi. Tu as du remarquer qu'on s'admirait mutuellement dans nos différences...Quel richesse!
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Caro59 Re: angoisse
Biba
Message:

Messagetoujours l'angoisse et côté psy

 (p5120)
Posté le: 21. Juin 2004, 15:03
Répondre en citant

Coucou,

Je repassais par là et je viens de lire vos messages.

Plutôt d'accord avec Sandy. J'ai trop rejeté le côté "psy" puisque les médecins n'avaient que ce mot à la bouche... mais maintenant je fais marche arrière et essaie de comprendre !

Je suis à l'âge où l'on est obligé de réorganiser complètement sa vie et même ses loisirs (plus assez de mémoire pour le théâtre ou la musique par ex). Pour mon entourage, j'ai toujours été une malade imaginaire et je le resterais toujours. Je n'ai donc que moi sur qui compter et je suis bien contente de m'avoir !

Je vais devoir prendre les bonnes décisions importantes en tenant compte du facteur "psy" et m'écouter vraiment..

Pour dire la vérité, je suis un peu angoissée .... (rolling eyes) !!

Biba
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Biba toujours l'angoisse et  côté psy
Altéa
Carcinome papillaire...
Pays Basque
féminin
Message:

Message

 (p5123)
Posté le: 21. Juin 2004, 19:23
Répondre en citant

Je ne peux pas résister à la retranscription de ce que je viens d'apprécier sur un autre forum de pathologies thyroïdiennes :

"Je voudrais vous citer une priere lue sur un forum americain :
--- Seigneur , donne moi le courage d'accepter les choses que je ne peux pas changer , la force de changer ce que je peux , et la sagesse de savoir ou cacher les corps des medecins que j'ai étranglés quand ils ont dit "c'est tout dans votre tête" . --- "

Quel pragmatisme ces américains !!..... Laughing

En fait, les problèmes thyro c'est un peu l'histoire de l'oeuf et de la poule... ? Rolling Eyes
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Altéa
Caro59
50+
Message:

Message

 (p5126)
Posté le: 21. Juin 2004, 20:03
Répondre en citant

[quote="Altéa"]

Génial !!!

Bisous
A+
Caroline
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Caro59
danie
Message:

Messagel'angoisse

 (p5129)
Posté le: 21. Juin 2004, 22:22
Répondre en citant

bonsoir, pour moi l'anxiété et l'angoisse c'était avant mon opération , j'ai attendu 7 ans pour faire le nécessaire, j'ai eu un déclic, je suis croyante et je sentais que mon corps était bizarre, enfin je sentais quelque chose, mais quoi, et puis j'ai commencé à aller voir le curé qui m'avait marié 24 ans auparavant avec mon mari, il a 87 ans je crois, ce fut le déclic, car il m'a dit que depuis que sa maman était partie il la priait tous les jours, et bien moi, j'en avais assez d'être toujours anxieuse, peur de la maladie, ça devenait une folie, peur que mon mari meure, peur de tout (il faut dire que j'ai eu pas mal de mauvaises nouvelles en 3 ans, perte de ma propre société, un petit enfant s'est jeté sur ma voiture, (heureusement épaule cassé) mais j'ai été tellement choqué que l'on me faisait des piqures pour me calmer, et bien j'ai commencé à prier , j'allais à lisieux ou sur paris et je priais, ce que je demandais c'était de me donner peut-être un petit quelque chose, et que je me rende compte que dieu existait ou bien mon père ou ma tante dcd, et à chaque fois c'était pour que j'arrête d'avoir peur, car j'étais bourrée d'anxiolytiques, d'anti -dépresseur, il faut dire que j'ai même fait une algodystrophie du genou ( suite à un grand stress, un an pour la soigner avec topalgic et lamaline, j'en avais marre d'avoir toujours ce stress, spamophylie, tétanie, et bien j'ai eu ma réponse , lorsque je me suis faite opérée je l'ai décidée en 15 jours et je savais que ce ne serait pas bon, mais au moins j'avais une réponse celà peut parraitre idiot aux yeux de certains, mais pour moi c'était une thérapie, et voilà, c'est vrai que ce n'est pas rose tous les jours comme tout un chacun, mais je me suis interdit que l'on me dise malade, et j'essaie de voir que le bon côté des choses, mais je reconnais que quelquefois, je pose des questions malgré moi pour m'informer, et puis par contre , j'en parle souvent à mon entourage, qui eux ne veulent pas en parler car le cancer fait peur, et moi j'essaie de les convaincre en disant que tant que l'on est pas sur un fauteuil relié à des fils il y a toujours de l'espoir, voici c'est mon parcours, pour l'instant je suis comme ça, espérons que tout de même lorsque j'arriverai à avoir une bonne stabilisation sans trop de palpitations ce sera certainement mieux, bonne soirée, je vous écris en regardant le match france suisse bises de paris danie Smile
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: danie l'angoisse
Sandyhors ligne
Avatar

Inscrit le: 02.05.04
Messages: 305
Maladie de Basedow
Strasbourg
féminin
Message:

MessagePour Danie

 (p5148)
Posté le: 22. Juin 2004, 19:18
Répondre en citant

Bonsoir, Danie!

J'ai lu ta réponse, et je pense comme toi : croire que l'on va guérir, croire en quelquechose ou Quelqu'un, croire en soi-même, est dans doute le meilleur moyen de mettre l'angoisse à distance.

Je pense également que notre inconscient est à l'oeuvre, dans tout ce qui nous arrive, et qu'il y a là des découvertes à faire pour mieux se connaître... et se "libérer" de certaines angoisses tenaces, qui reviennent, comme une invitation à creuser ce qu'il y a derrière. Depuis que Basedow s'est installée chez moi, je me connais mieux, mais un gros travail reste à faire : guérir de ses angoisses, c'est un défi, et la maladie n'est peut-être que l'expression de ce besoin de liberté... et l'occasion ou jamais de se libérer vraiment!

Bonne soirée!

Sandy Blume
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Sandy Pour Danie
danie
Message:

Message3 jours de peche et oups la fatigue arrive

 (p5151)
Posté le: 22. Juin 2004, 21:53
Répondre en citant

bonsoir à vous tous, et oui hier je vous expliquai ce que je ressentai et aujourd'hui la grosse fatigue en soirée, pas faim, envie de me laisser aller jusqu'au vertige palpitations à 100 , et là et bien j'en ai marre comme quoi qu'est ce que je peux être chiante mon mari à chaque fois me demande si je vais bien, je lui dis oui, et il ne me croit pas pour cause j'ai des cernes sous les yeux, comment vais-je faire si je travaille ça c'est mon angoisse, de ne pas tenir longtemps, et pourtant je dois travailler, je viens de me faire couper les cheveux et bien je suis rentrée et j'ai pris une douche énervée, je ne me contiens pas c'est gonflant pour les autres, du reste souvent mon entourage me dit tu n'es plus pareil tu t'énerves pour un rien, si bien que même lorsque je ne m'énerve pas ma fille de 19 ans me dit que on ne peut pas me parler j'élève le ton
ELLE A BON DOS LA THYROIDE bises à vous toutes qui regardaient le foot!!!!!!!!!!!!!!!patience jusqu'au 24 juillet et il ne faut pas s'énerver danie
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: danie 3 jours de peche et oups la fatigue arrive

Page 1 sur 1
imprimer le sujet: Angoisse et maladie : comment sortir du cercle vicieux?
Sujet: 

Angoisse et maladie : comment sortir du cercle vicieux?

dans le forum: 

Répondre au sujet Angoisse et maladie : comment sortir du cercle vicieux? Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Poster un nouveau sujet: 
 
You cannot post calendar events in this forum
Précédent   Revenir en haut  
Index du Forum Forums Thyroïde Basedow Angoisse et maladie : comment sorti...


'Vivre sans thyroïde' | Home | Plan du site | Contact

Actualiser la barre de navigation     Effacer les cookies déposés par ce forum   |  Passer à la version mobile (beta)


        Designed and powered by  free-Si.de  and  all-Si.de         based  on          Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group     Traduction par : phpBB-fr.com