Précédent
Index du Forum Forums Thyroïde Cancer Fukushima
Sujet: [url=t41209] 

Fukushima

[/url].
dans le forum: 
Page 1 sur 1
Poster un nouveau sujet: 
 

Répondre au sujet Fukushima Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Auteur Message
FFFrancoisehors ligne
Inscrit le: 28.08.13
Messages: 264
Cancer papillaire
Varsovie, Pologne
non spécifié
Message:

MessageFukushima

 (p345662)
Posté le: 16. Mar 2013, 18:27
Répondre en citant

Bonsoir,

Je viens de regarder sur TV5 Monde un reportage d'Arte sur Fukushima. Là-bas, énormément d'enfants se retrouvent avec problèmes de thyroide, dont cancers. Certains médecins japonais prévoient des problèmes sur la santé aussi graves que ceux en Ukraine et dans la région après Tchernobyl mais les autorités refusent de faire le lien avec Fukushima.... "Circulez, il n'y a rien à voir", en somme ! Sad

http://www.arte.tv/fr/fukushima-deu...../7378248,CmC=7379220.htmlLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: FFFrancoise Fukushima
Fanny CHen ligne
Avatar

Inscrit le: 03.05.04
Messages: 3692
OP TT 03/2012 kyste
près Lausanne, Suisse
féminin
70+
Message:

MessageRe: Fukushima

 (p345664)
Posté le: 16. Mar 2013, 18:38
Répondre en citant

Bonsoir FFFrançoise,

Je viens de regarder sur TV5 Monde un reportage d'Arte sur Fukushima. Là-bas, énormément d'enfants se retrouvent avec problèmes de thyroide, dont cancers. Certains médecins japonais prévoient des problèmes sur la santé aussi graves que ceux en Ukraine et dans la région après Tchernobyl mais les autorités refusent de faire le lien avec Fukushima.... "Circulez, il n'y a rien à voir", en somme ! Sad[/quote]

J'ai vu également cette émission. Lors de Tchernobyl, il y avait la même réaction. De nos autorités ici en Suisse, nous avions entendu: non, ce n'est pas grave ici, seulement en Russie. Il n'y a pas de mesures à prendre concernant boire le lait de nos vaches, ramasser les champignons etc.

Une copine m'avait dit: de toute façon tu vas retrouver tous ces légumes hachés sous forme de congelés quelques mois plus tard.

J'ai surtout remarqué qu'on parle de plus en plus de thyroïde, de plus en plus de personnes dans mon entourage sont concernées aussi.

Bon dimanche,

Fanny CH
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Fanny CH Re: Fukushima
FFFrancoisehors ligne
Inscrit le: 28.08.13
Messages: 264
Cancer papillaire
Varsovie, Pologne
non spécifié
Message:

Message

 (p345676)
Posté le: 16. Mar 2013, 20:40
Répondre en citant

Bonsoir !

Puisque tu as vu le reportage, tu peux comprendre ma tristesse et aussi ma colère en voyant ces tout petits avec plein de nodules à la thyroïde.

Oui, ça va faire comme avec Tchernobyl. Il semble bien que la thyroïde soit devenue "à la mode". Je vois de plus en plus de gens se faire opérer et c'est devenu ici presque '"normal" (belle-mère et mari opérés et maintenant beau-fils et belle-fille semblent avoir problèmes). Comme je vis en Pologne et donc pas très loin de Tchernobyl (situé tout à fait à l'ouest de l'Ukraine et donc à côté de l'Europe), je pense que les terres ont été irradiées et donc les produits agricoles en ont pris un coup. Je me demande si manger du cheval ou bien des tartelettes au chocolat de chez Ikea ne serait pas moins néfaste. Confused .

En tout cas, c'est bien triste tout ça mais nous sommes impuissants. Sad

Bonne soirée et surtout bonne santé !
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: FFFrancoise
Fanny CHen ligne
Avatar

Inscrit le: 03.05.04
Messages: 3692
OP TT 03/2012 kyste
près Lausanne, Suisse
féminin
70+
Message:

MessageFukushima

 (p345695)
Posté le: 17. Mar 2013, 09:09
Répondre en citant

Bonjour FFFrançoise,

Je suis d'accord avec toi, c'est très triste tout cela. Tchernobyl a sévi jusqu'en Corse, pourtant pas proche.
Ce qui est affolant, c'est que l'être humain n'apprend rien de tout cela et refait les mêmes erreurs.

En 2001 lorsqu'on m'a trouvé une boule sur la thyroïde, l'endocrinologue m'avait dit: c'est bizarre, c'est comme si vous aviez été irradiée par quelque chose.
A l'époque, on ne parlait pas de thyroïde ici en Suisse, sauf des enfants russes qui venaient se faire soigner en France. Mais à présent il y a de plus en plus de gens. Quatre dames de mon groupe de Walking (nous sommes huit), deux collègues dans le bureau de mon mari, deux collègues qui travaillent avec une amie, 3 voisines de mon immeuble, une dame rencontrée à l'hôpital qui se faisait opérer pour autre chose mais qui disait que la thyro est programmé l'année prochaine. C'est effarant tout ça. Le plus triste c'est que les enfants soient touchés.

Je suis indignée . . . . . . aussi du fait qu'une grande partie de nourriture vient de Chine, donc de l'autre bout du monde. Ainsi sur les sachets du supermarché Migros on voit: "Champignon de Paris", provenance Chine!!

Bonne santé et bon moral,

Fanny CH
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Fanny CH Fukushima
FFFrancoisehors ligne
Inscrit le: 28.08.13
Messages: 264
Cancer papillaire
Varsovie, Pologne
non spécifié
Message:

Message

 (p345704)
Posté le: 17. Mar 2013, 11:00
Répondre en citant

Bonjour Fanny et les autres !

Je suis d'accord avec toi à 100%, Fanny, mais malheureusement nous sommes bien impuissants. "Business is business" et donc ils continueront à nous filer cancer et autres sal####.

La première fois que j'ai entendu parler de la thyroide, c'était en 1998 lorsque mon mari (peut-être conséquence de Tchernoby) s'est fait opérer à Paris. Moi, j'ai été opérée (en Pologne) en 2009 et depuis je ne vois que ça, des gens de tous âges malades de la thyro dont cancer. A part en été quand je mets une bonne couche de protection solaire dessus, je laisse ma cicatrice (encore bien visible) à l'air (j'ai toujours des décolletés) et personne ne la regarde, tant c'est devenu banal (on m'a dit 1 femme sur 2 en Pologne).

Avant c'était surtout chez les femmes de plus de 40 ans et maintenant c'est tout le monde, même des enfants. Parmi ceux du reportage d'Arte, il y avait beaucoup de petits d'école maternelle. Même si ça devient "banal", une opération et le suivi sont très lourds à vivre et donc je pleure pour ces enfants.

Ma pauvre, entre ces centrales nucléaires qui fuient et la bouffe actuelle, on est mal partis. Je n'achetais plus beaucoup de produits industriels mais maintenant je n'en achète plus avec tout ce qu'on entend (et encore on ne sait pas tout !). J'achète beaucoup de fruits et légumes (l'été directement aux paysans qui vendent dans les rues) mais sont-ils fiables, avec tous les trucs chimiques et le sol irradié ? J'en doute fort mais que peut-on sinon manger ?

Vu que rien ne changera (l'appât du gain Sad ), il faut espérer que la recherche médicale avance à grands pas et nous aide dans nos maladies.

C'est bien triste tout ça ....

Bon dimanche à toi et aux autres !
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: FFFrancoise
Rapiette
Message:

Message

 (p345879)
Posté le: 18. Mar 2013, 23:37
Répondre en citant

Bonsoir,
Je n'ai pas vu l'émission en entier, mais un de mes proches l'a vue et lit actuellement l'ouvrage Le dernier homme de Fukushima. On y parle des problèmes de thyroïde bien sûr, et du cynisme des politiques. Tristesse et colère, devant ce manque d'humanité.
C'est sans doute à cause de cela que j'ai trouvé l'émission de FR5 sur les nodules de la thyroïde très insuffisante. Il ne suffit pas de nous montrer des images de salle d'opération, il faut se poser la question des causes, des responsabilités, des décisions à prendre pour que cela ne s'aggrave pas. On ne pourra pas longtemps nous dire qu'il ne se passe rien du côté des maladies de la thyroïde. Pour Tchernobyl, on nous a menés en bateau. Au fait, est-ce que quelqu'un est au courant du déroulement de l'enquête qui a été lancée en Corse il y a quelques mois ? On n'en entend plus parler...
Amitiés,
Rapiette
Précédent   Revenir en haut
imprimer le message de: Rapiette
FFFrancoisehors ligne
Inscrit le: 28.08.13
Messages: 264
Cancer papillaire
Varsovie, Pologne
non spécifié
Message:

Message

 (p345888)
Posté le: 19. Mar 2013, 07:59
Répondre en citant

Rapiette a écrit:
Bonsoir,
Je n'ai pas vu l'émission en entier, mais un de mes proches l'a vue et lit actuellement l'ouvrage Le dernier homme de Fukushima. On y parle des problèmes de thyroïde bien sûr, et du cynisme des politiques. Tristesse et colère, devant ce manque d'humanité.
C'est sans doute à cause de cela que j'ai trouvé l'émission de FR5 sur les nodules de la thyroïde très insuffisante. Il ne suffit pas de nous montrer des images de salle d'opération, il faut se poser la question des causes, des responsabilités, des décisions à prendre pour que cela ne s'aggrave pas. On ne pourra pas longtemps nous dire qu'il ne se passe rien du côté des maladies de la thyroïde. Pour Tchernobyl, on nous a menés en bateau. Au fait, est-ce que quelqu'un est au courant du déroulement de l'enquête qui a été lancée en Corse il y a quelques mois ? On n'en entend plus parler...
Amitiés,
Rapiette


Bonjour Rapiette et les autres !

Je suis bien sûr à 100% de ton avis (comment pourrait-il en être autrement ?) mais l'émission dont je parle (diffusée par TV5 Monde = chaîne francophone pour l'étranger et non diffusée en France) n'était pas une émission médicale (aucun tournage dans les hôpitaux). Son but était de démontrer les incidences sur les problèmes de thyro dans la région de Fukushima depuis les évènements (42% des enfants auraient des problèmes) et le cynisme des autorités qui refusent de voir la réalité en face.

Bien sûr, ces politiques sont pathétiques mais "peu importe", puisque les électeurs votent pour eux et donc, on peut se demander qui sont les vrais coupables. Au Japon, la plupart des gens sont pour le nucléaire et donc tout va .... bien.

Bonne journée et bonne santé à tout le monde !
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: FFFrancoise
Fanny CHen ligne
Avatar

Inscrit le: 03.05.04
Messages: 3692
OP TT 03/2012 kyste
près Lausanne, Suisse
féminin
70+
Message:

MessageFukushima

 (p345893)
Posté le: 19. Mar 2013, 08:44
Répondre en citant

Bonjour à toutes,

Entièrement d'accord bien sûr. On nous a longtemps "mené en bateau" c'est certain. Seulement maintenant - un peu tard - on sait plus et on ne croit de moins en moins, voir nucléaire, amiante, plomb, médicaments etc. etc.

Nous sommes devenus de plus en plus sceptiques.

Le grand problème est aussi qu'on a trop investi dans le nucléaire et faire marche arrière coûte très cher . . . . en plus il restera toujours les "traces/déchets" de tout cela au futur!

Bonne semaine,

Fanny CH
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Fanny CH Fukushima
lau*hors ligne
Avatar

Inscrit le: 11.10.13
Messages: 57
Nodules thyroïde
Sarthe
féminin
50+
Message:

MessageCas de cancer thyroïde confirmés sur enfants de Fukushima

 
Posté le: 13. Nov 2013, 23:13
Répondre en citant

Bonsoir,

un lien vers un article de ce jour :

http://www.bfmtv.com/international/.....parmi-mineurs-644728.htmlLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: lau* Cas de cancer thyroïde confirmés sur enfants de Fukushima
Beatehors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 45739
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

MessageFukushima, état des lieux concernant le cancer des enfants

 
Posté le: 16. Nov 2013, 13:39
Répondre en citant

http://blogs.mediapart.fr/edition/j.....-des-enfants-de-fukushimaLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre

Citation:
Édition : Japon, un séisme mondial

État des lieux concernant le cancer thyroïdien des enfants de Fukushima

15 novembre 2013 | Par Philips Michel

Le Comité Préfectoral de Surveillance de Fukushima vient de publier son dernier résultat. Lire ici : http://www.vivre-apres-fukushima.fr.....mes-au-30-septembre-2013/Lien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre

Presque 4 ans après l'accident nucléaire, la situation est alarmante à plusieurs titres.

En premier, la majorité des scientifiques ne pensaient pas qu'une augmentation significative du nombre des cancers thyroïdiens chez les enfants apparaitrait aussi rapidement. "Classiquement", après exposition à de la radioactivité, il faut attendre un minimum de 4 années pour commencer à déceler une augmentation. Ce délai est d'ores et déjà raccourci à Fukushima, ce qui n'est pas bon signe. C'est alarmant. Alarmant d’autant plus qu'il faut rappeler que, sans raisons apparentes, les autorités japonaises n'ont pas procédé à la prise d'iode au moment de l'accident.

En second, l'augmentation du nombre de cancers thyroïdiens décelés chez des enfants est important. Classiquement on considère que la fréquence du cancer thyroïdien de l'enfant est de l'ordre de 1 (1 à 3) cas pour 1 million (fréquence faible heureusement). A Fukushima, 26 cas de cancers de la Thyroïde ont été confirmés pour seulement 300.000 enfants examinés !

En trois, nous savons que le cancer thyroïdien après irradiation est un peu "l'arbre qui cache la forêt" ou "la pointe de l'iceberg". En effet, d'autres pathologies (troubles génétiques, maladies cardiaques, cataractes, leucémies,....) accompagnent toujours l'augmentation du nombre de cancers thyroïdiens.

C'est donc à la certitude d'une chronique de catastrophe sanitaire annoncée (au moins chez les enfants) que renvoie la publication du Comité de Surveillance de Fukushima.

L'article auquel Médiapart se refère est celui-ci :

http://www.vivre-apres-fukushima.fr.....mes-au-30-septembre-2013/Lien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre


Citation:
Enfants de Fukushima: 26 cas de cancer de la thyroïde confirmés au 30 septembre 2013

Publié le 13 novembre 2013

Plus 32 biopsies suspectes de cancer.

Soit en tout: 58 enfants
En Juillet 2013 on comptait 18 cancers confirmés et 25 biopsies suspectes: 43 enfants

Le treizième Comité de surveillance préfectoral convoqué le 12 Novembre 2013, a publié les résultats des derniers examens de la thyroïde dans la préfecture de Fukushima.

Quelques détails:

Nombre total d’enfants examinés au 30 Septembre, 2013: 289.960
Nombre total d’enfants dont les résultats de l’examen initial sont confirmées: 225.537
(Examens réalisés au 23 Août , 2013 )

classés A1 (pas de nodules ni des kystes trouvés) : 121.525
classés A2 (nodules 5.0 mm ou plus petites ou des kystes 20,0 mm ou plus petit) : 102.453
classés B (nodules 5,1 mm ou plus ou des kystes 20.1 mm ou plus) : 1.558
classés C (nécessitant un examen complémentaire immédiat) : 1



Les examens complémentaires comprennent une échographie plus détaillée de la thyroïde, une analyse de sang et d’urine; et une aspiration -biopsie s’il ya lieu.

■ 1.559 enfants sont admissibles à l’examen complémentaire
■ 1.148 ont subi l’ examen complémentaire
■ 897 examens complémentaires sont terminés

En résumé, au 30 septembre 2013, 26 cancers de la Thyroïde ont été confirmés et 32 enfants ont une biopsie suspecte pour les années 2011 à 2013.

Au 31 Juillet 2013, il y avait 18 cancers confirmés et 25 suspectés.

Pendant la conférence de presse qui a suivi la réunion du comité, aucune information n’a été donnée sur les détails des cas de cancer, comme la présence de métastases ganglionnaires ou le type de chirurgie réalisé.

Shinichi Suzuki, le directeur de l’étude, affirme que cette étude sur la thyroïde avait été initiée pour établir un état de base de la thyroïde au Japon car il n’y a pas de données épidémiologiques à ce sujet au Japon; sachant qu’il n’était pas possible d’obtenir de données avant l’exposition. Elle a été conduite selon l’hypothèse que les effets de l’exposition aux radiations ne se manifesteraient qu’au moins 4 ans après l’exposition; comme cela a été le cas après l’accident de Chernobyl.

Si la découverte de ces cas de cancer avaient été la conséquence de l’étude, on pouvait s’attendre à la découvertes de cas malins semblables à d’autres endroits du Japon.

Dans l’étude sur la thyroïde menée par le ministère de l’environnement dans les préfectures d’ Aomori, Yamanashi et Nagasaki, largement reconnue comme une étude de base pour réaliser des comparaisons, il n’y avait pas de cancer parmi les cas d’anomalies reconnues par echographie. Il n’y avait de différence ni selon l’âge ni selon sexe.
La question est posée d’une éventuelle différence de qualité des échographies entre les deux études.

Le porte-parole a indiqué que les cas anormaux sont en cours d’examens complémentaires et que plus de données seraient disponibles pour comparaison.

Les résultats de cette étude sont-ils fiables ? C’est la question.
Les médecins du service de santé de Fukushima se sont excusés publiquement pour les 390 erreurs qu’ils ont faites dans les 5 dernières études.

En pratique, il est indéniable qu’il y a eu une croissance régulière de l’incidence d’ affections cancéreuses de la Thyroïde chez les enfants de Fukushima.

Cet article est une synthèse des articles parus en anglais sur le site
«Sauvez les enfants des radiations» : http://www.save-children-from-radia.....shima-children/#permalinkLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre
et sur le site http://fukushimavoice-eng2.blogspot.comLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre

Note

- L’incidence naturelle du cancer de l’enfant est de 1 à 3 cas par an et par million d’enfants.
- Les cancers de la thyroïde de Fukushima apparaissent bien plus tôt qu’à Chernobyl. Les pouvoirs publics japonais vont devoir s’y faire…
- Personne ne connait l’avenir des enfants de Fukushima mais ce n’est pas rassurant.
- «Si la découverte de ces cas de cancer avaient été la conséquence de l’étude». C’est l’un des arguments avancés par les « autorités » : Si on découvre plus de cancers, ce n’est pas parce qu’il y en a plus,c’est parce qu’on sait mieux les trouver. Entre 1 cas pour 1 million et 26 pour 300.000, il y a une marge que ne peuvent expliquer l’amélioration du matériel et l’expérience des échographistes.

Voici ce que dit le Dr Yablokov dans son livre: «Tchernobyl, conséquences de la catastrophe pour l’homme et l’environnement»

Les particularités caractéristiques de la diffusion et de l’apparition du cancer de la thyroïde de Tchernobyl sont très différentes des données, largement utilisées comme références, sur les conséquences des bombardements atomiques de Hiroshima et Nagasaki.

Le cancer de Tchernobyl :
■ apparaît beaucoup plus tôt (non après 10 ans, mais déjà au bout de 3-4 ans après l’irradiation)
■ il se développe dans une forme beaucoup plus agressive
■ il ne touche pas seulement les enfants, mais des personnes adultes au moment de l’irradiation.

Il est erroné de penser que ce cancer est facilement guérissable chirurgicalement. Bien que dans la majorité des cas il est curable par l’opération, dans un tiers des cas environ le cancer continue à se développer après l’intervention. En outre, dans tous les cas de la cure chirurgicale sans exception le malade reste invalide pour toute la vie, dépendant entièrement des médicaments.

Enfin, il faut tenir compte du fait que le cancer de la thyroïde n’est que la pointe de l’iceberg des affections radio induites de cet organe (cf. partie 6.3.2.) – pour chaque cas de cancer il y a des centaines de cas d’autres maladies de la thyroïde, qui altèrent aussi son fonctionnement.

Publié en 2010 par l’académie des sciences de New York
Auteurs:Alexei V. Yablokov, Vassili B. Nesterenko, Alexei V. Nesterenko.
Cet ouvrage est le plus complet panorama critique des publications médicales et biologiques consacrées aux conséquences de la catastrophe de Tchernobyl pour les habitants et pour la nature dans les territoires contaminés par les retombées radioactives(principalement au Bélarus, en Ukraine et en Russie).
Vous pouvez consulter et télécharger une traduction française partielle de ce livre en vous rendant à la page «Documents» en haut de cette page
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate Fukushima, état des lieux concernant le cancer des enfants
Framboisine1
Avatar

Epithélioma papillai...
Idf
féminin
Message:

Message

 (p510557)
Posté le: 17. Juil 2019, 15:09
Répondre en citant

Bonjour,

Je tombe sur un document intéressant de l'IRSN (Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire)....

«Impact de l’accident de Fukushima en France
Suivi de l’impact de l’accident de Fukushima en France (métropole et Drom-Com)»
Dernière MAJ de 2013.


«....Évaluation de la contamination de l’herbe en iode 131
entre le 27 mars et le 13 avril 2011.

Compte tenu de la situation au Japon et afin de suivre l’évolution de ces niveaux de contamination, une troisième campagne s’est déroulée du 8 au 13 avril. Durant cette troisième semaine, du césium 134 a été détecté dans le Puy-de-Dôme et en Gironde. Tout comme l’iode radioactif, le césium 134 (et très vraisemblablement le césium 137 associé) provient des rejets de la centrale de Fukushima. Une quatrième campagne a été organisée au mois de mai 2011. Les résultats ne révélaient plus la présence d’iode 131 et du césium 137 était présent sur un seul site.....»

https://www.irsn.fr/FR/connaissance.....ommaire.aspx#.XS8noWi-iQILien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Framboisine1
shannon
Avatar

Message:

Messagec'est le consommateur qui fait la loi

 (p510580)
Posté le: 17. Juil 2019, 21:44
Répondre en citant

étant donné l'ampleur des drames divers dus à l'inconscience des gouvernements et à l'indifférence des populations ( "tant qu'on n'est pas touché de près")

il faut essayer chacun de se prémunir
il faut essayer chacun de réparer un peu
......

pour Tchernobyl etc il eut été si simple d'arroser les territoires de gélules d'iode......ça ne coùte rien
au moins pour éviter certaines pathologies thyro aux humains
mais jusqu'aux nappes phréatiques sont polluées
la nourriture,tout
et on nous propose un CETA!!!!!

jamais jamais je ne ferai confiance à "la science" pour nous sortir de là

mais au bon sens de chacun de nous,pour ne pas empirer la situation
des petits efforts quotidiens,niveau électricité par ex.niveau eau,

l'idéal serait une maison tout-écolo avec son petit jardin,
une voiture propre ( sans lithium)
mais il faut être riche pour ça......
et "éduqué"

????????
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: shannon c'est le consommateur qui fait la loi

Page 1 sur 1
imprimer le sujet: Fukushima
Sujet: 

Fukushima

dans le forum: 

Répondre au sujet Fukushima Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Poster un nouveau sujet: 
 
You cannot post calendar events in this forum
Précédent   Revenir en haut  
Index du Forum Forums Thyroïde Cancer Fukushima


'Vivre sans thyroïde' | Home | Plan du site | Contact

Actualiser la barre de navigation     Effacer les cookies déposés par ce forum   |  Passer à la version mobile (beta)


        Designed and powered by  free-Si.de  and  all-Si.de         based  on          Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group     Traduction par : phpBB-fr.com