Précédent
Index du Forum Forums Thyroïde Crise du Levothyrox sociologie et controverses sanitaires
Sujet: [url=t55803] 

sociologie et controverses sanitaires

[/url].
dans le forum: 
Page 1 sur 2
Aller à la page 1, 2  Suivant
Poster un nouveau sujet: 
 

Répondre au sujet sociologie et controverses sanitaires Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Auteur Message
bobettehors ligne
Inscrit le: 22.03.09
Messages: 3090
Hypothyroïdie auto i...
France - Lorraine sud-est
féminin
60+
Message:

Messagesociologie et controverses sanitaires

 (p479035)
Posté le: 02. Jan 2018, 15:09
Répondre en citant

eh oui, on s'y penche donc déjà (bien sûr pas seulement sur le Lévo) dans le monde des sociologues :

https://jeanyvesnau.com/2018/01/02/.....n-crime-contre-limmunite/Lien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre

je ne suis pas abonnée à Libération, donc je n'ai pas pu télécharger l'article cité.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: bobette sociologie et controverses sanitaires
bobettehors ligne
Inscrit le: 22.03.09
Messages: 3090
Hypothyroïdie auto i...
France - Lorraine sud-est
féminin
60+
Message:

Message

 (p479207)
Posté le: 03. Jan 2018, 16:18
Répondre en citant

L'article avait été quasi repris intégralement par le blogueur...je vous le livre tout de même, avec l'article de fond sur la vaccination, où on développe notamment l'argumentaire de la ministre...

Le présent post avait vocation à développer les arguments et réflexions autour de l'aspect sociologique des controverses sanitaires, thème qu'on nous propose tout le temps (avec son corollaire, la communication et les erreurs de communication) dans la crise du LNF...comme si c'était le seul souci, et ce débat détourne quelque peu l'attention du public, et l'éloigne du thème "santé" qui nous préoccupe sur le forum.

Alors il faut bien un endroit spécifique -ne croyez-vous pas ?- pour aborder nous aussi ce sujet, qui ne nous a pas échappé, mais que nous voulons empêcher de polluer le vrai débat qui nous concerne.

Si vous souhaitez qu'on aborde le thème des vaccinations en tant que telles, on pourrait ouvrir un autre sujet, non ?
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: bobette
Sylviane91en ligne
Inscrit le: 04.09.17
Messages: 2522
Ablation thyroïde ca...
féminin
Message:

Message

 (p479262)
Posté le: 03. Jan 2018, 19:41
Répondre en citant

Je cite un extrait de l'article : "La ministre y tentera un tour de force démocratique: parvenir à démontrer qu’il faut contraindre pour convaincre. "

Au secours ! Mais d'où tient-elle une idée pareille ? Twisted Evil


Dernière édition par Sylviane91 le 04. Jan 2018, 00:29; édité 1 fois
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Sylviane91
Sylviane91en ligne
Inscrit le: 04.09.17
Messages: 2522
Ablation thyroïde ca...
féminin
Message:

Message

 (p479271)
Posté le: 03. Jan 2018, 21:16
Répondre en citant

Comment peut-on être malade aujourd'hui avec une médecine qui transforme le patient en consommateur, sans souci authentique pour sa souffrance psychique? L'oubli du malade dans la médecine contemporaine semble être le prix à payer pour des soins toujours plus rationnels et scientifiques. L'exploration du corps humain, le diagnostic précoce des maladies, l'acharnement à les combattre par des traitements douloureux et invasifs, exproprient «pour son bien» le patient de son corps. À travers des protocoles de diagnostic et de soins très standardisés, à travers le contrôle social de nos existences par une surveillance médicale accrue au nom de la santé Comment alors restituer au patient sa valeur de sujet et ses droits pour éviter de le transformer en marchandise au profit des industries de santé? Comment concilier les exigences de la médecine scientifique et sa nécessaire vocation «thérapeutique», c'est-à-dire humaniste ?

À partir de son expérience du soin psychique, le psychanalyste a plus que jamais le devoir éthique et politique de mettre en garde contre les dérives de cette médicalisation généralisée et la «passion de l'ordre» qu'elle semble recouvrir.

Roland Gori est professeur de psychopathologie à l'université d'Aix-Marseille-I et psychanalyste, membre d'Espace analytique.

Marie-José Del Volgo est maître de conférences à la faculté de médecine de l'université d'Aix-Marseille-II, directeur de recherche en psychopathologie à l'université d'Aix-Marseille-I et praticien hospitalier à l'Assistance publique de Marseille.

En 2008, ils ont publié Exilés de l'intime. La médecine et la psychiatrie au service du nouvel ordre économique.


Livre : LA SANTE TOTALITAIRE, Essai sur la médicalisation de l'Existence

De Roland Gori, Marie-José Del Volgo



Je suis personnellement très sensible à cette thématique : je pense que cette "santé totalitaire" nous rend malades psychiquement, et donc physiquement aussi...

Un bien commun qui fait plus de mal que de bien...


Dernière édition par Sylviane91 le 04. Jan 2018, 00:31; édité 1 fois
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Sylviane91
Sylviane91en ligne
Inscrit le: 04.09.17
Messages: 2522
Ablation thyroïde ca...
féminin
Message:

Message

 (p479274)
Posté le: 03. Jan 2018, 21:35
Merci. Ce message m'a été utile ! ont dit : Valériane, Midofa
Répondre en citant

Je cite au complet, un article qui me semble très important (l'url de l'article est en bas de page) :


Et si l’obligation vaccinale n’était que le début?

03. novembre 2017 ·

Je viens de découvrir grâce à ma liste tweeter un article de blog du BMJ ( British Medical Journal).

Cet article, écrit par une ingénieure informatique, a pour sujet l’obligation qu’ont les femmes uruguayennes à se soumettre à une mammographie de dépistage tous les 2 ans à partir de 40 ans. C’est le seul pays au monde à avoir rendu obligatoire, le dépistage du cancer du sein par mammographie.

Mais cet article, dont on pourrait croire qu’il ne s’intéresse qu’au dépistage du cancer du sein par mammographie, va en fait beaucoup plus loin.




J’ai décidé de mettre en lumière cet article car je pense qu’il est important que le plus grand nombre prenne connaissance de cet article. En effet, il décrit en filigrane ce qui pourrait se passer en France. L’obligation vaccinale qui vient d’être votée pourrait être la première marche vers un système de contrainte médicale beaucoup plus large.


Je croyais en écrivant un précédent article où je faisais référence à la BD SOS bonheur que « la police médicale » n’était que de la fiction. Mais je découvre avec cet article qu’un pays l’a déjà mise en pratique. Ce pays, éloigné de nous est l’ URUGUAY. C’est un petit pays mais moderne.

Il est éloigné de nous géographiquement et aussi par sa langue ( l’espagnol) que peu d’entre nous comprennent et pratiquent.

Le billet du BMJ est d’autant plus intéressant qu’il est accessible à ceux qui comprennent l’anglais même s’ils n’ont pas, comme moi, un très grand niveau.

Pour ceux qui ne comprennent rien en anglais, je les encourage à utiliser un outil comme Google Traduction. Cet outil n’est pas parfait mais il permettra à chacun de comprendre l’intégralité de ce texte . Il suffit juste de faire un copier coller du texte de l’article du BMJ.


Que nous apprend cet article :

» “It’s the only country in the world with this sort of mandatory screening. »

« C’est le seul pays au monde où le dépistage du cancer du sein par mammographie est obligatoire » . Il est aussi rappelé qu’il n’y a pas de base scientifique solide pour rendre obligatoire un tel dépistage.



La suite est, de mon point de vue, encore plus intéressante.



Chaque citoyen uruguayen est tenu de posséder une carte de santé « health card » . Cette carte a été introduite en 1937 durant la dictature de l’époque. Sans cette carte la « vie sociale » est impossible.



« Health cards are mandatory for schoolchildren, teenagers, university students; anyone in employment; for people applying for a driving licence; for applications to sports clubs and so on. Without a health card citizens cannot take part in these activities. If all requirements are met, the health card is issued for a period of two years. »

« Les cartes de santé sont obligatoires pour les écoliers, les adolescents, les étudiants universitaires; toute personne en emploi; pour les personnes qui demandent un permis de conduire; pour l’inscription aux clubs de sport et ainsi de suite. Sans carte de santé, les citoyens ne peuvent participer à ces activités. Si toutes les conditions sont remplies, la carte de santé est délivrée pour une période de deux ans.«

Cette carte, obligatoire impose un certain nombre d’examens :

« The tests included in the health card are: blood, urine, clinical review, vaccines control, eye and dental checkups. The blood test is intended to detect diabetes, cholesterol and syphilis. Additional tests are required for women: for example, a cervical smear test and, for women aged 40-59, mammography. »

« Les tests à réaliser pour la carte de santé sont: sang, urine, examen clinique, contrôle des vaccins, examens oculaires et dentaires. Le test sanguin est destiné à détecter le diabète, le cholestérol et la syphilis. Des tests supplémentaires sont nécessaires pour les femmes: par exemple, un frottis cervico-vaginal et, pour les femmes de 40-59 ans, la mammographie. »

L’auteur qui n’est pas médecin, raconte son parcours et le moment où elle s’est interrogée sur ces obligations en particulier sur la mammographie de dépistage. Elle a ainsi du saisir les tribunaux pour ne pas réaliser la mammographie de dépistage. Il est intéressant de lire par soi même son « parcours du combattant ».





Nous avons donc l’exemple d’un pays avancé, où l’état impose des examens de santé dont certains n’ont aucune base scientifique solide, loin s’en faut. Si un contrôle oculaire, dentaire, certains éléments de biologie sont utiles en tant que dépistage, d’autres n’ont pas d’intérêt voir sont même délétères.

Cela pose clairement le problème de l’obligation.

Quand un dispositif d’obligation pour des éléments de santé existe, ceux qui dirigent peuvent y faire rentrer ce qu’ils désirent et cela même si les bases scientifiques sont absentes.





Tant qu’il n’y a pas d’obligation, il y a encore une certaine « liberté » même si la recommandation peut être forte quand elle n’est pas biaisée par des incitations financières.

Ainsi en France, la CPAM par l’intermédiaire de primes ( ROSP), récompensent, par exemple les médecins qui font la promotion de la mammographie de dépistage, mais il y a bien d’autres items . Combien de patients sont-ils informés de ce dispositif? Combien de femmes sont au courant que leur médecin touche de l’argent de la CPAM pour qu’elles réalisent une mammographie de dépistage tous les 2 ans?





Un autre élément apparaît dans ce texte : les liens d’intérêt et les croyances.

En URUGUAY le président est oncologue de profession : « President Tabaré Vázquez, an oncologist by profession, instigated this » .

C’est lui qui a mis en place en 2006, l’obligation faite aux femmes de réaliser une mammographie de dépistage, soit un an après son élection. Comment ne pas voir un lien d’intérêt quand l’auteur de l’article l’évoque expressément?

Nous avons la même problématique aujourd’hui avec madame BUZYN et l’obligation vaccinale.

Je vous rappelle, pour mémoire, que 49 sociétés savantes ont publié un manifeste en faveur de l’obligation vaccinale.



Cet article montre aussi que ceux qui décident d’une obligation ne s’embarrassent nullement des lois qui protègent les citoyens. Lois qui sont pourtant en vigueur.

« the Universal Declaration on Bioethics and Human Rights adopted unanimously and by acclamation in 2005 by the General Conference of UNESCO. It requires free and informed consent of the person concerned for any preventive, diagnostic, and therapeutic medical intervention [5]. »

« la Déclaration universelle sur la bioéthique et les droits de l’homme adoptée à l’unanimité et par acclamation en 2005 par la Conférence générale de l’UNESCO. Elle nécessite le consentement libre et éclairé de la personne concernée pour toute intervention médicale préventive, diagnostique et thérapeutique [5].«

La France a elle aussi signée cette déclaration.

Que dit cette déclaration universelle sur la bioéthique et les droits de l’homme?

Article 6 – Consentement

1. Toute intervention médicale de caractère préventif, diagnostique ou thérapeutique ne doit être mise en œuvre qu’avec le consentement préalable, libre et éclairé de la personne concernée, fondé sur des informations suffisantes. Le cas échéant, le consentement devrait être exprès et la personne concernée peut le retirer à tout moment et pour toute raison sans qu’il en résulte pour elle aucun désavantage ni préjudice.

La vaccination est un acte préventif, cet article s’applique donc. L’obligation vaccinale contrevient donc à cette loi car le consentement préalable n’est plus possible.


Article 8 – Respect de la vulnérabilité humaine et de l’intégrité personnelle

Dans l’application et l’avancement des connaissances scientifiques, de la pratique médicale et des technologies qui leur sont associées, la vulnérabilité humaine devrait être prise en compte. Les individus et les groupes particulièrement vulnérables devraient être protégés et l’intégrité personnelle des individus concernés devrait être respectée.

Les enfants ne font-ils pas parties d’un groupe particulièrement vulnérable?

Article 18 – Prise de décisions et traitement des questions de bioéthique

1. Le professionnalisme, l’honnêteté, l’intégrité et la transparence dans la prise de décisions devraient être encouragés, en particulier la déclaration de tout conflit d’intérêts et un partage approprié des connaissances. Tout devrait être fait pour utiliser les meilleures connaissances scientifiques et méthodologies disponibles en vue du traitement et de l’examen périodique des questions de bioéthique.

2. Un dialogue devrait être engagé de manière régulière entre les personnes et les professionnels concernés ainsi que la société dans son ensemble.

Ici aussi dans le cadre de l’obligation vaccinale qui a été votée, la transparence dans la prise de décisions est loin d’avoir été appliquée.

Et que penser du dialogue?



La Loi française du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé dite loi KOUCHNER consacre, par exemple un principe : le consentement libre et éclairé du patient aux actes et traitements qui lui sont proposés.

Même si cette loi est intervenu pour palier aux manques de la loi après l’arrêt PERRUCHE, l’article 34 du PLFSS 2017 qui vient d’être voté contrevient manifestement à cette loi.



Aujourd’hui avec l’obligation vaccinale, il semble bien que certains droits des patients soient bafoués. Certains s’en sont fait l’écho durant le débat et les semaines qui ont précédé l’adoption de l’obligation vaccinale.





Enfin, une phrase dans le texte de l’article du BMJ a aussi, retenue mon attention :

» None of the doctors that I met accepted that I had a right to refuse the test. »

« Aucun des médecins que j’ai rencontrés n’a accepté que j’avais le droit de refuser le test.«

Les médecins ne sont pas « une barrière protectrice » pour l’intérêt des malades.

Ces derniers sont pourtant très appréciés par les patients comme une étude récente l’aurait démontré. Ces patients seraient-ils aussi satisfaits de leurs médecins s’ils pouvaient lire cet article? Seraient-ils si satisfaits s’ils apprenaient que les médecins « obéissent » même quand ils ne devraient pas le faire? Cela montre que la sacro-sainte indépendance médicale n’est aujourd’hui dans une grande majorité des cas, plus qu’un leurre.







Vous voyez donc toute l’importance de cet article et vous comprenez sans doute ma volonté de le partager.

Je suis très inquiet pour l’avenir depuis le vote de cette obligation vaccinale.

Je pense toujours à la fable de la grenouille dans la casserole d’eau froide sous laquelle il est mis le feu et qui reste dedans sans chercher à s’échapper et meure.

Je repense aussi à ce magnifique poème que j’ai déjà cité dans un précédent billet.

J’ai vraiment le sentiment que nous avançons par petit pas vers une vraie dictature médicale.

Le mépris, la surdité des autorités face à la demande d’un débat, la contradiction entre cette obligation vaccinale et certaines lois qui protègent les droits de l’homme et des patients doit interroger.

Qui plus est cette obligation a été votée dans l’indifférence générale de la majorité de mes confrères quand ils ne la soutiennent pas.





PS : Le monde de la santé est de plus en plus inquiétant. Pour vous en convaincre, lisez cet article :

https://theconversation.com/apres-l.....s-essais-cliniques-86375?Lien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre


Source de l'article : http://hippocrate-et-pindare.fr/201.....nale-netait-que-le-debut/Lien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre


Dernière édition par Sylviane91 le 04. Jan 2018, 00:42; édité 1 fois
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Sylviane91
Sylviane91en ligne
Inscrit le: 04.09.17
Messages: 2522
Ablation thyroïde ca...
féminin
Message:

Message

 (p479275)
Posté le: 03. Jan 2018, 21:40
Répondre en citant

Un point de vue plus personnel, cette fois.

J'ai eu cette même intuition que les deux auteurs précédents, mais beaucoup plus tôt encore.

Et je trouve que tout ce qui se passe en ce moment, non seulement le confirme, mais c'est comme si il y avait un énorme WARNING écrit en gros et en rouge. Nous ne pouvons pas être que trois à nous en être aperçu : j'espère que nous sommes beaucoup à l'avoir conscientisé.


Dernière édition par Sylviane91 le 04. Jan 2018, 00:28; édité 1 fois
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Sylviane91
Sylviane91en ligne
Inscrit le: 04.09.17
Messages: 2522
Ablation thyroïde ca...
féminin
Message:

Message

 (p479278)
Posté le: 03. Jan 2018, 22:06
Répondre en citant

L’anthropologue américaine Adriana Petryna souligne, dans son livre When Experiments Travel (en français Quand les expérimentations voyagent, non traduit), que les compagnies trouvent dans cette non-accessibilité initiale aux soins une justification « éthique » à leur activité dans ces pays. Or, un tel argument doit être fortement nuancé car si le traitement a un quelconque effet positif sur l’état du patient, celui-ci n’aura plus accès au produit qu’il a contribué à développer une fois les tests cliniques terminés. Même si le produit en question devient disponible dans son pays, le patient sera le plus souvent dans l’incapacité financière d’y accéder.

Source : https://theconversation.com/apres-l.....es-essais-cliniques-86375Lien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre


Est-ce qu'on peut imaginer un truc plus...heu...je vais utiliser un mot trivial, plus "dégueulasse" que ça ?

Un être humain aide à expérimenter un nouveau médicament, il en prend aussi tous les risques ( ! ) et si cela marche, il n'y a pas accès par la suite.....


Comment peut-on penser un instant que les labos sont dans une démarche future au service des patients quand on prend connaissance de cela ?

Certes, il est normal qu'ils fassent du profit aussi, mais ATTENTION, nous sommes en train de basculer dans tout autre chose !



[i]J'ai une copine qui a 83 ans...et la grande chance d'être dans une très bonne forme physique pour son âge (on en bave tous d'envie et on espère être comme elle à son âge ). Mais comme elle a du mal à joindre les deux bouts (très petite retraite), elle va faire, quand elle le peut, des essais cliniques sur Paris où elle est payée pour ces essais cliniques (normal)....et bien, croyez le ou non....les labos, qui pourtant ne sont pas sur la paille, c'est le moins que l'on puisse dire...refusent de lui rembourser son malheureux ticket de Rer de 10,50 euros l'aller-retour, qu'elle est obligée de débourser pour se rendre aux essais cliniques.... C'est à vomir, je trouve.
[/i]


Dernière édition par Sylviane91 le 04. Jan 2018, 00:35; édité 7 fois
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Sylviane91
Sylviane91en ligne
Inscrit le: 04.09.17
Messages: 2522
Ablation thyroïde ca...
féminin
Message:

Message

 (p479284)
Posté le: 03. Jan 2018, 22:25
Répondre en citant

"Une dystopie est un récit de fiction dépeignant une société imaginaire organisée de telle façon qu'elle empêche ses membres d'atteindre le bonheur. Une dystopie peut également être considérée, entre autres, comme une utopie qui vire au cauchemar et conduit donc à une contre-utopie."


Ce n'est plus un récit de fiction : on y est.


C'est tout. J'ai dit ce que j'avais à dire.


Dernière édition par Sylviane91 le 04. Jan 2018, 00:27; édité 1 fois
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Sylviane91
Sylviane91en ligne
Inscrit le: 04.09.17
Messages: 2522
Ablation thyroïde ca...
féminin
Message:

Message

 (p479296)
Posté le: 04. Jan 2018, 00:07
Répondre en citant

Ps : dans un des commentaires, sous l'article sur l'Uruguay, le médecin a mentionné VST.

Je cite le commentaire au complet :


"Suite aux différents commentaires sur ce blog ou ailleurs, il est clair qu’aujourd’hui la question qui se pose est celle de la forme d’action à envisager pour contrer cette « dictature » en marche.

Certains réclament que tous ceux qui contestent se regroupent.
Le problème et tu le sais aussi bien que moi est que les opposants sont plus que divers et que toi et moi dans ce problème de vaccination nous ne voulons pas être assimilés à la mouvance antivaccinaliste.
Nous essayons de trouver une voie médiane.
Mais hélas que ce soit en politique ou dans la santé, notre société conteste toute voie médiane.
Nous sommes dans une dualité où si nous ne sommes pas pour, nous nous trouvons obligatoirement dans la « mouvance » contre.
Pour moi la réalité est toute autre et la caricaturer en « pour et contre » c’est ignorer l’essentiel.

Personnellement, j’ai beau réfléchir , je ne trouve pas de solutions pour une action efficace.
La concertation citoyenne que ce soit pour le dépistage du cancer su sein par mammographie ou celle sur la vaccination, ont été instrumentalisée par le pouvoir en place.
Les conclusions de ces concertations ont été niées par les autorités pour être remplacées, par la communication des experts car ils exprimaient ce que les autorités voulaient et non ce qui ressortait de ces concertations.

Par ailleurs les pétitions de toutes sortes n’ont aucune influence sur la décisions des autorités.
Elles ne servent à rien et nous pouvons le constater tous les jours même si beaucoup croient en leur utilité.

Même quand des associations de patients, structurées et puissantes sont reçues par la ministre, elles se plaignent de n’être pas entendues :
VST_CP_Mission_flash_20171102.pdfLien à l'intérieur du forum qui ouvre une nouvelle fenêtre

Alors que faire pour que les autorités arrêtent leur autoritarisme, l’application de leurs croyances car elles ont le pouvoir de les imposer sans être inquiétées d’aucune manière ?

Je crois qu’aujourd’hui en France, il n’existe aucun contre pouvoir à l’autoritarisme des autorités qui croient détenir la vérité.
C’est pourquoi je suis particulièrement pessimiste aujourd’hui."


Dernière édition par Sylviane91 le 04. Jan 2018, 00:29; édité 2 fois
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Sylviane91
Beatehors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 44070
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

Message

 (p479297)
Posté le: 04. Jan 2018, 00:23
Merci. Ce message m'a été utile ! dit : Sylviane91
Répondre en citant

Bonsoir Sylviane,

wow, c'est chouette, ça, qu'on cite notre association (et qu'on la traite de "structurée et puissante", en plus ... ce qui n'est pourtant pas vraiment le cas ... plus toute cette histoire ubuesque s'éternise, plus j'ai l'impression que nous sommes "tout petits", qu'on a beau s'agiter, on a vraiment du mal à inverser le cours des choses ... mais nous le lâcherons rien, hein ?!)

Dis, pourrais-tu, pour une meilleure lisibilité, mettre les textes que tu cites entre balises "Quote" ? Ainsi, le texte cité sera mieux séparé du reste du message, on ne risque pas de confondre citation et tes propres remarques. Il suffit de souligner le texte, puis de cliquer sur le petit carré "Quote" au-dessus.

Ou alors, mets-le dans une autre police (p.ex. en italiques), ou une autre couleur, pour qu'il se confonde moins avec tes propres dires. Mais le plus clair, c'est le "quote".

Merci d'avance, et merci pour toutes tes recherches !

Bises et à bientôt !

Beate
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
bobettehors ligne
Inscrit le: 22.03.09
Messages: 3090
Hypothyroïdie auto i...
France - Lorraine sud-est
féminin
60+
Message:

Message

 (p479299)
Posté le: 04. Jan 2018, 00:33
Répondre en citant

Sylviane, ça m'arrangerait aussi si tu pouvais bien individualiser les citations Embarassed ton esprit fonctionne visiblement bien plus vite que le mien, je l'avoue, et quand je lis quelque chose, il me faut beaucoup de temps pour saisir (sauf si c'est vraiment mon domaine habituel) et ça me complique encore la compréhension quand je suis obligée de faire un effort supplémentaire, je suis vraiment désolée !

Dernière édition par bobette le 04. Jan 2018, 00:36; édité 1 fois
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: bobette
Sylviane91en ligne
Inscrit le: 04.09.17
Messages: 2522
Ablation thyroïde ca...
féminin
Message:

Message

 (p479300)
Posté le: 04. Jan 2018, 00:34
Répondre en citant

D'accord Béate : je ne savais pas comment employer la fonction "Quote" maintenant, c'est compris, je l'appliquerai à l'avenir (pour ce qui précède, je viens de mettre en italique, mes propres phrases, pour plus de clarté). Smile
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Sylviane91
Ktrin'hors ligne
Avatar

Inscrit le: 26.12.08
Messages: 2484
60+
Message:

Message

 (p479302)
Posté le: 04. Jan 2018, 00:46
Répondre en citant

Coucou,

Désolée de ne pas avoir retenu le titre du livre et celui du reportage sur son auteur, présent à la fin des actualités sur France 3 ce soir, il y a environ 15-20'.

Allez vite voir le replay : il parle du pouvoir industriel et de l'état sur celui de la Santé ......

Et Merci à Bobette et à Sylviane pour kes supers liens trouvés !
Je ne prends pas le temps de les lire tous, mais je m'informe !

Bises du soir,
Ktrin'

_________________
Aidez VST à assigner Merck :
Tous les renseignements ici :
Lien à l'intérieur du forumviewtopic.php?p=477796#477796
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Ktrin'
Sylviane91en ligne
Inscrit le: 04.09.17
Messages: 2522
Ablation thyroïde ca...
féminin
Message:

Message

 (p479304)
Posté le: 04. Jan 2018, 00:54
Répondre en citant

Sur quelle région es-tu Catherine ? Il y a plein de FR3 différents ! Very Happy
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Sylviane91
Ktrin'hors ligne
Avatar

Inscrit le: 26.12.08
Messages: 2484
60+
Message:

Message

 (p479305)
Posté le: 04. Jan 2018, 01:11
Répondre en citant

Toulouse, Occitanie !

Mais c'était à la fin de l'émission nationale !
Je me note de regarder le replay demain et le noterais ici.

_________________
Aidez VST à assigner Merck :
Tous les renseignements ici :
Lien à l'intérieur du forumviewtopic.php?p=477796#477796
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Ktrin'
Aller à la page 1, 2  Suivant
Page 1 sur 2
Aller à la page 1, 2  Suivant
imprimer le sujet: sociologie et controverses sanitaires
Sujet: 

sociologie et controverses sanitaires

dans le forum: 

Répondre au sujet sociologie et controverses sanitaires Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Poster un nouveau sujet: 
 
You can post calendar events in this forum
Précédent   Revenir en haut  
Index du Forum Forums Thyroïde Crise du Levothyrox sociologie et controverses sanitaires


'Vivre sans thyroïde' | Home | Plan du site | Contact

Actualiser la barre de navigation     Effacer les cookies déposés par ce forum   |  Passer à la version mobile (beta)


        Designed and powered by  free-Si.de  and  all-Si.de         based  on          Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group     Traduction par : phpBB-fr.com