Précédent
Index du Forum Forums Thyroïde Crise du Levothyrox Crise, T 3 et Zinc
Sujet: [url=t56182] 

Crise, T 3 et Zinc

[/url].
dans le forum: 
Page 1 sur 1
Poster un nouveau sujet: 
 

Répondre au sujet Crise, T 3 et Zinc Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Auteur Message
Sylviane91en ligne
Inscrit le: 04.09.17
Messages: 2021
Ablation thyroïde ca...
féminin
Message:

MessageCrise, T 3 et Zinc

 (p483211)
Posté le: 02. Fév 2018, 15:11
Répondre en citant

Bonjour,



Que pensez-vous de cet article ?


L'auteur fait sa propre analyse de la crise et insiste également beaucoup sur l'importance du zinc dans l'assimilation de la T3.


En dehors du fait que l'article démarre par une info erronée (non, je ne suis pas d'accord : le lactose provoque peu d'allergies : 3 à 15% des européens, suivant les régions d'Europe, je ne sais pas d'où il sort cet adverbe "beaucoup"), le reste de l'article me trouble par contre.

Notamment, il souligne les "mauvaises pratiques" d'analyses médicales en Europe/versus ce qui est préconisé aux Etats-Unis.


Qu'en pensez-vous ? Ces arguments pourraient-ils être valables ?



Voici l'article : https://www.lanutrition.fr/nouveau-.....yrox-lavis-du-specialisteLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Sylviane91 Crise, T 3 et Zinc
Maya6129hors ligne
Avatar

Inscrit le: 22.10.13
Messages: 442
Lobectomie
féminin
50+
Message:

Message

 (p483221)
Posté le: 02. Fév 2018, 16:33
Merci. Ce message m'a été utile ! dit : Sylviane91
Répondre en citant

Ah, Ah, Dr BC, le retour !

Je pense que ce cher docteur profite de son article pour faire la publicité de son nouveau livre.

Je trouve son article assez confus, il reprend pas mal d'informations tirées à droite à gauche mais passe du coq à l'âne.

Il fait une grossière erreur sur les dates : nouveau lévothyrox depuis mars 2014 ??????
"En 2014, la firme américaine Merck change progressivement, pays après pays, les excipients du Levothyrox® : elle remplace le lactose par du mannitol et de l’acide citrique."
"Néanmoins, après être passés à la nouvelle formule fin mars 2014, des patients ont souffert;"
"En 2009 la firme GSK (GlaxoSmithKline) commercialise une nouvelle formulation de sa préparation de T4 dans certains pays. Il faut noter que cette formulation contient du lactose. La firme Merck lui emboîte le pas en France et en Belgique en 2014. Mais la formulation Merck ne contient plus de lactose de symptômes invalidants traduisant un déséquilibre thyroïdien."


Il parle d'un excipient le "L’hydroxybutilène tolué (BHT)" que je ne retrouve pas dans la composition du lévothyrox ? Il y aurait de la gélatine aussi ?


Je ne suis pas d'accord avec lui quand il dit que c'est uniquement la T3 l'hormone active . Pour moi qui suit traitée avec de la T4 et de la T3, si je n'ai pas assez de T4 malgré un bon taux de T3, je ne suis pas bien. Il faut avoir un bon niveau de T4 et de T3.

Il n'a peut-être pas tord pour ce qui est des vitamines B9, B12 et le zinc mais il se garde bien de donner des explications claires et renvoie à son nouveau livre qui va sortir.

Ce médecin a déjà écrit un premier livre "En finir avec l'hypothyroïde " intéressant.
Mais dans son cabinet, il a des pratiques douteuses (analyses médicales très chères à faire dans un seul labo, il vend ses compléments alimentaires qu'on ne trouve que chez lui à prix prohibitifs, ses tarifs consultations variant d'une personne à l'autre , prend des photos de ses patients, ...)

Une discussion sur le sujet

Lien à l'intérieur du forumSujet
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Maya6129
Strat84hors ligne
Inscrit le: 11.04.12
Messages: 109
30+
Message:

Message

 (p483223)
Posté le: 02. Fév 2018, 16:37
Merci. Ce message m'a été utile ! dit : Sylviane91
Répondre en citant

Bonjour,

L'article est intéressant. Globalement il y a pas mal de choses vraies dedans (même si d'autres sont plus discutables, doser la TSH et T4 en plus de la T3, ça a aussi un intérêt, il faut avoir une vision globale et pas se focaliser sur une valeur).

Par contre, depuis le problème de la nouvelle formule du levothyrox on voit des médecins qui se posent des questions. Et c'est bien. Mais ils partent dans tous les sens pour trouver des causes annexes au médicament. Ici c'est les carences en zinc, un autre évoquait la présence à l'état de traces de T3/T2/T1 dans le levothyrox etc ...

Et tout le monde ignore un problème avec le principe actif lui-même qui se trouve pourtant en plein milieu de leur figure: la levothyroxine synthétique présente dans tous les médicaments actuels N'EST PAS une stricte copie de l'hormone naturelle.

Levothyroxine sodique, voila ce qu'il y a dans le levothyrox, ancienne, nouvelle formule, et tous les médicaments courants du même type. Même chose pour la triiodothyronine, sodique.
A chaque fois on a affaire une molécule totalement artificielle avec un atome d'hydrogène remplacé par un atome de sodium. Ce qui explique en partie l'instabilité de la molécule et la diminution en concentration dans le temps dans les comprimés, c'est un non-sens chimique.

Y a-t-il une raison valable d'utiliser ça au lieu de vraie L-thyroxine ? Quelles sont les différences d'effet entre les deux (car oui, ça part sur les mêmes récepteurs et ça a un effet voisin, mais surement pas identique) ? La question mériterait d'être creusée sérieusement.
En parallèle avec une potentielle pollution en D-thyroxine dans des quantités indéterminées, et dont on ne connait absolument pas les effets.

Le Levo NF est pire que l'AF, mais l'ancienne formule est médiocre à la base. Il faudrait carrément repartir de zéro et développer des traitements de l'hypothyroïdie réellement adaptés à la physiologie humaine.
Personnellement je n'ai jamais pu aller bien avec le levothyrox seul, et coupler avec du cynomel ne faisait que limiter le désastre. En revanche les hormones naturelles donnent des résultats encourageants (même si ce n'est pas encore parfait, et que ce genre de médicament a aussi des défauts).
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Strat84
josyken ligne
Inscrit le: 09.02.14
Messages: 2960
Thyroïdite Hashimoto
Bas-Rhin (Alsace)
féminin
60+
Message:

Message

 (p483224)
Posté le: 02. Fév 2018, 16:38
Merci. Ce message m'a été utile ! dit : Sylviane91
Répondre en citant

Bonjour

J'interviens juste sur le fait que doutes que la T3 soit l'hormone active.
C'est bel et bien l'hormone active.
La T4 est une prohormone c'est-à-dire une hormone de réserve dont une partie est destinée à se convertir en T3 qui est l'hormone active.
Cela dit il faut bien sûr un bon taux de T4L pour ensuite avoir suffisamment de T3.

J'ignorais que le Dr Benoît Claeys avait écrit un nouveau livre.
Et oui, erreur sur l'année, il dit mars 2014 au lieu de mars 2017.

_________________
Mon traitement : 1 Novothyral 75 (75µg de T4 + 15µg de T3) complété par Euthyrox 25µg (= Lévothyrox 25µg)
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: josyk
Strat84hors ligne
Inscrit le: 11.04.12
Messages: 109
30+
Message:

Message

 (p483232)
Posté le: 02. Fév 2018, 16:55
Répondre en citant

Josyk, ça c'est l'approche "simpliste" de la chose, au même titre que les médecins qui se fient uniquement à la TSH. Wink

La T3 est l'hormone la plus active selon les critères arbitraires établis pour juger de l'activité, mais la T4 est aussi active, tout comme la T2 et la T1. Tout dépend des effets que l'on quantifie.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Strat84
Maya6129hors ligne
Avatar

Inscrit le: 22.10.13
Messages: 442
Lobectomie
féminin
50+
Message:

Message

 (p483235)
Posté le: 02. Fév 2018, 17:04
Répondre en citant

josyk a écrit:
Bonjour

J'ignorais que le Dr Benoît Claeys avait écrit un nouveau livre.


il n'est pas encore paru

C’est ce que j’explique sur mon site internet et c’est ce que j’explique en détail dans mon nouveau livre sur la thyroïde à paraître chez Thierry Souccar en 2018.

ça c'est de la com ! Very Happy
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Maya6129
josyken ligne
Inscrit le: 09.02.14
Messages: 2960
Thyroïdite Hashimoto
Bas-Rhin (Alsace)
féminin
60+
Message:

Message

 (p483237)
Posté le: 02. Fév 2018, 17:08
Répondre en citant

Bon ben il faut qu'il corrige la date déjà (mars 2017 et non 2014).
_________________
Mon traitement : 1 Novothyral 75 (75µg de T4 + 15µg de T3) complété par Euthyrox 25µg (= Lévothyrox 25µg)
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: josyk
josyken ligne
Inscrit le: 09.02.14
Messages: 2960
Thyroïdite Hashimoto
Bas-Rhin (Alsace)
féminin
60+
Message:

Message

 (p483238)
Posté le: 02. Fév 2018, 17:09
Répondre en citant

Strat84 a écrit:
Josyk, ça c'est l'approche "simpliste" de la chose, au même titre que les médecins qui se fient uniquement à la TSH. Wink

La T3 est l'hormone la plus active selon les critères arbitraires établis pour juger de l'activité, mais la T4 est aussi active, tout comme la T2 et la T1. Tout dépend des effets que l'on quantifie.


Peux-tu m'expliquer en quoi la T4 est active car cela m'intéresse.

_________________
Mon traitement : 1 Novothyral 75 (75µg de T4 + 15µg de T3) complété par Euthyrox 25µg (= Lévothyrox 25µg)
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: josyk
Strat84hors ligne
Inscrit le: 11.04.12
Messages: 109
30+
Message:

Message

 (p483242)
Posté le: 02. Fév 2018, 17:31
Répondre en citant

On pourrait dire que la T4 est inactive si elle se contentait de se balader dans le sang, et si elle y restait sans interagir avec le reste du corps (donc, dans cette hypothèse la transformation T4/T3 résulterait d'un bête équilibre chimique intra-sanguin, quand la concentration en T3 baisse la T4 se transforme pour atteindre de nouveau une concentration d'équilibre).

Mais ce n'est pas du tout le cas, il y a des récepteurs un peu partout dans le corps qui interagissent avec la T4. C'est un peu réducteur de penser que ces interactions se limitent à une transformation gratuite, sans raison ni effet sur l'organe en question. Wink

Une recherche rapide, v'la de la documentation sur le sujet: http://www.edimark.fr/Front/frontpost/getfiles/4987.pdfLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre

(bon c'est pointu, et je n'ai lu qu'en diagonale, mais ça confirme le fait que la T4 est aussi une hormone active)
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Strat84
Maya6129hors ligne
Avatar

Inscrit le: 22.10.13
Messages: 442
Lobectomie
féminin
50+
Message:

Message

 (p483245)
Posté le: 02. Fév 2018, 17:41
Répondre en citant

merci pour le lien Strat84. Ca m'intéresse.Je vais lire ça à tête reposée Je pense aussi que si il y a des T4, T3, T2, T1, ce n'est pas pour rien. Elles doivent avoir chacune leur rôle.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Maya6129
shannon
Avatar

Message:

Messagetout simple dans la FAQ du forum!

 (p483255)
Posté le: 02. Fév 2018, 19:14
Merci. Ce message m'a été utile ! ont dit : Heliotrope, Sylviane91
Répondre en citant

Message

Catherine
Message: MessageFAQ : Métabolisme des hormones thyroïdiennes (p3563)
Posté le: 30. Juin 2002, 01:00 Marquez le message comme Non-lu Répondre en citant


L'iode est l'élément de base dans la formation des hormones thyroidiennes, il est fourni par l'alimentation, passe la barrière digestive et circule dans le sang sous forme d'iodures plasmatiques. 77% des iodures plasmatiques sont éliminées par les reins, 20% sont captées par la plus importante "pompe à iode" de l'organisme : la thyroide, le reste est capté par les autres pompes à iode de l'organisme qui sont :
-les glandes salivaires
- l'estomac
- les plexus choroides (petits organes intra-cérébraux responsables de la sécrétion du liquide céphalo-rachidien)
- les glandes mammaires.


Dans la thyroide, les iodures sont oxydées grâce à une enzyme appelée la thyroperoxydase, l'iodure oxydée devient "iode élémentaire". Ces iodes élémentaires s'organisent au sein d'une grosse protéine appelée thyroglobuline, où l'on aboutit à la formation de 2 sortes de mollécules appelées les tyrosines :
- la mono-iodo-tyrosine : MIT : comporte 1 iode
- la di-iodo-tyrosine : DIT : comporte 2 iodes.
La phase suivante, toujours au sein de la thyroglobuline, consiste en des couplages entre les MIT et les DIT :
MIT + DIT = T3 (3 iodes)
DIT + DIT = T4 (4 iodes)
MIT + MIT = T2 ( 2 iodes ) : la T2 aurait un rôle sur le fonctionnement
ovarien
A noter qu'il existe aussi une T1 dont le rôle n'est pas connu.


En gros donc, la thyroglobuline achevée se présente comme une grosse protéine contenant de la T4, de la T3, des MIT et des DIT non couplées.
La thyroglobuline est stockée dans la thyroide et déstockée en fonction des besoins de l'organisme. 75% des hormones fabriquées sont stockées, ce qui constitue une réserve pour plusieurs mois. Toutes ces étapes, depuis la captation des iodures, jusqu'àu déstockage, sont régulées par la TSH.
Le déstockage se produit par hydrolyse de la thyroglobuline, qui va donc libérer ses composants : une partie des MIT et des DIT restent dans la thyroide où elles seront recyclées. Sont libérées dans la circulation sanguine :
- l'autre partie des MIT et des DIT, qui seront redécomposées en iodes élémentaires, en vue d'être éliminés ou recyclés via les pompes à iodures.
- l'hormone T4
- l'hormone T3
- les hormones T2 et T1 dont on ne connait pas bien le rôle.


T4 comporte 4 iodes, cette structure est peu active.
La structure véritablement active est la T3 (3 iodes), qui elle peut pénétrer dans la cellule, à condition toutefois que les taux de potassium et de calcium soient corrects (trop de calcium rend la cellule moins sensible, le potassium la rend plus sensible).
Pour devenir T3, la T4 doit subir une "désiodation", c'est-à-dire doit perdre un iode.
Cette transformation a lieu dans le foie, les reins, mais aussi dans le système nerveux central, le tissu adipeux, l'hypophyse et la thyroide elle-même.
Cette transformation s'effectue grâce à une enzyme apelée "désiodase". Il s'àgit d'une enzyme à sélénium, qui pour fonctionner a surtout besoin de zinc, mais aussi de vitamine B2 et de cuivre.
Au niveau du cerveau : T4 est transformée en T3 par la propre désiodase du cerveau.
Au niveau du foie :
- une partie de T4 est stockée pour subvenir aux besoins accrus lors de maladie ou d'effort.
- une partie de T4 est convertie en T3 sous l'àction de la désiodase hépatique
- une partie de T4 est transformée en T3Reverse, ou rT3, qui n'a aucune action, rT3 sera ensuite désiodée en T2 puis T1.


A chaque désiodation, un iode est libéré, il sera recapté par les pompes à iodures.


Il est à noter qu'une fois entré dans la cellule, T3 doit fonctionner, la condition essentielle étant un taux normal de sélénium. Un niveau de sélénium trop bas rend l'hormone inactive.


Quelques petites précisions supplémentaires :
- l'inflammation et le gonflement des salivaires qui peut se produire lors d'un traitement à l'iode radioactif n'est pas le fait de la radio-activité, mais de la dose d'iode.
- un mauvais métabolisme des hormones thyroidiennes, c'est-à-dire une mauvaise utilisation au niveau de la cellule, peut induire la formation d'un goitre multi-nodulaire.


Mon hypothése est : s'il existe un déséquilibre oligo-élémentaire, toutes les conditions ne sont pas requises pour permettre :
- la transformation de T4 en T3
- la pénétration à l'intérieur de la celulle de T3 (dans ce cas, T3 ne serait-elle pas "désiodée" faute de pouvoir "entrer", ce qui provoquerait une libération excessive d'iodes, lesquels seraient recyclés via les pompes à iodures, en particulier les glandes salivaires, et donneraient les troubles à ce niveau que certains connaissent)
- l'utilisation de T3 par la cellule.


Une dernière chose : les hormones circulent dans le sang de 2 façons :
- liées à des "protéines porteuses", dans ce cas elles sont inactives.
- libres : dans ce cas elles sont actives.
Il convient donc de doser les "libres" : LT4 et LT3.
Les protéines porteuses s'appellent TBG (Thyroxin Binding Globulin).
Les oestrogènes augmentent les TBG, ce qui se produit en cas de grossesse ou de prise de contraceptifs.
Une carence protéique diminue les TBG, ce qui se produit en cas de prise d'anabolisants ou d'androgènes, ou dans le cas d'une cirrhose.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: shannon tout simple dans la FAQ du forum!
Sylviane91en ligne
Inscrit le: 04.09.17
Messages: 2021
Ablation thyroïde ca...
féminin
Message:

Message

 (p483333)
Posté le: 03. Fév 2018, 17:46
Répondre en citant

Merci pour tous vos retours , je vais regarder cela tranquillement. Freunde
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Sylviane91
wynnie
Avatar

Hypo / thyroide atro...
l'isle d'abeau
féminin
50+
Message:

Message

 (p484136)
Posté le: 09. Fév 2018, 21:38
Répondre en citant

Bonjour,

En réponse à une question posée par notre association mardi 6 février 2018 lors de la 3ème réunion du comité de suivi au ministère de la santé, l'ANSM a indiqué que l'option du BHT envisagée un moment dans le brevet du nouveau lévothyrox n'avait pas été retenue et que c'est le choix de l'acide citrique qui avait été retenu comme anti oxydant.

Donc pas de BHT dans le nouveau lévothyrox.

_________________
Wynnie

Appel aux dons spécifiques pour aider VST à assigner Merck et l'ANSM: cagnotte sur hello asso https://www.helloasso.com/associati.....fere-expertise-levothyroxLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: wynnie

Page 1 sur 1
imprimer le sujet: Crise, T 3 et Zinc
Sujet: 

Crise, T 3 et Zinc

dans le forum: 

Répondre au sujet Crise, T 3 et Zinc Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Poster un nouveau sujet: 
 
You can post calendar events in this forum
Précédent   Revenir en haut  
Index du Forum Forums Thyroïde Crise du Levothyrox Crise, T 3 et Zinc


'Vivre sans thyroïde' | Home | Plan du site | Contact

Actualiser la barre de navigation     Effacer les cookies déposés par ce forum   |  Passer à la version mobile (beta)


        Designed and powered by  free-Si.de  and  all-Si.de         based  on          Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group     Traduction par : phpBB-fr.com