Précédent
Index du Forum Forums Thyroïde Cancer Décodage biologique etc, que faut-i...
Sujet: [url=t23316] 

Décodage biologique etc, que faut-il en penser ?

[/url].
dans le forum: 
Page 1 sur 3
Aller à la page 1, 2, 3  Suivant
Poster un nouveau sujet: 
 

Répondre au sujet Décodage biologique etc, que faut-il en penser ? Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Auteur Message
Ella91
Message:

Message

 (p176641)
Posté le: 19. Nov 2008, 12:10
Répondre en citant

Suite de la discussion Lien à l'intérieur du forum"Réactions de votre entourage par rapport à votre maladie ?"

Beate a écrit:
Coucou Francine (et les autres),

la phrase de ton petit fils me fait réagir !

Il existe en effet une "école", typiquement française je crois (?) qui tente d'interprêter, de "psychanalyser" ainsi des mots, de leur donner un SENS rien que d'après le son qu'ils produisent quand on les prononce (l'un des exemples les plus frappants, c'est ce fameux "tumeur = "tu meurs", mais il en existe d'autres, je ne me rappèle plus très bien, il y en a par exemple qui comportent le mot "mère")

Or, si c'était vraiment comme cela, que le NOM d'une maladie a un rapport direct avec son issue, et bien, il faudrait que ça marche dans TOUTES les langues, non ?

Et ce n'est absolument pas le cas !

Le mot "tumeur" vient du latin "tumere", enfler, et désigne l'augmentation en volume d'un tissu. En anglais, c'est "tumor", en allemand, c'est "Tumor" ... et dans ces langues-là, ça ne veut RIEN dire d'autre que "tumeur", aucun rapport avec le verbe "mourir" ("to die", en anglais, ou "sterben" en allemand) ...

Et puis, "tumeur" ne veut pas forcément dire "maligne" ... puisqu'une tumeur peut aussi être BENIGNE ...

Personnellement, je trouve donc cette interprêtation TRES hasardeuse, et très dangéreuse aussi, puisque très angoissante ... (or, je l'ai déjà assez souvent entendue ... p.ex. récemment dans un congrès où l'on parlait de la proposition d'ôter le mot "cancer" de la classification des microcarcinomes, en les reclassifiant comme "papillary microtumors", en français "microtumeurs papillaires" ... or, si en anglais ça passe très bien, et que "tumor" fait moins peur que "cancer", un médecin français dans la salle a tout de suite fait remarquer que les patients, en entendant ce mot, entendront "tu meurs" ... ça m'avait frappée, cette différence d'interprêtation d'une langue à l'autre !)

C'est vrai que ça peut notamment traumatiser les enfants ... et essayer de "les préserver" en leur cachant des choses, en arrêtant de parler dès qu'ils approchent etc, est pire que tout, et alimente encore leurs peurs (souvent démesurées), car "si on nous le cache, c'est que c'est très grave", or ils sentent bien que quelque chose se passe !

Il faut leur expliquer brièvement, avec des mots simples, sans "trop en faire", et bien sûr ne pas les surcharger ... c'est là qu'il est important d'être entouré d'autres personnes qui peuvent prendre le relais quand c'est nécessaire.

Gros bisou et bon courage à tous !

Beate



Hello Beate,


Je mets ici un lien à propos de ce qu'est vraiment le décodage biologique et pas ces interprétations hasardeuses ou de la psycho à deux balles tel que vous décrivez qu'ont fait les personens de votre entourage.


http://www.existence.fr/index/page-32.html


Je sais que ça sent un peu le souffre de le mettre sur un forum médical, mais tu connais ma position : l'un n'empêche pas l'autre ! (les deux cohabitent parfaitement en moi). Smile Et ce lien a le mérite d'expliquer, le plus brièvement possible car le sujet est très vaste et complexe, ce que c'est.

Comme vous pourrez le constater si vous lisez cet article, ce n'est pas du tout un système de culpabilisation....ce domaine de recherche a été dévoyé par la vulgarisation, avec des phrases débiles à l'emporte pièce de l'entourage qui dit : tu t'es fabriqué ton cancer (comme si on était dans uns système d'auto-destruction)...pas du tout, de même il y a eu l'ombre d'un ou deux praticiens en décodage biologique (des médecins parfois) qui se sont opposés à toute autre forme de traitement...dans les faits, la majorité des praticiens dans ce domaine ont une éthique et les pieds sur terre : ils ne demandent pas à leurs patients d'arrêter leur traitement médical..;


Je donne un exemple...j'utilise le décodage biologique pour moi (sans l'aide de personne car j'ai un bon entraînement pour l'auto-analyse) pour des "petits maux" (rhume, verrue etc...) et cela fonctionne archi-bien.

Par contre je pars du principe que nul n'est tout puissant...ni la médecine, ni le décodage biologique... ni moi d'ailleurs Wink;donc pour quelque chose de + grave comme le cancer de la thyroïde, je vais prioriser la médecine classique, ce qui ne m'empêche pas non plus d'observer tout cela à l'aune du décodage biologique aussi.

Nous vivons une époque formidables où nous avons plusieurs outils à notre disposition. Il ne faut pas crier "au loup trop vite" et accepter de connaîtres d'autres choses aussi..;tout en restant pragmatique et pas dingues non plus...il ne faut pas prendre de risques inutiles. Oui à la médecine classique mais non à une chasse abusive "aux sorcières". Ce n'est pas: ou bien la médecine classique / ou/ la secte ou je ne sais quoi de délirant d'apparenté. Tout cela est très complémentaire au contraire.

Ce n'est pas non plus un passage obligé, on n'est pas obligé d'être intéressé par ce sujet... juste quelques mots pour rétablir l'équilibre.

Amicalement,

Ella
Précédent   Revenir en haut
imprimer le message de: Ella91
s38hors ligne
Inscrit le: 02.01.05
Messages: 1569
Message:

Message

 (p176664)
Posté le: 19. Nov 2008, 14:58
Répondre en citant

Bonjour Ella,

je viens de consulter le lien que tu as mis.
J'ai beaucoup de mal à adhérer à cette approche de la maladie et pourtant, je suis généralement "ouverte" aux approches alternatives.

Si j'ai bien compris ce que j'ai lu, à chaque maladie (de la plus bénine à la plus grave) correspond un choc émotionnel auquel on peut la rattacher. Cette hypothèse est à la fois séduisante (mais n'est-ce pas là une analyse psychologique -qui devrait relever des spécialistes ayant reçu une formation adéquate ? (1)) et réductrice (elle laisse penser qu'il y a une raison à chaque maladie mais oublie -sciemment ? - des facteurs aussi simples que la pollution et autres matériaux nocifs pour la santé).

Ce qui me gène aussi, c'est qu'à l'aide de "stages" payants, chacun a l'illusion de mieux "se comprendre" et d'être son propre médecin, en quelque sorte (j'ai bien noté qu'il ne s'agit pas d'arrêter de consulter son médecin habituel).
J'aimerais bien connaître le prix de l'un de ces stages ...... et bizarrement, aucun prix n'est indiqué ..... à moins que cela m'ait échappé ....

Cette approche semble te convenir. C'est une bonne nouvelle mais il faut rester très prudent malgré tout.

(1) voici un passage qui me conduit à parler d'approche psychologique :

La démarche que je propose est d'aller là où ça fait mal, là où on n'a pas envie d'aller, dans cet inconscient émotionnel, douloureux, difficile. Aller voir là où l'on n'a pas trouvé de solution, là où l'on n'a pas su s'adapter… On y va rarement tout seul. Et c'est bien pour cela que l'on fait le symptôme. Et c'est bien par là que passe la solution. Aller par ce chemin-là pour arriver à cette libération, à cette déprogrammation, soit dans son histoire personnelle, soit dans son histoire familiale.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: s38
Ella91
Message:

Message

 (p176680)
Posté le: 19. Nov 2008, 15:36
Répondre en citant

s38 a écrit:
Bonjour Ella,

je viens de consulter le lien que tu as mis.
J'ai beaucoup de mal à adhérer à cette approche de la maladie et pourtant, je suis généralement "ouverte" aux différentse approches de al maladie.
Si j'ai bien compris ce que j'ai lu, à chaque maladie (de la plus bénine à la plus grave) correspond un choc émotionnel auquel on peut la rattacher. Cette hypothèse est à la fois séduisante (mais n'est-ce pas là une analyse psychologique -qui devrait relever des spécialistes ayant reçu une formation adéquate ?) et réductrice (elle laisse penser qu'il y a une raison à chaque maladie mais oublie -sciemment ? - des facteurs aussi simples que la pollution et autres matériaux nocifs pour la santé).

Ce qui me gène aussi, c'est à l'aide de "stages" payants, chacun a l'illusion de mieux "se comprendre" et d'être son propre médecin, en quelque sorte (j'ai bien noté qu'il ne s'agit pas d'arrêter de consulter son médecin habituel).
J'aimerais bien connaître le prix de l'un de ces stages ...... et bizarrement, aucun prix n'est indiqué ..... à moins que cela m'ait échappé ....

Cette approche semble te convenir. C'est une bonne nouvelle mais il faut rester très prudent malgré tout.



Bonjour S38,



Non ce n'est pas tout à fait ça...TOUT ne s'explique pas, ni ne se traite ainsi. ciomme tu as pu le lire, si tu manges une huître avariée et que tu vomis...ben c'est à cause de l'huitre avariée Wink ...mais c'est absolument vrai que le système biologique ne fait pas du tout la différence entre la réalité et l'imaginaire...cela a le même impact...d'où le fait que les chocs psychologiques ont également un impact sur la biologie...je l'ai tellement vérifié souvent dans ma vie que pour moi il n'y a plus aucun doute là-dessus.


Spécialistes de quoi ? Je ne comprends pas. Ayant moi-même suivi un long travail thérapeutique il y a longtemps, je suis bien placée pour savoir que le psy n'est qu'accompagnant en la matière, mais le "savoir" sur toi, c'est bel et bien toi qui l'a...pas le psy...

Je n'ai aucune idée du prix de ses stages. N'en ai pas suivi un moi-même, et ne compte pas en suivre. Si tu tapes son nom sur google, tu trouveras son site et sand doute le prix des stages.
je ne me sers que de livres (achetés d'occase en plus), de mon savoir personnel.
Ceci dit et dans l'absolu, se faire payer pour communiquer un savoir n'est pas qqc qui me choque du tout. Je ne connais personnellement personne autour de moi qui le fasse gratuitement et ce quelque soit le domaine du savoir, mis à part quelques retraités bénévoles (mais qui ont d'autres sources de revenus pour vivre). Ni aucun médecin qui ne soigne gratuitement non plus d'ailleurs.


Je pense que mis à part les "gourous" inconscients et dangereux qui conseillement d'arrêter un traitement, il ne faut pas se méfier de toutes ces choses sous prétexte qu'elles ne sont pas dans le giron officiel. En France, contrairement à l'Allemagne et aux Etats-Unis, nous sommes loin d'être en avance de ce côté là....


Je te donne un exemple très concret de ce que j'avance.

Quand on m'a annoncé que j'avais un début de cancer de la thyroïde, le lendemain j'étais aphone (vraiment aphone) et j'avais mal à la gorge, très mal même. Extérieurement et classiquement on peut penser : Tiens elle a pris froid à ce moment là...;sauf que :
J'ai "décodé" : quand on m'a appris la nouvelle par téléphone, je suis restée littéralement "sans voix" sous l'effet de la surprise. Cela m'a fait peur, bien sûr, comme tout le monde..le mot "cancer"..;ensuite je n'y connaissais rien en matière de thyroïde, dans mon imaginaire la thyroïde c'était "dans le cou" (au milieu du cou, à la gorge) point barre.

Or la biologie ne fait pas la différence entre le réel et l'imaginaire...conflit, que j'exprime immédiatement : je n'ai plus de voix, la gorge enflammée et j'ai mal à la gorge.

Ensuite pendant deux jours je me renseigne : le forum, les médecins etc...je comprends exactement ce qu'est la thyroïde, où elle se trouve et surtout...que c'est un cancer qui pris à temps et bien soigné se guérit quasi tout le temps. Je solutionne le conflit de peur de la mort (= ouf! je peux m'en sortir) et je cesse d'assimiler la thyroïde à tout le cou localement parlant.

Le troisième jour et ce naturellement, la gorge n'était plus enflammée et ma voix revenait....


CQFD


Bien évidemment, je ne dis pas que c'est la réponse à tout...Un cancer de la thyroïde par exemple peut avoir été provoquée par un pesticide ou Tchernobyl (hypothèses que certains retiennent) mais je dis que quand même ça "fonctionne" dans un nombre de cas assez important pour que cela ne soit pas mis de côté dans tout l'éventail de recherches que l'on a à sa disposition.
Précédent   Revenir en haut
imprimer le message de: Ella91
caranellhors ligne
Inscrit le: 03.05.05
Messages: 9574
Hypothyroïdie
Limoges
féminin
40+
Message:

MessageJai failli en mourrir...

 (p176686)
Posté le: 19. Nov 2008, 15:48
Répondre en citant

Ella91 a écrit:
mais c'est absolument vrai que le système biologique ne fait pas du tout la différence entre la réalité et l'imaginaire...cela a le même impact...


Ella je comprends les réticences des certains (perso c plus ke ça)... j'ai failli mourrir à cause de cette phrase. La lire me fait trembler de trouille... telle qu'elle on me l'a dite... en me renvoyant chez moi avec une crise d'allergie TRES grave!!!!

Citation:
d'où le fait que les chocs psychologiques ont également un impact sur la biologie...je l'ai tellement vérifié souvent dans ma vie que pour moi il n'y a plus aucun doute là-dessus.


Ca je ne le nierais jamais... le psy aggrave la santé en vrac... mais c po le psy ki déclenche la maladie... Si je fais une crise d'allergie et ke je panique, là je vais TRES mal, mais si je fais une crise c ke j'ai rencontré un allergène et pas paske je suis stressée...

Citation:
Ceci dit et dans l'absolu, se faire payer pour communiquer un savoir n'est pas qqc qui me choque du tout. Je ne connais personnellement personne autour de moi qui le fasse gratuitement et ce quelque soit le domaine du savoir, mis à part quelques retraités bénévoles (mais qui ont d'autres sources de revenus pour vivre). Ni aucun médecin qui ne soigne gratuitement non plus d'ailleurs.


Si, les gesn ki oeuvrent sur ce forum (et peu, voir po son à la retraite...), mon endo m'a souvent reçue pour lire mes analyses intermédiaires sans me demander un rond... Perso j'offre mon soavoir sur les pb reinaux avec plaisir... Je connais des tas de gens ki possèdent un don et l'offre contre rien...

Il faut faire TRE attention avec e genre de pensées... Ca veut po dire ke c mauvais, mais ke les interprétations peuvent faire des dégâts TRES graves (une amie de ma mère est morte d'un cancer à cause de cela...)

Ca ne veut po dire ke ce ke ça t'apporte est po bien... tu as su décoder le décodage... mais tout le monde n'y arrive po...

Freunde

Freunde

_________________
Pour vivre en paix avec son corps il faut le comprendre...
La vie est courte mais belle alors CARPE DIEM

Mon témoignage
Lévothyrox 125 + Cynomel 12.5
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: caranell Jai failli en mourrir...
Ella91
Message:

MessageRe: Jai failli en mourrir...

 (p176689)
Posté le: 19. Nov 2008, 15:55
Répondre en citant

caranell a écrit:
Ella91 a écrit:
mais c'est absolument vrai que le système biologique ne fait pas du tout la différence entre la réalité et l'imaginaire...cela a le même impact...


Ella je comprends les réticences des certains (perso c plus ke ça)... j'ai failli mourrir à cause de cette phrase. La lire me fait trembler de trouille... telle qu'elle on me l'a dite... en me renvoyant chez moi avec une crise d'allergie TRES grave!!!!

Citation:
d'où le fait que les chocs psychologiques ont également un impact sur la biologie...je l'ai tellement vérifié souvent dans ma vie que pour moi il n'y a plus aucun doute là-dessus.


Ca je ne le nierais jamais... le psy aggrave la santé en vrac... mais c po le psy ki déclenche la maladie... Si je fais une crise d'allergie et ke je panique, là je vais TRES mal, mais si je fais une crise c ke j'ai rencontré un allergène et pas paske je suis stressée...

Citation:
Ceci dit et dans l'absolu, se faire payer pour communiquer un savoir n'est pas qqc qui me choque du tout. Je ne connais personnellement personne autour de moi qui le fasse gratuitement et ce quelque soit le domaine du savoir, mis à part quelques retraités bénévoles (mais qui ont d'autres sources de revenus pour vivre). Ni aucun médecin qui ne soigne gratuitement non plus d'ailleurs.


Si, les gesn ki oeuvrent sur ce forum (et peu, voir po son à la retraite...), mon endo m'a souvent reçue pour lire mes analyses intermédiaires sans me demander un rond... Perso j'offre mon soavoir sur les pb reinaux avec plaisir... Je connais des tas de gens ki possèdent un don et l'offre contre rien...

Il faut faire TRE attention avec e genre de pensées... Ca veut po dire ke c mauvais, mais ke les interprétations peuvent faire des dégâts TRES graves (une amie de ma mère est morte d'un cancer à cause de cela...)

Ca ne veut po dire ke ce ke ça t'apporte est po bien... tu as su décoder le décodage... mais tout le monde n'y arrive po...

Freunde

Freunde


Ok Caranell, je t'entends. et merci au passage pour tes réponses qui m'apportent Smile .

C'est un élément auquel je ne pensais pas effectivement. c'est vrai que je suis très pragmatique et que j'ai les pieds sur terre, donc je ne me sens pas mise en danger par ça. Par exemple, si mon mal de gorge avait duré plus de deux jours et que j'avais vu que le décodage n'avait aucun effet, j'aurai pris des médicaments bien sûr...donc me connaissant, je sais que c'est un plus dans ma vie cette grille de compréhension là, pas un moins.

Maintenant qu'il y ait des gens peu raisonnables et inconscients, Ok...mais doit-on pour autant "interdire" quelque chose qui peut-être un bon outil, manié en conscience et avec bon sens...les gens ne sont pas des bébés non plus, il y en a quand même un pourcentage non négligeable qui sont adultes et responsables (enfin j'espère...c'est ma vision en tout cas).


Bise


Ella
Précédent   Revenir en haut
imprimer le message de: Ella91 Re: Jai failli en mourrir...
s38hors ligne
Inscrit le: 02.01.05
Messages: 1569
Message:

Message

 (p176690)
Posté le: 19. Nov 2008, 15:56
Répondre en citant

Ella91 a écrit:


Non ce n'est pas tout à fait ça...TOUT ne s'explique pas, ni ne se traite ainsi. ciomme tu as pu le lire, si tu manges une huître avariée et que tu vomis...ben c'est à cause de l'huitre avariée Wink ...mais c'est absolument vrai que le système biologique ne fait pas du tout la différence entre la réalité et l'imaginaire...cela a le même impact...d'où le fait que les chocs psychologiques ont également un impact sur la biologie...je l'ai tellement vérifié souvent dans ma vie que pour moi il n'y a plus aucun doute là-dessus.

certes mais auquel cas, leur action est passagère, non ? je reprends l'exemple du jus de citron : si j'imagine qu'il coule dans ma bouche, j'aurai un haut le coeur mais qui disparaitra aussitôt.


Ella91 a écrit:
Spécialistes de quoi ? Je ne comprends pas. Ayant moi-même suivi un long travail thérapeutique il y a longtemps, je suis bien placée pour savoir que le psy n'est qu'accompagnant en la matière, mais le "savoir" sur toi, c'est bel et bien toi qui l'a...pas le psy...


Le psy est quand même qqn qui a suivi une formation pour t'aider à prendre conscience de choses que ton esprit a enfoui. Le fait qu'il s'agisse d'un professionnel dont les compétences ont été validées par une autorité publique me rassure.

Ella91 a écrit:
Je n'ai aucune idée du prix de ses stages. N'en ai pas suivi un moi-même, et ne compte pas en suivre. Si tu tapes son nom sur google, tu trouveras son site et sand doute le prix des stages.
je ne me sers que de livres (achetés d'occase en plus), de mon savoir personnel.


Si je devais penser que cette approche pouvait m'aider, je ferai comme toi (démarche qui me semble la plus sage).


Ella91 a écrit:
Ceci dit et dans l'absolu, se faire payer pour communiquer un savoir n'est pas qqc qui me choque du tout. Je ne connais personnellement personne autour de moi qui le fasse gratuitement et ce quelque soit le domaine du savoir, mis à part quelques retraités bénévoles (mais qui ont d'autres sources de revenus pour vivre). Ni aucun médecin qui ne soigne gratuitement non plus d'ailleurs.


C'est vrai, le médecin ne soigne pas gratuitement mais la sécu prend en charge une grande partie de ce coût. Le problème est que certains charlatans peuvent profiter du désespoir des malades et de leur famille pour les dépouiller.....


Ella91 a écrit:
Je pense que mis à part les "gourous" inconscients et dangereux qui conseillement d'arrêter un traitement, il ne faut pas se méfier de toutes ces choses sous prétexte qu'elles ne sont pas dans le giron officiel. En France, contrairement à l'Allemagne et aux Etats-Unis, nous sommes loin d'être en avance de ce côté là....


Tu as entièrement raison mais la prudence s'impose toutefois.

Ella91 a écrit:
Je te donne un exemple très concret de ce que j'avance.
Quand on m'a annoncé que j'avais un début de cancer de la thyroïde, le lendemain j'étais aphone (vraiment aphone) et j'avais mal à la gorge, très mal même. Extérieurement et classiquement on peut penser : Tiens elle a pris froid à ce moment là...;sauf que :
J'ai "décodé" : quand on m'a appris la nouvelle par téléphone, je suis restée littéralement "sans voix" sous l'effet de la surprise. Cela m'a fait peur, bien sûr, comme tout le monde..le mot "cancer"..;ensuite je n'y connaissais rien en matière de thyroïde, dans mon imaginaire la thyroïde c'était "dans le cou" (au milieu du cou, à la gorge) point barre.
Or la biologie ne fait pas la différence entre le réel et l'imaginaire...conflit, que j'exprime immédiatement : je n'ai plus de voix, la gorge enflammée et j'ai mal à la gorge.
Ensuite pendant deux jours je me renseigne : le forum, les médecins etc...je comprends exactement ce qu'est la thyroïde, où elle se trouve et surtout...que c'est un cancer qui pris à temps et bien soigné se guérit quasi tout le temps. Je solutionne le conflit de peur de la mort (= ouf! je peux m'en sortir) et je cesse d'assimiler la thyroïde à tout le cou localement parlant.


Oui, on retrouve bien mes précédents propos : ton corps et ton esprit ont réagi à cette annonce en devenant aphone.
Ce problème n'était que passager et s'est réglé de lui -même. Quant à la cause du cancer, elle peut être multiple et se priver de réfléchir aux facteurs environnementaux et à leur importance (en plus des facteurs génétiques), c'est pour moi fortement dommageable.

J'espère que tu ne te sens pas remise en cause par cet échange mais que comme moi, tu y trouves de l'intérêt.


Dernière édition par s38 le 19. Nov 2008, 16:06; édité 1 fois
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: s38
caranellhors ligne
Inscrit le: 03.05.05
Messages: 9574
Hypothyroïdie
Limoges
féminin
40+
Message:

MessageHum...

 (p176693)
Posté le: 19. Nov 2008, 16:04
Répondre en citant

Ella91 a écrit:
Maintenant qu'il y ait des gens peu raisonnables et inconscients, Ok...mais doit-on pour autant "interdire" quelque chose qui peut-être un bon outil, manié en conscience et avec bon sens...


Interdire non, mais manier avec précaution ce k'on peut en dire ici ki est un forum public... d'où l'intérêt de la discussion ke nous avons... En plus d'échanger avec kk'un d po borné Wink

Citation:
les gens ne sont pas des bébés non plus, il y en a quand même un pourcentage non négligeable qui sont adultes et responsables (enfin j'espère...c'est ma vision en tout cas).


Hum... désolée de te décevoir mais je crois ke c justement po le cas... Trop de gens voudraient croire au Père Noël... même cultivés et intelligents (c un allergo ki a failli me tuer!!!)... d'où l'importance de la prudence dans nos échanges sur de tels sujets...

Freunde

_________________
Pour vivre en paix avec son corps il faut le comprendre...
La vie est courte mais belle alors CARPE DIEM

Mon témoignage
Lévothyrox 125 + Cynomel 12.5
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: caranell Hum...
Ella91
Message:

Message

 (p176694)
Posté le: 19. Nov 2008, 16:04
Répondre en citant

s38 a écrit:
Ella91 a écrit:


Non ce n'est pas tout à fait ça...TOUT ne s'explique pas, ni ne se traite ainsi. ciomme tu as pu le lire, si tu manges une huître avariée et que tu vomis...ben c'est à cause de l'huitre avariée Wink ...mais c'est absolument vrai que le système biologique ne fait pas du tout la différence entre la réalité et l'imaginaire...cela a le même impact...d'où le fait que les chocs psychologiques ont également un impact sur la biologie...je l'ai tellement vérifié souvent dans ma vie que pour moi il n'y a plus aucun doute là-dessus.

certes mais auquel cas, leur action est passagère, non ? je reprends l'exemple du jus de citron : si j'imagine qu'il coule dans ma bouche, j'aurai un haut le coeur mais qui disparaitra aussitôt.


Ella91 a écrit:
Spécialistes de quoi ? Je ne comprends pas. Ayant moi-même suivi un long travail thérapeutique il y a longtemps, je suis bien placée pour savoir que le psy n'est qu'accompagnant en la matière, mais le "savoir" sur toi, c'est bel et bien toi qui l'a...pas le psy...


Le psy est quand même qqn qui a suivi une formation pour t'aider à prendre conscience de choses que ton esprit a enfoui. Le fait qu'il s'agisse dont les compétences ont été validées par une autorité publique me rassure.

Ella91 a écrit:
Je n'ai aucune idée du prix de ses stages. N'en ai pas suivi un moi-même, et ne compte pas en suivre. Si tu tapes son nom sur google, tu trouveras son site et sand doute le prix des stages.
je ne me sers que de livres (achetés d'occase en plus), de mon savoir personnel.


Si je devais penser que cette approche pouvait m'aider, je ferai comme toi (démarche qui me semble la plus sage).


Ella91 a écrit:
Ceci dit et dans l'absolu, se faire payer pour communiquer un savoir n'est pas qqc qui me choque du tout. Je ne connais personnellement personne autour de moi qui le fasse gratuitement et ce quelque soit le domaine du savoir, mis à part quelques retraités bénévoles (mais qui ont d'autres sources de revenus pour vivre). Ni aucun médecin qui ne soigne gratuitement non plus d'ailleurs.


C'est vrai, le médecin ne soigne pas gratuitement mais la sécu prend en charge une grande partie de ce coût. Le problème est que certains charlatans peuvent profiter du désespoir des malades et de leur famille pour les dépouiller.....


Ella91 a écrit:
Je pense que mis à part les "gourous" inconscients et dangereux qui conseillement d'arrêter un traitement, il ne faut pas se méfier de toutes ces choses sous prétexte qu'elles ne sont pas dans le giron officiel. En France, contrairement à l'Allemagne et aux Etats-Unis, nous sommes loin d'être en avance de ce côté là....


Tu as entièrement raison mais la prudence s'impose toutefois.

Ella91 a écrit:
Je te donne un exemple très concret de ce que j'avance.
Quand on m'a annoncé que j'avais un début de cancer de la thyroïde, le lendemain j'étais aphone (vraiment aphone) et j'avais mal à la gorge, très mal même. Extérieurement et classiquement on peut penser : Tiens elle a pris froid à ce moment là...;sauf que :
J'ai "décodé" : quand on m'a appris la nouvelle par téléphone, je suis restée littéralement "sans voix" sous l'effet de la surprise. Cela m'a fait peur, bien sûr, comme tout le monde..le mot "cancer"..;ensuite je n'y connaissais rien en matière de thyroïde, dans mon imaginaire la thyroïde c'était "dans le cou" (au milieu du cou, à la gorge) point barre.
Or la biologie ne fait pas la différence entre le réel et l'imaginaire...conflit, que j'exprime immédiatement : je n'ai plus de voix, la gorge enflammée et j'ai mal à la gorge.
Ensuite pendant deux jours je me renseigne : le forum, les médecins etc...je comprends exactement ce qu'est la thyroïde, où elle se trouve et surtout...que c'est un cancer qui pris à temps et bien soigné se guérit quasi tout le temps. Je solutionne le conflit de peur de la mort (= ouf! je peux m'en sortir) et je cesse d'assimiler la thyroïde à tout le cou localement parlant.


Oui, on retrouve bien mes précédents propos : ton corps et ton esprit ont réagi à cette annonce en devenant aphone.
Ce problème n'était que passager et s'est réglé de lui -même. Quant à la cause du cancer, elle peut être multiple et se priver de réfléchir aux facteurs environnementaux et à leur importance (en plus des facteurs génétiques), c'est pour moi fortement dommageable.

J'espère que tu ne te sens pas remise en cause par cet échange mais que comme moi, tu y trouves de l'intérêt.



re-bonjour Lobectomie,




"Oui, on retrouve bien mes précédents propos : ton corps et ton esprit ont réagi à cette annonce en devenant aphone.
Ce problème n'était que passager et s'est réglé de lui -même"..;oui et biens vois-tu c'est là que je ne suis plus tout à fait d'accord , sur le "s'est réglé de lui-même"...je pense que si j'avais continué à penser..;que c'est un cancer très dangereux dont on peut facilement mourir, j'aurai très probablement eu ce mal de gorge et cette extinction de voix bien plus longtemps...c'est la prise de conscience, donc mon solutionnement personnel du problème "risque de mort" qui m'a fait passer en phase de guérison.
C'est pourquoi je pense entre autres, que ce forum est précieux pour toutes les infos qu'il apporte.


Non, pas de problèmes, je ne me sens pas remise en cause, ne t'inquiète pas Smile , j'aime les débats moi aussi Smile . Le consensus est toujours plus confortable mais il n'est pas forcément toujours fertile et créatif Smile .


Dernière édition par Ella91 le 19. Nov 2008, 16:12; édité 1 fois
Précédent   Revenir en haut
imprimer le message de: Ella91
A. Potvinhors ligne
Inscrit le: 05.10.04
Messages: 8
Rive-Sud de Montreal
masculin
40+
Message:

Message

 (p176696)
Posté le: 19. Nov 2008, 16:06
Répondre en citant

Radio-Canada a fait un excellent reportage sur ce genre de nouvelles approche thérapeutique. Très dangereux !

http://www.radio-canada.ca/emissions/enquete/2008-2009/Reportage.asp?idDoc=65418
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: A. Potvin
Ella91
Message:

Message

 (p176699)
Posté le: 19. Nov 2008, 16:11
Répondre en citant

A. Potvin a écrit:
Radio-Canada a fait un excellent reportage sur ce genre de nouvelles approche thérapeutique. Très dangereux !

http://www.radio-canada.ca/emissions/enquete/2008-2009/Reportage.asp?idDoc=65418



j'irai voir l'url ce soir Smile, merci. J'aime bien radio Canada. A un moment ils avaient une super émission qui s'apellait "par 4 chemins"...je crois qu'ils ne la diffusent plus mais toutes les archives sont encore en ligne.


Ella
Précédent   Revenir en haut
imprimer le message de: Ella91
Ella91
Message:

Message

 (p176702)
Posté le: 19. Nov 2008, 16:17
Répondre en citant

re-bonjour S38,

"Oui, on retrouve bien mes précédents propos : ton corps et ton esprit ont réagi à cette annonce en devenant aphone.
Ce problème n'était que passager et s'est réglé de lui -même"..;oui et biens vois-tu c'est là que je ne suis plus tout à fait d'accord , sur le "s'est réglé de lui-même"...je pense que si j'avais continué à penser..;que c'est un cancer très dangereux dont on peut facilement mourir, j'aurai très probablement eu ce mal de gorge et cette extinction de voix bien plus longtemps...c'est la prise de conscience, donc mon solutionnement personnel du problème "risque de mort" qui m'a fait passer en phase de guérison.
C'est pourquoi je pense entre autres, que ce forum est précieux pour toutes les infos qu'il apporte.


Non, pas de problèmes, je ne me sens pas remise en cause, ne t'inquiète pas Smile , j'aime les débats moi aussi Smile . Le consensus est toujours plus confortable mais il n'est pas forcément toujours fertile et créatif Smile
Précédent   Revenir en haut
imprimer le message de: Ella91
Ella91
Message:

Message

 (p176779)
Posté le: 19. Nov 2008, 21:39
Répondre en citant

Linette a écrit:
Ella, un mot d'ordre : LA SANTE !!!!! pour l'instant...



Oui bien sûr Linette mais pour moi ça va avec...ça fait partie de la santé. Je ne crois pas du tout...mais alors pas du tout, qu'il y ait d'un côté le corps (comme une machine) et de l'autre, l'affect, la pensée, l'émotionnel etc...pour moi c'est vraiment un tout, une unité.


M'occuper de mon couple ça va avec la santé.


Je remarque que depuis cette annonce de cancer, je deviens plus égoïste (ou plus attentionnée vis à vis de moi-même, ça dépend de quel point de vue on se place). Je lui ai carrément dit la dernière fois que si on ne se retrouvait pas avant mon départ à l'Hopital, ce n'était même pas la peine de m'y emmener, je considèrerai que c'est fini défintivement (je le pensais vraiment). Et c'est suite à ça qu'il réagi et s'est remanifesté
Je comprends que cela puisse provoquer d'autres choses en lui mais je considère également que "c'est moi d'abord en ce moment". Bref, je tiens à liu...mais je m'aperçois que je tiens à moi aussi Shocked

Je pense que quand on traverse une épreuve de ce type, il faut s'efforcer de fuir les gens qui vous font du mal et au contraire se tourner vers les gens qui vous font du bien. On ne peut pas se permettre pendant cette période le luxe d'être dans un milieu hyper-conflictuel ou particulièrement non aimant. il faut mettre tous les atouts de son côté. Bien sûr chacun fait ce qu'il peut et on ne peut pas effacer tous les ennuis de la vie d'un coup de baguette magique, mais on peut peut-être déblayer un minimum.
Idem avec mes enfants qui parfois faisaient les 400 coups et avec lesquels je n'ai pas été assez ferme bien souvent, en ce moment ça y va le cadre et la structure.

Je profite de ce regain d'énergie parce qu'après l'opération je vais être toute flagada à mon avis et je n'aurai plus assez d'énergie pour poser mes limites à ce moment là.

Par moments il faut vraiment que je m'oblige à penser que j'ai un cancer et qu'à cause de ça, il faut que j'aille me faire enlever la thyroïde car comme je suis en forme, c'est un peu surréaliste pour moi d'aller me faire opérer mais bon...quand faut y aller, faut y aller Shocked . Je suis en forme...je sais que je vais me faire opérer et qu'après je ne vais pas être en forme du tout (à lire les témoignages) pendant 1 mois à un an et demi, suivant que je trouve le bon dosage tout de suite ou tardivement. C'est bien la première fois de ma vie que je vais me faire opérer en forme, pour savoir qu'après j'irai moins bien temporairement... Mais bon...nous savons tous que c'est dans le but sain d'empêcher le dévelopement du cancer à un stade où là il serait moins facilement guérissable.

Et puis je me déverse sur le forum, rires, ça me fait un bien fou...pauvre forum Rolling Eyes.

Il faudrait peut-être que j'ouvre un blog plutôt que de "polluer" ici ?Rolling Eyes


Bises et bonne soirée,

Ella
Précédent   Revenir en haut
imprimer le message de: Ella91
caranellhors ligne
Inscrit le: 03.05.05
Messages: 9574
Hypothyroïdie
Limoges
féminin
40+
Message:

MessageHum...

 (p176788)
Posté le: 19. Nov 2008, 21:54
Répondre en citant

Ella91 a écrit:
Je pense que quand on traverse une épreuve de ce type, il faut s'efforcer de fuir les gens qui vous font du mal et au contraire se tourner vers les gens qui vous font du bien.


Comme je té dis, c ce ke la maladie m'a forcé à faire... et bien ça m'a fait un peu mal... mais avec le recul c sans regret...

Citation:
Bien sûr chacun fait ce qu'il peut et on ne peut pas effacer tous les ennuis de la vie d'un coup de baguette magique, mais on peut peut-être déblayer un minimum.


Hum... déblayer et surtout pousser dehors ce ki n'est po vital...

Citation:
Et puis je me déverse sur le forum, rires, ça me fait un bien fou...pauvre forum Rolling Eyes.

Il faudrait peut-être que j'ouvre un blog plutôt que de "polluer" ici ?:roll


Bé pourkoi aller voir ailleurs... ici c aussi fait pour ça tu sais... C po ke pour l'aspect technique du pb... Fouine et regarde un peu partout... on parle de tout et de rien en plus de thyro...

Freunde

_________________
Pour vivre en paix avec son corps il faut le comprendre...
La vie est courte mais belle alors CARPE DIEM

Mon témoignage
Lévothyrox 125 + Cynomel 12.5
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: caranell Hum...
Ella91
Message:

Message

 (p176815)
Posté le: 19. Nov 2008, 23:47
Répondre en citant

A. Potvin a écrit:
Radio-Canada a fait un excellent reportage sur ce genre de nouvelles approche thérapeutique. Très dangereux !

http://www.radio-canada.ca/emissions/enquete/2008-2009/Reportage.asp?idDoc=65418




Bonjour A. Potvin,



Ca y est j'ai été visionné la vidéo en entier. Merci pour le lien car c'était fort intéressant.

Beaucoup de choses à dire !



D'une part, je ne savais pas que la biologie totale était aussi "radicaliste" dans sa pratique. je veux dire par là que je ne savais pas que, d'après cette enquête québecquoise tout du moins, tant de praticiens en biologie tptale engageaient leurs patients à arrêter les traitements médicaux en cours...


Pour être tout à fait honnête ayant lu des livres sur ce sujet auparavant, cette idée m'a effleuré quelques instants (sans avoir suivi aucun stage ou rencontré quiconque ayant trait à la biologie totale) : se pourrait-il que ce cancer que j'ai, se résorbe par lui-même ? Allais-je me faire enlever la thyroïde alors que je pourrai faire autrement (avec toutes les conséquences que cela implique) ?

Et puis je me suis dit que l'enjeu était trop gros.... je me suis dit que s'ils se trompaient...ou bien que je ne résolvais pas le conflit, je pouvais tout bonnement en mourir (alors qu'en plus c'est un cancer qui se guérit bien par l'ablation de la thyroïde + cure d'iode). je me suis dit que je n'avais aucune envie de servir de cobaye à la biologie totale. Et j'ai laissé tomber cette idée la trouvant trop dangereuse ou si tu préfères me faisant prendre un trop gros risque par rapport au bénéfice escompté.


Mais ça ne m'empêche pas d'avoir un discours plus nuancé que ce reportage que je vais tenter de t'expliquer.

D'abord j'ai essayé, expérimenté...par moi-même, sur des "petits bobos" (des maux sans conséquences, ou si tu préfères qui ne peuvent pas attenter à la vie), et majoritairement ça a marché... Je dis bien majoritairement...il y a eu des fois minoritaires où ça n'a pas marché. Le simple fait qu'il y ait des fois, même minoritaires où ça ne marche pas, invite à la prudence...car une fois minoritaire sur un cancer, cela a d'autres conséquences que sur un bobo...!


Seulement je trouve que la médecine classique ne ratisse pas assez dans son jardin dans ce reportage...

Je pense qu'il y a quelque chose d'intéressant à voir du côté de la biologie totale mais avec une vision plus saine, moins fanatique et surtout qui fasse corps avec la médecine officelle, quelque chose qui peut-être un vrai plus pour la médecine officielle.

Le fait que des médecins se sont mis sciemment en danger (ils risquent gros!) pour aller dans cette direction, m'invite à penser, qu'ils ont eu effectivement l'intuition qu'il y a quelque chose à voir par là aussi...sinon jamais ils n'auraient pris un tel risque (c'est leur carrière qui est en jeu, leur réputation).

Ensuite il y a des zones d'ombres dans le reportage. par exemple il est dit à un moment qu'il y aurait eu une dizaine de morts à cause de la biologie totale. C'est 10 morts de trop on est bien d'accord...mais cependant on ne dit pas combien de gens ont été soignés par la biologie totale et combien ont été guéris/pas guéris. de même on ne dit pas combien de gens ont soignés leurs cancers par la médecine officielle et combien ont été guéris/pas guéris. De fait d'un point de vue purement rationnel, on ne peut pas établir de comparaison et du coup le reportage qui se veut pourtant très "scientifique" (traduire : rationnel) est très dans l'émotionnel.


C'est de toutes évidence une statistique qu'il est très difficile d'obtenir et pour cause...si la biologie totale marche main dans la main avec la médecine officielle, il ne sera pas simple de déterminer qui de la médecine officielle a guéri et qui de la biologie totale...Si elle marche contre, étant donné qu'elle est radicale apparemment, elle ne peut pas vivre au grand jour puisqu'elle propose à des patients de faire "le grand pari" = ça marche, ça marche pas et si ça ne marche pas tant pis je meure...(Ouch)

C'est une équation difficile à résoudre...peut-être serait-il possible de faire des études, des stats sur des sujets médicaux moins à risque, comme des maladies qui n'entraînent pas la mort par exemple.

Désolée de parler d'un ton si "froid" de choses graves, mais j'essais de dépassionner le débat et de lui donner une tournure rationnelle justement.


Par ailleurs, cet "engouement" ne naît pas par hasard et il ne s'étend sans doute pas par hasard non plus, il est aussi la réponse directe à une médecine officielle qui s'est par trop détachée de l'esprit et de l'affect (le laissant au soin des infirmières...) pour étudier le corps comme une machine...Cf l'exemple de la France plus grand consommateur de psychothropes au monde (!). Il faut cesser de penser qu'il y a les gentils d'un côté, et les méchants de l'autre...je ne pense pas que les choses soient si binaires, elles sont sans doute plus nuancées.
C'est peut-être aussi à la médecine officielle de s'interroger sur sa capacité à évoluer vers ces sphères là aussi, mais d'une manière cette fois non dangereuse, cadrée et sécuritaire.


Pardonnez moi de parler si librement, mais le fait est que pour moi il n'y a pas d'enjeu : ma profession n'est pas liée au monde médical, ni à la thérapie en général.
Heu si... le seul enjeu serait que mon chirurgien lise ce texte et décide de ne plus m'opérer après ça : au secours ! rires.


Je ne me sens ni fanatique, ni "endoctrinée", je suis par ailleurs reconnaissante d'être née à une époque où la médecine officielle peut tant. Bien des maux dont souffraient mes arrières grands-mères, je n'en souffre pas ou bien j'ai la chance via la médecine officielle de les guérir.
Et je respecte profondément ça. Et l'en remercie.

Mais par ailleurs, j'ai vécu assez longtemps et assez intensément pour me rendre compte de la force du psychisme, de l'émotionnel et même dans certains cas de la spiritualité, sur le corps....chose qu'a complètement occulté et laissé tomber la médecine officielle pendant de très nombreuses années.

Alors...est-ce que ce sera une chasse aux sorcières de plus, ou bien est-ce que la médecine va en profiter pour évoluer? sans pour autant perdre ce qui fait sa sève et sa valeur ?

Ce n'est pas moi qui ait la réponse Wink.


Amicalement,


Ella


Dernière édition par Ella91 le 20. Nov 2008, 00:14; édité 4 fois
Précédent   Revenir en haut
imprimer le message de: Ella91
Ella91
Message:

MessageRe: Hum...

 (p176816)
Posté le: 19. Nov 2008, 23:48
Répondre en citant

caranell a écrit:
Ella91 a écrit:
Je pense que quand on traverse une épreuve de ce type, il faut s'efforcer de fuir les gens qui vous font du mal et au contraire se tourner vers les gens qui vous font du bien.


Comme je té dis, c ce ke la maladie m'a forcé à faire... et bien ça m'a fait un peu mal... mais avec le recul c sans regret...

Citation:
Bien sûr chacun fait ce qu'il peut et on ne peut pas effacer tous les ennuis de la vie d'un coup de baguette magique, mais on peut peut-être déblayer un minimum.


Hum... déblayer et surtout pousser dehors ce ki n'est po vital...

Citation:
Et puis je me déverse sur le forum, rires, ça me fait un bien fou...pauvre forum Rolling Eyes.

Il faudrait peut-être que j'ouvre un blog plutôt que de "polluer" ici ?:roll


Bé pourkoi aller voir ailleurs... ici c aussi fait pour ça tu sais... C po ke pour l'aspect technique du pb... Fouine et regarde un peu partout... on parle de tout et de rien en plus de thyro...

Freunde



Merci Caranel Freunde
Précédent   Revenir en haut
imprimer le message de: Ella91 Re: Hum...
Aller à la page 1, 2, 3  Suivant
Page 1 sur 3
Aller à la page 1, 2, 3  Suivant
imprimer le sujet: Décodage biologique etc, que faut-il en penser ?
Sujet: 

Décodage biologique etc, que faut-il en penser ?

dans le forum: 

Répondre au sujet Décodage biologique etc, que faut-il en penser ? Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Poster un nouveau sujet: 
 
You cannot post calendar events in this forum
Précédent   Revenir en haut  
Index du Forum Forums Thyroïde Cancer Décodage biologique etc, que faut-i...


'Vivre sans thyroïde' | Home | Plan du site | Contact

Actualiser la barre de navigation     Effacer les cookies déposés par ce forum   |  Passer à la version mobile (beta)


        Designed and powered by  free-Si.de  and  all-Si.de         based  on          Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group     Traduction par : phpBB-fr.com